« Perdre une nouvelle rencontre alors qu’on la tient, c’est… Il n’y a pas beaucoup de mots. Nous avons des manques au rebond. Mais s’écrouler sur la zone press dans les dix dernières minutes, c’est dur à encaisser. Les filles s’investissent sur le plan défensif. Nous laissons de la gomme et nous le payons peut-être en attaque. La suite sera compliquée. Les filles ont toujours su relever la tête, même si c’était de plus en plus dur. Mais après le coup de ce soir, ça ne sera pas simple de la relever à nouveau. L’avenir est certainement en NF2, mais nous jouerons jusqu’au bout. »