CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr

News Mars 2016

Posté le 21/03/2016
 
BASKET - NATIONALE 1 FÉMININE
 

Culoz fait illusion avant de céder

 
Publié le 21/03/2016 à 05:00 par  
 
 
Perrine Chinal et les Culoziennes ont fait illusion un moment avant de craquer face à Sainte-Savine.  Photo Francois Ducruet
Perrine Chinal et les Culoziennes ont fait illusion un moment avant de craquer face à Sainte-Savine.  Photo Francois Ducruet
 
À Culoz, salle Jean-Falconnier, Sainte-Savine Basket bat Culoz BC 76 à 59 (26-22, 46-36, 59-45).
 
Arbitres : MM. Pochart et Nanibet
 
Culoz BC : Tomczak, 26 points ; Chaboud, 14 ; Mossaz, 2 ; Coutaz, 3 ; Chinal, 0 ; Traoré, 6 ; Demolliens, 5 ; Michel, 3 ; Comte, 0 ; Candy, 0.
 
Sainte-Savine Basket : Diakite, 16 ; Chabadova, 8 ; Roulet, 2 ; Cloarec, 25 ; Cuomo, 6 ; Sidibe, 7 ; Condoris, 12.

 
Pour son avant-dernière sortie de la saison à domicile, le Culoz BC recevait samedi soir Sainte-Savine Basket. Une rencontre certes sans enjeu sportif - les Bugistes étant condamnées à la relégation - mais qui pouvait permettre aux joueuses de Philippe Dupraz de mettre fin à une série de onze défaites d’affilée.
Face à une formation auboise solidement installée en milieu de tableau, les locales prenaient le match par le bon bout. Sous l’impulsion de Chaboud et Tomczak à l’intérieur, elles se montraient plutôt inspirées offensivement (10-9, 4e ). Les deux Culoziennes se chargeaient d’ailleurs d’alimenter le score jusqu’à la fin du premier quart (20-20, 8e ).

Une trop grande différence

Mais face à une équipe visiteuse disposant d’individualités de grande valeur, à l’image de Diakité ou Cloarec, l’envie culozienne ne suffisait pas (29-39, 15e ).
Petit à petit, les Bugistes lâchaient du lest. Demolliens et Michel tentaient de trouver des solutions en attaque, mais défensivement, le CBC avait du mal à tenir les un contre un (36-46, 20e ).
Au retour des vestiaires, les joueuses de Philippe Dupraz faisaient illusion cinq minutes (43-48, 25e ). C'est à ce moment-là que Chabadova et ses partenaires appuyaient sur l’accélérateur, signant un 8-0 fatal aux rouges (43-56, 29e ). Dès lors, la rencontre était pliée. Le SSB se contentait de gérer son avance, face à des Culoziennes résignée (48-65, 35e ).
Philippe Dupraz en profitait pour donner du temps de jeu à ses jeunes, Élodie Candy et Fanny Mossaz. Cette dernière inscrivait d’ailleurs ses deux premiers points (57-72, 39e ). Insuffisant pour empêcher une douzième défaite consécutive pour le CBC.
 

 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 19/03/2016
 
BASKET - NATIONALE 1 FÉMININE

Culoz défie Sainte-Savine pour l’honneur


Publié le 19/03/2016 à 05:00 par  
 
 
Le CBC de Lucie Demolliens accueille Sainte-Savine.    Photo d’archives Francois Ducruet
 
Le CBC de Lucie Demolliens accueille Sainte-Savine.   Photo d’archives Francois Ducruet
 
À l’occasion de la vingtième journée de championnat, le Culoz BC défie ce soir (20 h, salle Jean Falconnier) Sainte-Savine Basket. Il s’agit là de l’avant-dernier match à la maison pour les Bugistes, qui ont subi le week-end dernier à Lyon (61-82) leur onzième revers de rang.
Dans ce contexte, que peut bien espérer la formation dirigée par Philippe Dupraz ? « C’est compliqué. On reste sur une prestation une nouvelle fois décevante. Là, on affronte une équipe qui flirte avec le top 5, et qui vient de faire tomber le leader Roanne (55-48). Forcément, ça va être difficile », déclare le coach culozien.
Face à un collectif aubois bien huilé, et qui s’appuie sur le talent de la puissante Ramata Diakité à l’intérieur, une joueuse au-dessus du lot à ce niveau, les partenaires de Laure Coutaz devront avant tout faire bonne figure.
« Devant notre public, on se doit de ne rien lâcher. Ce qu’on a à espérer ? Objectivement, pas grand-chose. Individuellement, je ne pense pas qu’on aura les moyens de tenir. On n’a pas été capables de tenir des cadettes le week-end dernier, alors là… On va essayer de les perturber collectivement en défense, tout simplement. De toute façon, il faut le tenter, nous n’aurons rien à perdre », conclut Philippe Dupraz, qui attend comme tout un club la fin de saison avec impatience.
 
Le groupe : Coutaz, Chaboud, Chinal, Tomczak, Traoré, Michel, Demolliens, Comte, Candy, Mossaz
 
« Ne rien lâcher devant notre public »
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 14/03/2016
 
BASKET - NATIONALE 1 FÉMININE

Battu à Lyon, Culoz n’y est vraiment plus

Publié le 14/03/2016 à 05:00 par  

À l’image des dernières minutes du match perdu à Lyon (82-61), les Culoziennes semblent touchées moralement. La fin de saison s’annonce longue.
Laure Coutaz (en rouge) et ses coéquipières ont subi une onzième défaite consécutive.  Photo d’archives Ludovic MAILLARD
Laure Coutaz (en rouge) et ses coéquipières ont subi une onzième défaite consécutive. Photo d’archives Ludovic MAILLARD
 
FC LYON ESPOIR - CULOZ 82 - 61

Dans cette rencontre entre mal classés, les locales impriment leur rythme en premier. Le FC Lyon espoir campe dans la moitié de terrain culozienne, à la faveur d’une presse haute et de l’abattage de Forel, Riondet et Lezin au rebond.
Cette dernière en profite pour inscrire 8 points sous l’arceau. Elle est assistée par Girardet, qui plante deux banderilles dans les coins. Culoz s’accroche, grâce à la ténacité de Tomczak et à un trois-points salvateur de Demolliens, sur la sirène du premier quart (17-14).
La prise de risque défensive imposée par Frédéric Berger se retourne contre les Lyonnaises, quand celles-ci ratent leur interception. Tomczak en profite pour égaliser et Coutaz règle la mire de loin (23-24, 15e ). Mais cet avantage sera le seul pour le CBC.
Dix ballons perdus par Culoz avant la mi-temps
Girardet marque encore depuis sa position fétiche à zéro degré, puis sert Forel dessous (39-32, 20e ).
Les locales reviennent avec plus d’intensité encore, à l’image de Makosso collée à Coutaz sur ses remontées de balle.
« On sait que cette agressivité défensive est leur marque de fabrique. Et malgré ça, en première mi-temps on perd déjà dix ballons », déplore Philippe Dupraz, l’entraîneur du Culoz BC.
Sous l’impulsion des extérieures Girardet, Legrand et Muzet, le FC Lyon espoir creuse l’écart (57-47, 30e ). Il sera rédhibitoire pour Culoz.
 
FICHE À Lyon, salle Mado-Bonnet, FC Lyon espoir bat Culoz BC 82-61 (17-14 ; 22-18 ; 18-15 ; 25-14).
 
Arbitres : MM. Buston et Moulhi. Lyon : Makosso 0 point, Legrand 16, Riondet 8, Lezin 20, Forel 6. Puis Girardet 20, Muzet 7, Drymon-Fontani 3, Rousseau 0, Droguet 0. Culoz : Coutaz 9 points, Traoré 5, Michel 3, Chaboud 17, Tomczak 19. Puis Chinal 0, Demolliens 8, Comte 0, Candy 0.

 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 

Posté le 12/03/2016
 
BASKET - NATIONALE 1 FÉMININE

Le Culoz BC veut quitter la N1 tête haute

Publié le 12/03/2016 à 05:00 par  
 
 
Culoz devra retrouver un brin de motivation, à quatre journées de la fin, pour renouer enfin avec la victoire.
 
Laure Coutaz et les Culoziennes comptent bien renouer avec la victoire cet après-midi à Lyon.  Photo Francois DUCRUET
Laure Coutaz et les Culoziennes comptent bien renouer avec la victoire cet après-midi à Lyon.  Photo Francois DUCRUET
 
Même si désormais le sort du Culoz BC est scellé, la formation bugiste affiche clairement la volonté de terminer la saison sur une bonne note. Et dans cette optique, s’imposer à Lyon, face à une formation espoirs en progrès constants, constituerait un vrai rayon de soleil.
Le week-end dernier, face à l’Elan Creusot Chalon (63-74), les joueuses de Philippe Dupraz ont certes concédé leur dixième revers de rang en championnat. Mais durant trente-six minutes, elles auront fait jeu égal avec un prétendant à la montée en Ligue 2. Preuve que tout n’est pas à jeter dans ce que produisent les Culoziennes.

« Augmenter le niveau d’agressivité »

Autre motif d’espoir, la victoire obtenue au match aller face aux jeunes Lyonnaises (75-71), la dernière en date pour le CBC. C’était le 28 novembre dernier, lors de la huitième journée. Une éternité. « On s’attend à rencontrer une équipe assez revancharde par rapport au match aller. Ce match, les Lyonnaises l’ont coché, c’est une certitude », déclare Philippe Dupraz. « Je compte sur les filles pour ne pas se laisser manœuvrer. Face à un adversaire aussi jeune, l’expérience doit faire la différence. C’est le moment de montrer qu’on a de l’orgueil. »
Selon le coach culozien, la clé du match résidera dans la capacité de ses joueuses à augmenter leur niveau d’agressivité. « C’est là que ça va se jouer. À nous de répondre présent, et de mettre beaucoup d’intensité. Notre densité physique à l’intérieur doit également nous permettre de remporter ce match », conclut-il.
 
Le groupe : Coutaz, Chaboud, Chinal, Tomczak, Demolliens, Traoré, Michel, Comte, Candy, Mossaz.
 
Aujourd’hui à 17 heures : FC Lyon espoirs - Culoz (salle Mado-Bonnet, avenue Paul-Santy, à Lyon).
 
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 

Posté le 07/03/2016
 
BASKET - NATIONALE 1 FÉMININE

TOUJOURS LA MÊME RENGAINE POUR LE CULOZ BC

  Publié le 07/03/2016 à 05:00 par  
 

Pour n’avoir pas su plier une rencontre qu’elles menaient encore en fin de quatrième quart temps, les Bugistes ont une nouvelle fois capitulé.

Lucie Demolliens et les Culoziennes ont longtemps fait douter l’Elan Creusot Chalon, avant de craquer.  Photo Francois DUCRUET
Lucie Demolliens et les Culoziennes ont longtemps fait douter l’Elan Creusot Chalon, avant de craquer.  Photo Francois DUCRUET
 
CULOZ - ELAN CREUSOT CHALON 63-74

À l’occasion de la 18e journée du championnat NF1, le Culoz BC recevait samedi soir, à la salle Jean-Falconnier, l’Elan Creusot Chalon. Une rencontre sans enjeu pour les locales, battues le week-end dernier à Wasquehal (61-67), et désormais condamnées à la relégation.
Comme souvent, les Culoziennes effectuaient une entame plutôt convaincante (11-11, 6e ). Michel et Demolliens permettaient aux locales de virer en tête à l’issue du premier quart (21-19).
Malgré quelques oublis en défense, les partenaires de Laure Coutaz profitaient de leur adresse offensive pour rester en avance au tableau d’affichage (29-25, 15e ). Sous l’impulsion de Tomczak notamment, le CBC se montrait relativement inspiré offensivement. Traoré et Michel offraient même un matelas confortable à la pause (40-31).
Une question subsistait. Culoz allait-il tenir la distance, cette fois ? La réponse est non. Petit à petit, les joueuses de Gurvan Morvan grignotaient leur retard (43-39, 26e ). En difficulté défensivement face à Jeter, les locales perdaient également de leur superbe en attaque, même si Tomczak et Chinal permettaient au CBC d’aborder le dernier quart avec une courte avance (50-46).
Un 13-0 rédhibitoire en toute fin de match
Mais ça n’allait pas durer. Les visiteuses passaient une première fois en tête (52-53, 33e ). Culoz réagissait (56-53, 35e ). À quatre minutes de la fin, tout restait possible (58-57, 36e ). Mais c’est à ce moment là que les Bugistes craquaient, encaissant un 13-0 rédhibitoire (58-70, 39e ).
Un scénario déjà vu tant de fois cette saison se répétait à nouveau. Malgré une prestation plus que positive, les Culoziennes devaient se résoudre à laisser la victoire aux Bourguignonnes qui, du coup, sont toujours en course pour l’accession en LF2.
 
FICHE À Culoz, salle Jean Falconnier, Elan Creusto Chalon bat Culoz BC 74 à 63 (19-21, 31-40, 46-50). Arbitres : M. Sivatte et Vermorel. Culoz : Tomczak (21 points), Chaboud (6), Coutaz (9), Chinal (3), Traoré (7), Demolliens (12), Michel (5).
Elan Creusot Chalon : Deconinck (0 point), Miguel (15), Barb (11), Le Bruchec (8), Baudy (13), Radunovic (7), Jeter (23), Ruga (0)
 
DE NOTRE CORRESPONDANT FRANÇOIS DUCRUET
 
 
 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 05/03/2016
 
BASKET - NATIONALE 1 FÉMININE

Le Culoz BC doit terminer dignement sa saison

 Publié le 05/03/2016 à 05:00 par  

 

Condamnées à la relégation, les Culoziennes doivent offrir une belle attitude à leur fidèle public.
 
Lucille Chaboud et les Culoziennes accueillent l’Elan Creusot-Chalon ce soir à Falconnier.  Photo Francois DUCRUET
 
Lucille Chaboud et les Culoziennes accueillent l’Elan Creusot-Chalon ce soir à Falconnier.  Photo Francois DUCRUET
 
La messe est dite. Mais il reste cinq matchs au Culoz BC pour terminer sa saison dignement. Et ça commence dès ce soir, lors de la venue à la salle Jean-Falconnier de l’Elan Creusot-Chalon, pour le compte de la 18e journée de championnat NF1.
« À Wasquehal, le week-end dernier, certaines filles ont eu des attitudes que je ne peux accepter. Je l’avais pourtant dit, quoi qu’il arrive, nous n’avons pas le droit de lâcher », déclare le coach culozien, Philippe Dupraz.
Alors ce soir, le technicien attend avant tout de son équipe qu’elle lutte sur chaque ballon et qu’elle fasse tout son possible pour aller chercher la victoire : « Au stade où nous en sommes, ça ne sert à rien de parler de tactique ou de défense de zone. Il faut mettre de l’envie, de l’agressivité. Se remettre la tête à l’endroit, tout simplement, et jouer sur notre valeur ».
Face à une formation bourguignonne, troisième et qui doit absolument venir s’imposer au pied du Colombier pour conserver une chance de qualification, les Culoziennes, passées tout près de la victoire à l’aller (62-67), auront fort à faire.
« On affronte un adversaire qui vient de prendre 20 points à Voiron (47-68) et qui n’est donc pas au mieux de sa forme. Ce match, comme beaucoup d’autres, on a la capacité de le prendre. Alors, il faut le faire », conclut Philippe Dupraz. Histoire aussi de récompenser un public fidèle qui n’a eu que trop peu l’occasion de s’enthousiasmer cette saison.
 
Le groupe : Coutaz, Chaboud, Chinal, Traoré, Tomczak, Demolliens, Michel, Comte, Candy, Mossaz.
 
Aujourd’hui À 20 h : Culoz BC - Creusot-Chalon à Culoz (gymnase Falconnier).
 

 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 
Posté le 03/03/2016
 
BASKET - NATIONALE 1 FÉMININE

Culoz continuera à se battre, en Nationale 1 ou en Nationale 2

 Publié le 02/03/2016 à 05:00 par  

 

Le président du Culoz BC, Philippe Comte, ne baisse pas les bras. Déjà pour les cinq matches qui restent. Il espère que les filles non plus.
 
Lucja Tomczak fait partie des fidèles du Culoz BC. L’intérieure polonaise ne lâche jamais rien.  Photo Ludovic Maillard
Lucja Tomczak fait partie des fidèles du Culoz BC. L’intérieure polonaise ne lâche jamais rien. Photo Ludovic Maillard
 
Philippe Comte, le président du Culoz BC est réaliste quant à l’avenir de son équipe fanion en Nationale 1 : « À moins de tout gagner et que les autres perdent tout… La Nationale 2 est plus d’actualité. C’est vrai que ça laisse des regrets comme disait le coach. Il y a 9 ou 10 matches qu’on perd de 5 ou 6 points. »
Car à cinq journées de la fin, Culoz, qui n’a plus gagné un match depuis le 28 novembre, pointe à quatre victoires du premier non relégable.

Culoz n’a pas les mêmes moyens

« En quatre années de N1, je constate que le niveau est de plus en plus relevé. Au début, il y avait deux ou trois équipes avec des filles qui s’entraînaient tous les jours. Aujourd’hui, c’est le contraire. »
Culoz fait presque office d’exception : « Chez nous, les filles s’entraînent trois fois par semaine en venant de Chambéry ou d’Annemasse. C’est difficile de rivaliser. On tient tant qu’on peut. Et à moins de trouver des sponsors à gogo, on ne va pas mettre les finances du club en péril. On fait avec les moyens qu’on a. »
C’est vrai cette petite ville de 3 000 âmes, perdue dans le Bugey, cumule les handicaps pour recruter. Et c’est devenu encore plus dur après la liquidation de Challes-les-Eaux en 2014. À l’époque, les espoirs non conservés par le club et qui ne souhaitaient pas s’expatrier à l’autre bout de la France, signaient à Culoz : « C’est vrai que ça marchait bien entre les deux clubs. Laure Coutaz, Lucille Chaboud et Perrine Chinal viennent de Challes. Et ça restait familial. »
Philippe Comte ne baisse pas les bras pour autant : « Ce n’est pas parce qu’on redescendra qu’on va aller se pendre. On va se battre jusqu’au bout pour le public qui continue à venir. Et puis, il y a des équipes derrière. On a fait une CTC avec Artemare et Belley pour essayer de faire quelque chose avec les jeunes. On sait que les chances que des gamines intègrent un jour la N1 sont minces. »
Le président sait aussi que certains clubs ont du mal à boucler leur budget en fin de saison et à repartir. « Même si on réussit à se maintenir (1), il faudra reconstruire une équipe. Si c’est pour connaître la même galère… Est-ce qu’il ne vaut pas mieux jouer le haut de tableau en N2 ? On verra ça en avril. »
(1) : Les trois dernières équipes, Wasquehal (3 victoires), Culoz (4v) et Villeurbanne (8v), sont relégables. Les espoirs du FC Lyon (4v) ne sont pas concernés.
CATHERINE AULAZ

 
Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine    Afficher l'image d'origine   
 
 

© 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308