CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr

News NOVEMBRE 2015

Posté le 30/11/2015
 
BASKET NATIONALE 1 FÉMININE

LE CULOZ BC ASSURE L’ESSENTIEL, MAIS SANS LA MANIÈRE

Publié le 30/11/2015 à 05:00 par 
 
Fatim Traoré et les Culoziennes ont obtenu samedi soir leur quatrième succès  de la saison en championnat.  Photo François Ducruet
Fatim Traoré et les Culoziennes ont obtenu samedi soir leur quatrième succès de la saison en championnat.  Photo François Ducruet
 
Culoz - FC Lyon75-71
Philippe Dupraz avait prévenu. Cette rencontre face à la formation espoirs du FC Lyon avait tout du match piège. Force est de constater que le coach culozien avait vu juste. Heureusement, et c’est bien là l’essentiel, ses joueuses ont su faire le nécessaire - le strict minimum serait-on tenté de dire - pour accrocher une victoire fondamentale dans l’optique du maintien. Méconnaissables par rapport à leurs précédentes sorties, les Bugistes se retrouvaient d’entrée en difficulté (4-7, 4e ). Battues dans l’agressivité, dominées au rebond, elles se voyaient ainsi obliger de courir après le score (12-16, 10e ). Le second quart était la copie conforme du premier (18-25, 15e ). Plus adroites, les filles de Frédéric Berger menaient logiquement à la pause (28-32, 20e ).

Une fin de match à suspense

Au retour des vestiaires, l’équipe culozienne sortait enfin de sa torpeur. Sous l’impulsion du trio Tomczak - Demolliens - Traoré, les Bugistes trouvaient enfin de l’adresse en attaque (41-36, 25e ). Sans proposer un basket de haut niveau, le CBC semblait alors se diriger vers une victoire tranquille (55-44, 30e puis 63-54, 35e ). Mais il n’en fut rien, bien au contraire. Loin de se décourager, les jeunes Lyonnaises, grâce à plusieurs tirs primés, poussaient même les locales dans leurs derniers retranchements (69-68, 39e ). Heureusement, sur la ligne des lancers, Bogoje puis Demolliens ne tremblaient pas, offrant un succès aussi fondamental avant un déplacement périlleux à Sainte-Savine, où il sera important d’aller chercher une cinquième victoire.
 
Philippe Dupraz, coach de Culoz
"J’espère que cet avertissement sans frais nous servira pour la suite et si possible dès le week-end prochain"

DE NOTRE CORRESPONDANT FRANÇOIS DUCRUET
 

À Culoz, salle Jean-Falconnier, Culoz BC bat FC Lyon Espoirs 75 à 71 (12-16 ; 28-32 ; 55-44).
Culoz BC : Bogoje, 10 pts (3 ftes) ; Tomczak, 18 (0) ; Chaboud, 8 (2) ; Coutaz, 9 (3) ; Chinal, 0 (3) ; Traoré, 11 (2) ; Demolliens, 16 (2) ; Michel, 3 (3). Entraîneur : Philippe Dupraz.
FC Lyon Espoirs : Riondet, 10 (1) ; Girardet, 8, (2) ; Forel, 17 (2) ; Droguet, 9 (3) ; Franchelin, 9 (3) ; Lezin, 9 (3) ; Legrand, 5 (2) ; Chabrier, (2) ; Drymon, 4 (1). Entraîneur : Frédéric Berger.
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 28/11/2015
 
BASKET-BALL NATIONALE 1 FÉMININE (8E JOURNÉE)

LE CULOZ BC DOIT ÉVITER LE PIÈGE DU FC LYON

Publié le 28/11/2015 à 05:00 par 
 

BATTUES IN EXTREMIS AU CREUSOT (62-67), LES BUGISTES SE RETROUVENT DANS L’OBLIGATION DE L’EMPORTER CE SOIR FACE À LA LANTERNE ROUGE DE LA POULE.
Quatrième succès attendu pour Lucja Tomczak et ses partenaires ce soir.  Photo Francois Ducruet
Quatrième succès attendu pour Lucja Tomczak et ses partenaires ce soir.  Photo Francois Ducruet
 
Ne pas se fier aux chiffres. Certes, l’équipe Espoirs du FC Lyon n’a pas remporté le moindre match cette saison en NF1. Mais ce n’est pas pour autant que les Rhodaniennes, qui progressent à chaque sortie, se présenteront en victimes ce soir à la salle Jean-Falconnier. En face, la pression sera bien évidemment sur les épaules des Culoziennes, obligées de « faire comme tout le monde » et donc, de s’imposer, dans leur quête de maintien. Philippe Dupraz, le coach culozien, reste néanmoins méfiant. « Cette équipe ne nous réussit pas vraiment. On se souvient par exemple l’an dernier qu’on avait subi un lourd revers là-bas. Alors même si au retour nous avions gagné à Culoz, on sait que ce ne sera pas simple. »

S’adapter à un basket atypique

Et pour cause, les jeunes lyonnaises sont capables de mettre beaucoup d’agressivité dans leur jeu. « On s’attend à un combat. La clé, ça va être de répondre au défi physique qu’elles vont nous imposer. De notre côté, on aura d’autres arguments à faire valoir. On aura par exemple un avantage de taille à l’intérieur, c’est indéniable. Je compte aussi sur l’expérience des filles face à une jeune équipe qui découvre le niveau. Tous ces paramètres peuvent compter » ajoute le coach bugiste, qui conclut. « Lyon va nous proposer un basket un peu atypique, avec des filles qui courent de partout et une défense tout-terrain. À nous d’être capable de nous adapter. » Après être passées tout près d’un exploit au Creusot le week-end dernier - elles étaient en tête à cinquante secondes de la fin - les Culoziennes n’ont qu’un seul impératif ce soir, engranger leur quatrième victoire.
L’équipe.- Coutaz, Chaboud, Chinal, Bogoje, Michel, Traoré, Demolliens, Tomczak, Comte, Candy.
Aujourd’hui à 20 heures, Culoz BC - Espoirs de Lyon (salle Jean-Falconnier).
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 23/11/2015
 

NATIONALE 3 FEMININE.Les Culoziennes sont passées tout près

Publié le 23/11/2015 à 05:00 par 
 

Au point mort durant toute une mi-temps, puis empêtrées dans la zone culozienne, les Creusotines ont assuré l’essentiel… dans la dernière minute de la rencontre.
 
Si les conditions météo parasitent la radio du minibus creusotin en route pour Marzy et un tour régional en Trophée Coupe de France, Gurvan Morvan aura largement de quoi meubler la conversation. « Ça aurait pu nous coûter très cher » expliquait dès samedi soir le coach de l’Union après la bien piètre prestation de son équipe. Et pas sûr que la glacière qu’est devenue la Salle De Prat aux vents mauvais, explique la longue paralysie des joueuses de Saône-et-Loire.
Les schémas défensifs des Culoziennes ont aussi leur part de responsabilité. D’abord par une individuelle très stricte bloquant les transitions et isolant la mène creusotine, puis sur les fondements d’une zone brouillant complètement le jeu offensif de l’Union. Entre balles perdues et tirs manqués car pris hors tempo, quand elles n’étaient pas poussées au bout des 24 secondes, les Creusotines n’en finissaient pas de subir.
Seul point positif, un minimum d’activité syndicale dans la peinture pour obliger le coach adverse à renvoyer ses intérieures sur le banc plus souvent que souhaité

Juste une embellie

De quoi justifier d’un débours bien anecdotique de cinq points au repos. Et toujours rien, sinon des absences, pour contrer les shooteuses de l’Ain. Heureusement, après avoir longtemps refusé les duels, les intérieures Creusotines, à l’image de Barba, appuyaient enfin là où Culoz affichait ses limites du moment. Et prenaient le match à leur compte (37-36 à la 25e ).
Doublant ses chances par une belle moisson au rebond offensif, l’ABC/Elan mettait son hôte au supplice, inscrivant 26 points en dix minutes quand il était resté bloqué à 24 au repos. Mais en panne de rotations, les Creusotines laissaient leurs rivales reprendre le score. Rebond sécurisé et zone bien en place pour interdire tout relais poste bas, Culoz était encore aux commandes, d’un petit point, à une minute du terme malgré les piques au large de Le Bruchec. En gérant parfaitement ses ultimes possessions, il était temps, face à un rival rattrapé par les fautes, l’ABC/Elan arrachait néanmoins un succès dont il ne retiendra que l’aspect comptable.
Claude Casseville
 
Le Creusot (salle Jean-De-Prat), AB Creusot/Elan bat Culoz BC 67-62 (10 à 17, 26 à 31, 50 à 43).Arbitres : MM. Dahane, Medjkoune. Pour Le Creusot/Chalon : Lessard 0 ,Deconinck 0 , Miguel 14, Barba 13, Le Bruchec 16, Baudy 2, Tuna 0, Radunovic 11, Ruga 0 , Jeter 11. Pour Culoz : Mossaz 0, Coutaz 6, Chinal 6, Traore 6, Demolliens 12, Michel 5, Comte 0, Bogosse 6, Tomaczak 5, Chabood 16
 
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
Posté le 22/11/2015

BASKET (NATIONALE 1) : Le Creusot assure l'essentiel en s'imposant face à Culoz

 
Publié par Creusot Infos 
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   

Posté le 21/11/2015
 

NATIONALE 1 FÉMININE (7E JOURNÉE) ELAN CREUSOT CHALON - CULOZ BC (20 HEURES). Entretenir la belle dynamique

Publié le 21/11/2015 à 05:00 par 
 

Fortes de trois succès de rang en championnat, et qualifiées pour le Final Four de la coupe du Lyonnais, les Culoziennes effectuent un déplacement compliqué ce soir.
Lucie Demolliens et les Culoziennes espèrent réaliser un gros coup ce soir au Creusot.  Photo Francois Ducruet
 
Si les trois défaites initiales avaient fait naître quelques inquiétudes sur la capacité du Culoz BC à tenir son rang cette saison en NF1, les trois victoires qui ont suivi - quatre en ajoutant celle obtenue à Meyzieu mercredi soir en coupe du Lyonnais, ont été de nature à rassurer tout un club.

Culoz déterminé

Pas de pression donc côté bugiste à l’heure de se rendre au Creusot, ce soir. Mais une farouche envie de poursuivre la belle série entamée face aux Iséroises. Les victoires appelant les victoires, pas question de se mettre des barrières psychologiques, au contraire. « Ces dernières années, on a toujours pris des éclats au Creusot. Mais pourquoi ne pas aller faire un coup cette fois. Les filles y croient en tout cas, elles sont déterminées », déclare l’entraîneur Philippe Dupraz. Si le moral est au beau fixe dans le camp bugiste, la prudence reste de mise, car la formation bourguignonne, actuellement deuxième de la poule A, fait partie des cadors de ce championnat. Et ça, côté culozien, on en est bien conscient. « Le Creusot, on connaît, c’est très costaud. C’est une équipe complète à tous les postes, et qui s’appuie sur de fortes individualités. Bref, ce ne sera pas simple. »

La clé, l’agressivité dans les duels

Que faire alors pour tenter d’aller chercher un nouveau succès ce soir ? Philippe Dupraz a son idée. « Encore une fois, la clé du match, ça va être notre capacité à bien défendre. Sauf que cette fois, il va falloir que chacune tienne ses un contre un. On ne va pas pouvoir faire trop d’impasses comme ce fut le cas lors des matchs précédents. Nous serons obligés de limiter les aides, car toutes nos adversaires sont capables de marquer. Après, sur ce que j’ai vu, le Creusot n’est pas une équipe qui s’appuie sur un jeu de passes très élaboré. À nous d’essayer de les contrarier en mettant beaucoup d’agressivité dans les duels. »
Et bien évidemment, pour faire douter leurs adversaires, les partenaires de Lucie Demolliens devront réaliser une grosse entame. Avec un groupe au complet, renforcé par la présence de Fatim Traoré, les Bugistes semblent capables d’entretenir leur belle dynamique du moment.
Le groupe : Coutaz, Chinal, Chaboud, Bogoje, Michel, Traoré, Tomczak, Comte, Demolliens, Candy
 
 


 

CULOZ EXPRESS. Culoz seul en piste

Intégralement repoussée au 19 décembre, la 7ejournée de NF1 verra donc uniquement le Culoz BC défier le Creusot ce soir sur ses terres. La raison est simple. À la date pré-citée, les Bugistes disputeront le Final Four de la coupe du Lyonnais, donnant accès à la coupe de France. Pour éviter de devoir jouer le 26 décembre, il convenait d’anticiper.

Fatim Traoré, acte II

Sans club depuis le début de la saison, et donc toujours licenciée au CBC, Fatim Traoré a retrouvé l’équipe bugiste mercredi soir à Meyzieu. « Bien évidemment, elle a encore besoin de temps pour être prête physiquement, mais elle va beaucoup nous apporter », apprécie le coach culozien, Philippe Dupraz.

Gérer les bobos

Mercredi soir à Meyzieu, Philippe Dupraz a eu tout le loisir de faire tourner son effectif. Bien lui en a pris, car plusieurs cadres de l’équipe sont en souffrance depuis quelques semaines. C’est le cas notamment de la meneuse, Laure Coutaz, ménagée en coupe et toute cette fin de semaine pour pouvoir être alignée ce soir.
 
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 18/11/2015
 

BASKET COUPE DU LYONNAIS.Coupe : Le Culoz BC à Meyzieu

Publié le 18/11/2015 à 05:00 par 
 

Photo l'Alsace

Ce soir à 20 h 45, les Culoziennes se rendront à Meyzieu, équipe de RF1, lors des quarts de finale de la coupe du Lyonnais, épreuve qualificative pour la coupe de France.
Compte tenu des trois niveaux d’écart, les Bugistes partiront avec un handicap de 21 points au coup d’envoi.
Philippe Dupraz déclare : « C’est un match important pour nous. Il faut le gagner afin de se qualifier pour la phase finale à quatre équipes les 19 et 20 décembre. Il y a un point attribué en championnat à l’équipe qui sortira vainqueur de ce week-end. A nous d’être concentré. »
L’effectif culozien sera au complet pour ce court déplacement en banlieue lyonnaise.
 

 
 

BC CULOZ SYLVAIN MIGUET.L’homme aux multiples facettes

Publié le 18/11/2015 à 05:00 par 
 

Présent au Culoz BC depuis 89, d’abord comme correspondant, puis comme responsable d’équipe, le gône de la Croix-Rousse y a rencontré sa femme et connu de magnifiques aventures humaines et sportives.
Sylvain Miguet dans les bras de Philippe Dupraz après une victoire  Photo DR
 
 
Au départ, rien ne prédestinait Sylvain Miguet à une grande carrière sur le banc d’une équipe de basket.
Sportif, ce Lyonnais pure souche est attiré par le foot, mais aussi et surtout par le moto-cross, le ski et la montagne. Alors qu’il vit avec Fabienne, joueuse à cette époque, qui deviendra son épouse en 2002, il supporte l’équipe, attiré par l’ambiance qui règne autour des filles coachées par Jean-Pierre Dequatre.
A la recherche d’un correspondant pour le Progrès, Fabienne propose son nom. Amateur de beaux textes, Sylvain est testé, puis adoubé dans cette fonction.
De 1989 à 1996, ce passionné de sports va conter les rencontres de la troupe culozienne, jusqu’en Nationale 1B en 1996.
Ce passage comme correspondant sera marqué par son voyage à Châteauroux : « L’équipe jouait le titre de champion de France de Nationale 4 1992 (défaite contre Mondeville) le dimanche. Et le lendemain, Sylvie Chaput avait ses épreuves de BTS qu’elle ne pouvait manquer. Ayant le brevet de pilote, j’ai fait le vol en avion de tourisme entre Belley et Châteauroux avec, à mon bord, Sylvie pour qu’elle puisse rentrer de bonne heure le dimanche soir et passer le lendemain son BTS, qu’elle a obtenu. »
Après un passage à la vice-présidence du club, au côté de Philippe Comte, Syvlain se rapproche du banc en 2003 auprès du coach de l’équipe d’alors Jean-Pierro Chiméra. Écarté en cours de saison pour Jean-Pierre Dequatre, Sylvain reste au contact des filles et deviendra petit à petit le pouls de l’équipe.
Depuis maintenant 12 saisons, il organise les déplacements, conduit le minibus, tient les statistiques. Il veille à ce que les filles et le staff technique ne manquent de rien.
Discret et toujours disponible pour le bien être de ses filles, Sylvain a bien failli raccrocher la saison dernière. Mais sentant le groupe sain et agréable, il a décidé de prolonger son bail : « C’est clair que les déplacements commencent à peser. Mais on passe tellement de bons moments avec le groupe que cela aurait été dommage de ne pas poursuivre encore l’aventure. »
Il n’a d’ailleurs, pour l’instant, pas fixé de date de fin.
« J’aimerais bien m’arrêter sur une belle performance sportive. Mais en NF1 et compte tenu de nos moyens, c’est peut-être utopique. Quoi qu’il en soit, ce que nous faisons depuis des années à Culoz est magnifique ! » s’enthousiasme-t-il.
 
 
 
 
Posté le 14/11/2015
 

NATIONALE 1 FÉMININE (7E JOURNÉE) CREUSOT ELAN CHALON - CULOZ BC (20H). Le Culoz BC sans complexe au Creusot

Publié le 14/11/2015 à 05:00 par 
 

Fortes de trois succès de rang, les Culoziennes ont un déplacement compliqué ce soir, chez le deuxième.
Déplacement compliqué en apparence pour les Culoziennes.  Photo Francois Ducruet
 
La belle victoire obtenue contre la Tronche (61 à 59) il y a un mois n’était pas qu’un feu de paille. Car depuis, les Culoziennes ont récidivé à Geispolsheim (75 à 69) puis face à Wasquehal (73 à 63) le week-end dernier, remontant du coup en milieu de tableau
Il n’y a donc pas de pression donc côté bugiste à l’heure de se rendre au Creusot ce soir. Mais une farouche envie de poursuivre la belle série entamée face aux Iséroises. Les victoires appelant les victoires, pas question de se mettre des barrières psychologiques, au contraire.
« Ces dernières années, on a toujours pris des éclats au Creusot. Mais pourquoi ne pas aller faire un coup cette fois. Les filles y croient en tout cas, elles sont déterminées », déclare l’entraîneur Philippe Dupraz.

Mettre de l’agressivité

Si le moral est au beau fixe dans le camp bugiste, la prudence reste de mise car la formation bourguignonne, actuellement deuxième de la poule A, fait partie des cadors de ce championnat. Et ça, côté culozien, on en est bien conscient. « Le Creusot, on connaît, c’est très costaud. C’est une équipe complète à tous les postes, et qui s’appuie sur de fortes individualités. Bref, ce ne sera pas simple. »
Que faire alors pour tenter d’aller chercher ce si précieux quatrième succès consécutif ? Philippe Dupraz a son idée. « Encore une fois, la clé du match, ça va être notre capacité à bien défendre. Sauf que cette fois, il va falloir que chacune tienne ses un contre un. On ne va pas pouvoir faire trop d’impasses comme ce fut le cas lors des matchs précédents. Nous serons obligés de limiter les aides, car toutes nos adversaires sont capables de marquer. Après, sur ce que j’ai vu, le Creusot n’est pas une équipe qui s’appuie sur un jeu de passes très élaboré. À nous d’essayer de les contrarier en mettant beaucoup d’agressivité dans les duels. »
Et bien évidemment, pour faire douter leurs adversaires, les partenaires de Lucie Demolliens devront réaliser une grosse entame. Avec en plus, l’apport non négligeable de Fatim Traoré, de retour au pied du Colombier, rien ne semble impossible pour le Culoz BC.
Le groupe : Coutaz, Chinal, Chaboud, Bogoje, Michel, Traoré, Tomczak, Comte, Demolliens, Candy.
 
De notre correspondant local François Ducruet
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 12/11/2015
 

BASKET NATIONALE 1 FÉMININE.Du mouvement à Culoz

Publié le 12/11/2015 à 05:00 par 

La meneuse Stéphanie Cabald s’en va, Fatim Traoré la remplace dans l’effectif bas-bugiste.
Fatim Traoré retrouve le club dont elle portait les couleurs en 2014-2015. Archives
 
D’un commun accord, le Culoz BC avait décidé le 31 octobre dernier, au soir de la victoire à Geispolsheim (75-69) lors de la 5e journée, de se séparer de son arrière-meneuse, Stéphanie Cabald. La joueuse de 25 ans reprochait au staff son trop faible temps de jeu.
Du coup, les dirigeants bugistes s’étaient mis à la recherche d’une remplaçante, qu’il fallait absolument trouver avant le 30 novembre, date limite pour les mutations.
Et ils ont opté pour une valeur sûre en la personne de Fatim Traoré, sans club, mais qui évoluait la saison dernière au CBC. « Tout s’est fait très rapidement. L’avantage, c’est qu’elle est toujours licenciée chez nous. On connaît le niveau de la joueuse, capable d’évoluer aux postes 1-2, et donc de seconde Laure (Coutaz) à la mène. Elle va nous apporter beaucoup », se félicite le coach culozien Philippe Dupraz, qui espère pouvoir l’aligner dès samedi au Creusot. Fatim Traoré devait prendre part à son premier entraînement avec Culoz hier soir.
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   

Posté le 09/11/2015
 

NATIONALE 1 FÉMININE CULOZ BC 73 - FB WASQUEHAL 63.Le Culoz BC passe la troisième

Publié le 07/11/2015 à 05:00 par 
 

Sans réaliser un match plein, les Culoziennes ont signé leur troisième succès de rang, face à un concurrent direct dans la course au maintien.
Le duel des meneuses entre Laure Coutaz et son ancienne partenaire Elodie Tadeuszak
a tourné à l’avantage de la Culozienne.  Photo Francois Ducruet
 
À l’occasion de la sixième journée du championnat, le Culoz BC accueillait samedi soir le FB Wasquehal.
Face à un concurrent direct au maintien, les Bugistes, victorieuses de la Tronche (61-59) et de Geispolsheim (75-69), espéraient bien réaliser la passe de trois et équilibrer leur bilan.
Si les Nordistes étaient les premières en action, Demolliens puis Tomczak se chargeaient d’alimenter le score côté culozien (5-4, 2e ).
Mais face à l’adresse des visiteuses, les partenaires de Laure Coutaz souffraient en défense durant le premier quart (15-17, 8e ). Si le score était de parité à l’issue des dix premières minutes (20-20), Wasquehal démarrait le second quart tambour battant, et s’envolait au tableau d’affichage (20-29, 15e ).

Un troisième quart de feu

Les Culoziennes réagissaient, se montraient plus agressives en défense. Sous l’impulsion de Tomczak en attaque, elles recollaient progressivement (25-31 puis 30-31, 20e ).
Dès le début du troisième quart, le CBC accélérait la cadence, imposait un niveau d’intensité supérieur, face auquel les protégés de David Thiébaut avaient du mal à répondre (39-33 puis 46-35, 24e ).
Les Bugistes venaient de faire le break (55-46, 30e ). Et alors que la victoire leur tendait les bras, les filles de Philippe Dupraz connaissaient un mauvais passage, qui permettait aux visiteuses de revenir (57-55, 33e ).
Suffisant pour réveiller des Culoziennes qui, de nouveau, portaient l’estocade (67-58, 37e ) pour signer un succès logique au final. Le troisième consécutif, permettant d’équilibrer le bilan et surtout prendre ses distances avec la zone rouge.
 
De notre correspondant François Ducruet
 
A Culoz, salle Jean Falconnier, Culoz BC bat FB Wasquehal 73 à 63 (20-20, 30-31, 55-46)
Pour Culoz BC : Bogoje, 6 pts (4 ftes) ; Tomczak, 25 pts (0 fte) ; Chaboud, 2 pts (3 ftes) ; Coutaz, 9 pts (2 ftes) ; Chinal, 3 pts (1 fte) ; Demolliens, 16 pts (3 ftes) ; Michel, 12 pts (1 fte).
Pour FB Wasquehal : Roulaud, 3 pts (1 fte) ; Bellanger, 11 pts (1 fte) ; Marsac, 11 pts (1 fte) ; Akmouche, 18 pts (2 ftes) ; Girard, 2 pts (1 fte) ; Tadeuszak, 8 pts (2 ftes) ; Ely, 4 pts (2 ftes) ; Mialoundama 6 pts (2 ftes).

Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 07/11/2015
 

NATIONALE 1 FÉMININE (6E JOURNÉE) CULOZ BC - FB WASQUEHAL (20 HEURES). Le Culoz BC doit capitaliser

Publié le 07/11/2015 à 05:00 par 
 

Face à un adversaire direct au maintien, les Bugistes ne doivent pas laisser passer l’occasion d’engranger une troisième victoire consécutive.
 
Laure Coutaz  Photo Francois Ducruet
 
Si l’entame avait été délicate, avec trois défaites concédées lors des trois premières journées de championnat, les Culoziennes ont prouvé qu’elles avaient des ressources à la fois physiques et mentales. La victoire de prestige obtenue contre le BC la Tronche Meylan (61-59) il y a trois semaines, a été suivie d’une autre, non moins importante, sur le parquet de Geispolsheim (75-69), le week-end dernier.

Victoire du collectif en Alsace

Résultat, à l’heure de recevoir le FB Wasquehal ce soir, c’est un Culoz BC en confiance et sûr de sa force qui se présentera devant son public.
« Le week-end dernier, ça a vraiment été la victoire du collectif, avec en attaque, six filles autour des dix points, chose qui n’était pas le cas jusqu’à présent », déclare le coach, Philippe Dupraz. « L’équipe a su faire un match plein, un match solide, en mettant beaucoup d’engagement. Les consignes ont été respectées, c’est une vraie satisfaction. Tout le monde a été sur le même tempo. »

Pas le droit à l’erreur à domicile

À peine le temps de savourer que les Bugistes disputent un nouveau match capital ce soir. Face à une formation nordiste qui jusqu’ici ne compte qu’une seule victoire, obtenue sur le parquet des espoirs lyonnaises (68-66), les partenaires de Lucie Demolliens ne peuvent se permettre de passer à travers.
« On rencontre un adversaire direct. La victoire obtenue à Geispolsheim a seulement permis d’effacer le faux-pas commis à la maison contre Franconville (55-58). On ne peut pas se permettre une nouvelle contre-performance devant notre public. Les filles le savent, elles n’ont pas le droit à l’erreur ce soir », poursuit Philippe Dupraz. Face à l’ancienne ailière culozienne, Elodie Tadeuszak, les Bugistes devront rester mobilisées. « On ne connaît pas vraiment cette équipe, car on ne l’a jamais rencontré. Mais je sais que, si elle manque peut-être un peu de profondeur de banc, elle s’appuie en revanche sur un cinq majeur de qualité. »
Le groupe : Coutaz ; Chaboud ; Chinal ; Bogoje, Michel ; Tomczak ; Comte ; Demolliens ; Candy ; Mossaz (?).
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   

 
Posté le 02/11/2015
 

NATIONALE 1 FÉMININE.CULOZ RETROUVE DES COULEURS

Publié le 02/11/2015 à 05:00 par 
 

APRÈS AVOIR BATTU LA TRONCHE-MEYLAN (61-59) UNE SEMAINE PLUS TÔT, LES CULOZIENNES ONT ENCHAÎNÉ À GEISPOLSHEIM (75-69) ET S’ÉLOIGNENT DE LA ZONE ROUGE
 
 Lucie Demolliens et les Culoziennes ont conquis leur premier succès à l’extérieur de la saison. Photo L’Alsace/Jean-Marc Loos
  
Geispolsheim s’est mis une épine dans le pied, en concédant une deuxième défaite à domicile dans un championnat qui se révèle de plus en plus incertain et homogène. Dès l’entre-deux, on sent que l’énergie n’y est pas côté alsacien.
La petite meneuse culozienne, Coutaz, pénètre par deux fois dans la raquette et inscrit les quatre premiers points de son équipe. « Geispo » tente bien de réagir par Chapays et Jehl, mais le CBC gère bien et réussit à chaque fois à décaler ses attaques pour le plus grand bonheur de ses shooteuses : Michel, Demolliens ou Chaboud.
Geispolsheim survit surtout par Chapays et Jehl (22-24, 10e ). Dans une salle bien garnie, tout le monde pense que les locales vont passer la surmultipliée. Que nenni, les joueuses de Patrick Lazare ont disparu de la circulation.
Jehl sanctionnée de deux fautes a rejoint le banc, les intérieures locales sont inexistantes, le jeu extérieur est atone.
Rien ne va plus côté alsacien, et Culoz s’envole sur trois primés réussis par Cabald, Michel et Chinal. Oubliant de s’appuyer sur leur collectif, les Alsaciennes multiplient les erreurs défensives et finissent ce quart sur un hallucinant 3-16 (25-40, 20e ).
Michel scelle le sort du match
A la reprise, Demolliens en remet une couche derrière l’arc pour porter le score à 25-43. N’ayant pas de point d’appuis intérieur, les locales s’en remettent aux exploits extérieurs. Lux et Chapays marquent sporadiquement au forceps. Zaroli se démène et tente de booster ses coéquipières mais sans réelle efficacité.
Culoz intensifie sa cadence offensive, avec un nouveau primé de Chinal (35-54). Face à l’inefficacité intérieure, le coach du CJSG, décide de précipiter l’entrée d’Anielak, qui marque tout de suite. Petit à petit, Geispolsheim revient… Mais pas assez (46-62, 30e ).
Dans le dernier quart, « Geispo » est enfin plus équilibrée en défense et trouve de nouvelles ressources, malgré les nombreuses erreurs de placement. Lux par deux tirs bonus redonne de l’espoir au camp local (55-63, 33e ).
Culoz commence à paniquer et son hôte recolle mais perd Jehl pour une cinquième faute.
Sur son troisième primé, Lux ramène les siennes à 68-70 (37e ). Moment où un énième oubli défensif laisse à Michel l’occasion de planter son dernier panier bonifié, qui offre définitivement aux Bugistes (69-75).
 
 
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 

 

© 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308