CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr

News JANVIER 2015

 Posté le 31/01/2015

BASKET. - NATIONALE 1 FÉMININE.Gare à la bête blessée

Publié par le BIEN PUBLIC le 31/01/2015 à 05:00 | Nicolas Leblanc (CLP)

Chenôve se déplace à Culoz (9e ) avec pour ambition légitime d’aller chercher une quatrième victoire successive après le camouflet lyonnais du mois dernier.
Une tâche qui parait loin d’être insurmontable pour le leader du championnat opposé ce soir à une équipe qui stagne dans la dernière partie de tableau. Mais gare tout de même à l’excès de confiance, qui a été récemment fort préjudiciable aux coéquipières de Delphine Lecoultre face aux jeunes espoirs lyonnaises.

« Sérieux et vigilance »

« Nous devrons faire preuve de sérieux et de vigilance pour ne pas tomber dans le piège que pourrait constituer ce déplacement », indique le coach du BCC, méfiant vis-à-vis de Culoz. « Cette équipe est capable de faire de très bonnes choses à domicile et notamment de battre ou d’accrocher les grosses écuries. »
Les succès enregistrés par la formation culozienne à domicile face à Villeurbanne, La Tronche ou encore Le Creusot viennent attester de la qualité qu’il règne au sein de cette équipe malgré son classement peu enviable. D’autre part, Culoz aura à cœur d’effacer le lourd revers subi lors du match aller disputé au mail.
Ce soir la, Chenôve avait écrasé son adversaire en ne lui laissant aucune chance (90-44). Attention donc à la réaction d’orgueil de cette équipe piquée à vif par cette déroute. « Elles seront revanchardes, c’est certain », admet Benjamin Villeger, qui entend malgré tout faire respecter la hiérarchie en continuant à jouer proprement et en gardant la mainmise sur le championnat.

NATIONALE 1 FÉMININE. Le Culoz BC face à une montagne

Publié le 31/01/2015 à 05:01 par 

Opposées ce soir au leader Chenôve, les Culoziennes devront réaliser le match parfait pour espérer déjouer les pronostics.
Stéphanie Comte et ses coéquipières auront fort à faire pour défendre sur les un contre un. Photo Serge Odin

« Chenôve ? C’est pour moi la meilleure équipe de la poule, tout simplement. » Yacine Aouadi, le coach bugiste, n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il évoque la venue du leader du championnat, ce soir, à l’occasion de la 15ejournée.
« On va affronter une équipe qui s’appuie à la fois sur de fortes individualités et sur un gros collectif. Bref, on aura en face de nous un adversaire qui n’a pas vraiment de points faibles. »
Sèchement battues à l’aller (44-90), leur plus gros revers de la saison, les Culoziennes ont néanmoins des arguments pour contrarier cette armada bourguignonne. Et bien évidemment, Yacine Aouadi veut y croire. « La clé, ça sera notre capacité à bien défendre sur les un contre un et notre faculté à aller rapidement de l’avant en phase offensive. Si on y parvient, alors on sera en mesure de jouer les yeux dans les yeux. »

Des certitudes à domicile

Le coach culozien compte par ailleurs sur l’état d’esprit de son groupe, déjà capable à diverses reprises de bousculer la hiérarchie établie. « Jusqu’à présent à domicile, l’équipe s’est toujours très bien comportée. Et même si cette fois la marche est haute, avec l’aide notre public, on peut arriver à faire quelque chose », ajoute-t-il.
 
Autre motif d’espoir pour les locales, les deux défaites concédées par le leader lors de ses deux derniers déplacements, au Creusot (69-84) et à Lyon (72-78). Preuve que Chenôve n’est pas imbattable. Enfin, en ce qui concerne l’effectif, si le coach bugiste sera toujours privé de son intérieure Lucille Chaboud (dos), il pourra compter en revanche sur le retour de sa Lettone Liga Vente.
Culoz : Coutaz (cap), Tomczak, Chinal, Cabald, Traoré, Demolliens, Vente, Comte (?).
> CULOZ - CHENÔVE
Ce soir à 20 heures.
 

LA PHRASE. Un règlement absurde
Yacine Aouadi
L’entraîneur culozien s’exprime à propos du nouveau règlement, qui permet à une équipe se qualifiant pour les huitièmes de finale de coupe de France d’obtenir un point supplémentaire en championnat. « Je trouve cela complètement absurde. On mélange deux compétitions différentes, en sachant qu’un parcours en coupe dépend bien souvent du tirage au sort qu’on a. Or, en ce qui nous concerne, on ne peut pas dire qu’on a été gâtés, avec ce déplacement à Roanne dès les 32e. Et puis, les modalités du tirage de cette coupe de France, bizarrement, personne ne les connaît. »



Posté le 24/01/2014

COUPE DE FRANCE 32E DE FINALE. Le Culoz BC amoindri à Roanne

Publié le 24/01/2015 à 05:00 par 

Privée de la quasi-totalité de son secteur intérieur, la formation dirigée par Yacine Aouadi s’attend à une rencontre compliquée cet après-midi dans la Loire.

Culoz se déplacera dans la Loire avec sept joueuses seulement, dont Stéphanie Cabald. Photo Serge Odin


Place cet après-midi (17 heures) aux 32e de finale de la coupe de France, qui marquent l’entrée en lice du Culoz BC. Les Bugistes se déplacent à Roanne pour y défier l’Union Riorges-Le Coteau-Roanne, pensionnaire de Nationale 2.
Battues le week-end dernier en championnat à Villeurbanne (60-69), les joueuses de Yacine Aouadi espèrent se servir de la Coupe pour préparer au mieux la venue du leader Chenôve, le week-end prochain.
Première apparition pour Fanny Mossaz
Les filles de Yacine Aouadi n’abordent toutefois pas cette rencontre dans les meilleures dispositions, comme l’explique le coach culozien : « Nous devons faire face actuellement à une série de blessures, qui touchent notamment le secteur intérieur de l’équipe ».
En effet, à l’absence de Lucille Chaboud (dos), viennent s’ajouter celles de Liga Vente (élongation) et Stéphanie Comte (adducteurs).
Avec Elodie Candy (cheville) toujours out, les Culoziennes vont se rendre dans la Loire avec seulement sept joueuses valides, puisque Yacine Aouadi intégrera pour la première fois Fanny Mossaz.
« Le groupe est motivé à l’idée de livrer un bon match. Mais malheureusement, on ne va pas se battre à armes égales. En même temps, compte tenu du calendrier qui nous attend en championnat, on ne peut pas se permettre de prendre des risques avec les joueuses blessées sur un match de coupe de France. »
Face à l’un des ténors de Nationale 2, promis à un avenir au niveau supérieur et face à qui elles s’étaient inclinées la saison passée en coupe de France, les Culoziennes s’attendent forcément à souffrir…
Culoz BC.- Coutaz (cap), Traoré, Demolliens, Chinal, Tomczak, Cabald, Mossaz.
> ROANNE – CULOZ BC
Cet après-midi à 17 heures.

Voir article sur http://​www.​leprogres.​fr/​sports/​2015/​01/​24/​le-​culoz-​bc-​amoindri-​a-​roanne 

Posté le 19/01/2015

NATIONALE 1 FÉMININE. Villeurbanne en fête, Culoz à la peine

Publié le 19/01/2015 à 05:00 par 

Les Culoziennes ont éprouvé des difficultés à rentrer dans leur match, avant de recoller puis de s’incliner dans le dernier quart-temps, dans une salle surchauffée (69-60).
 

Après leur brillante victoire aux dépens du FC Lyon espoir la semaine dernière, Perrine Chinal et ses coéquipières du Culoz BC ont seulement décroché dans le dernier quart temps à Villeurbanne. Photo Serge Odin


Pour la quatrième édition de «Tous à De Barros», le public villeurbannais s'était déplacé en nombre et ne l'a pas regretté. En effet, son équipe favorite, après un match intense, lui a offert une belle victoire face au «voisin» culozien.
Dans cette chaude ambiance donc, les joueuses de Virginie Kevorkian, très déterminées en défense, prenaient un départ de choix (10-2, 5e , et encore 29-18, 16e ).
Mais, Culoz, portant le fer à l'intérieur où Tomczak en imposait, revenait progressivement dans la partie (32-28 à la pause).
La formation de l'Ain passait même en tête au milieu du troisième quart-temps (38-39, 26e ) face à des Villeurbannaises en difficulté sur la zone adverse.
L'équilibre était encore de mise à l'entame de l'ultime période (47-45, 30e ) où l'ASV finissait par faire la différence.
Le duo Roussignol - Bonnet-Gros retrouvait de l'adresse au bon moment et les Villeurbannaises, plus fraîches physiquement, signaient un 9-2 déterminant (56-47, 34e ).
Trahi par ses shooteuses (Traoré, 3/16 dont 0/5 à 3 points), Culoz ne s'en remettait pas et laissait l'ASV filer vers un précieux succès (69-60). 

Voir article sur http://​www.​leprogres.​fr/​sport-​local/​2015/​01/​19/​vil​leur​bann​e-​en-​fete-​culoz-​a-​la-​peine

Posté le 17/01/2015

NATIONALE 1 FÉMININE AS VILLEURBANNE - CULOZ BC (CE SOIR À 20 HEURES). Une belle opportunité pour Culoz

Publié le 17/01/2015 à 05:00 par 

En cas de succès lors du derby à Villeurbanne, les Bugistes effectueraient un grand pas vers le maintien.

Liga Vente et les Culoziennes briguent un premier succès à l’extérieur.  Photo Serge Odin

Liga Vente et les Culoziennes briguent un premier succès à l’extérieur. Photo Serge Odin


Victorieuses des Espoirs de Lyon BF (69-38) le week-end dernier, les Culoziennes se sont rassurées, en même temps qu’elles ont démarré de manière idéale la nouvelle année.
Ce soir, les joueuses de Yacine Aouadi se rendent à Villeurbanne avec la ferme intention de réaliser un gros coup et confirmer ainsi la victoire du match aller (68-65).
« Il faudra être dans le contrôle »
Yacine Aouadi, entraîneur de Culoz
« C’est une nouvelle fois un gros match qui nous attend. Un derby avec un fort enjeu au niveau comptable pour les deux équipes. Les Villeurbannaises sont obligées de s’imposer pour ne pas se retrouver sous la menace directe de Sainte-Savine et donc en difficulté dans l’optique du maintien. De notre côté, l’opportunité est belle de faire le trou par rapport aux équipes du bas de tableau », explique le coach culozien.
Un septième succès cette saison permettrait au CBC d’équilibrer son bilan. Il serait surtout synonyme de grosse bouffée d’oxygène. Mais les Bugistes vont pour cela devoir enfin débloquer leur compteur à l’extérieur.
« Pour réussir un coup là-bas, il faudra gérer une nouvelle fois nos émotions, et être dans le contrôle. C’est la clé du match. Après, d’un point de vue purement basket, Villeurbanne est une équipe agressive en défense, et capable de produire un jeu rapide en attaque. Cette formation s’appuie aussi sur de bonnes individualités. »
Yacine Aouadi conclut avec optimisme : « A nous de répondre présent sans être trop obnubilé par l’enjeu, ce qui avait été le cas l’année dernière. J’attends des filles qu’elles jouent comme elles savent le faire et, surtout, qu’elles fassent abstraction du contexte »,
Culoz.- Coutaz (cap), Tomczak, Chinal, Traoré, Vente, Demolliens, Comte, Cabald.
> AS VILLEURBANNE CULOZ BC
Ce soir à 20 heures, à Villeurbanne (salle De Barros).
 

CULOZ EN BREF. Un contexte de fête

Pour la quatrième saison d’affilée, l’AS Villeurbanne compte faire la promotion du basket féminin à l’occasion de ce derby, avec l’opération « Tous à De Barros ». Un public nombreux est attendu. Lors des trois précédentes éditions, notamment l’an dernier contre Culoz, les Lyonnaises s’étaient imposées.

Chaboud toujours ménagée
En phase de reprise après une blessure au dos, Lucille Chaboud ne sera pas sur le parquet ce soir. Son entraîneur, Yacine Aouadi, préfère encore la ménager. Retour attendu fin janvier, peut-être à l’occasion de la venue du leader au pied du Colombier, le BC Chenôve.

Tadeuszak retrouve Culoz
L’ailière villeurbannaise Elodie Tadeuszak, qui avait porté les couleurs du Culoz BC lors de la mémorable saison 2011-2012 (celle de l’accession du club bugiste en NF1), retrouvera ses anciennes coéquipières ce soir.

Voir article sur http://​www.​leprogres.​fr/​sports/​2015/​01/​17/​une-​belle-​opportunite-​pour-​culoz


Posté le 12/01/2015

NATIONALE 1 FÉMININE CULOZ BC - LYON BF ESPOIRS 69-38. La victoire et la manière pour le Culoz BC

Publié le 12/01/2015 à 05:00 par 

Sérieuses et appliquées tout au long de la rencontre, les Culoziennes n’ont jamais tremblé face à un adversaire rapidement dépassé.

Avec 24 unités au compteur, la Culozienne Fatim Traoré a plané  sur cette rencontre.  Photo Serge Odin

Avec 24 unités au compteur, la Culozienne Fatim Traoré a plané sur cette rencontre. Photo Serge Odin


Face à l’équipe espoirs de Lyon BF, samedi soir, le Culoz BC disputait une rencontre importante dans l’optique du maintien en NF1. Les joueuses de Yacine Aouadi, dixièmes de la poule A, étaient dans l’obligation de décrocher un sixième succès et ainsi rendre la monnaie de sa pièce à une jeune formation lyonnaise victorieuse à l’aller (50-60).
En réalité, le suspense n’allait durer que quelques minutes (7-8, 4e ). Le temps pour les Bugistes, dans le sillage d’une Fatim Traoré intenable, de prendre la mesure de leurs adversaires (18-8, 8e ). Le deuxième quart était à l’image du premier. Très solide défensivement, la formation culozienne se montrait adroite en attaque (28-11), alors que les Lyonnaises, de leur côté, semblaient manquer de rythme.
Les protégées de Frédéric Berger étant incapables d’alimenter le score, les Culoziennes creusaient l’écart de manière inexorable (36-11, 16e ). Tomczak et Demolliens prenaient le relais de Traoré, et à la pause, le CBC pouvait voir venir (45-16).
Pas de baisse de régime après la pause
Pas question pour autant, côté culozien, de relâcher la pression au retour des vestiaires, bien au contraire. Face à des Lyonnaises dépassées, les Bugistes maintenaient la cadence (58-20, 26e).
Maigre consolation pour les visiteuses, elles remportaient le dernier quart (13-9), profitant du relâchement culozien. Mais au final, ce sont bien les filles de Yacine Aouadi qui savouraient une victoire amplement méritée (69-38). Et qui rapproche le club du président Comte d’un nouveau maintien en NF1.
La satisfaction était d’ailleurs de mise dans les rangs culoziens à l’issue de la partie, comme l’explique Perrine Chinal. « On a su asphyxier d’entrée notre adversaire et, contrairement à d’habitude, on a été capable cette fois de tenir la distance. C’est ce qui nous a permis de faire la différence. Il fallait gagner, c’était indispensable. On n’avait pas le droit à l’erreur. Cette victoire nous donne de la confiance, avant d’aller à Villeurbanne où on aura à cœur de réussir un bon coup. »

 LES REACTIONS. Nous avions la pression du résultat et on a assumé

Yacine Aouadi
Entraîneur de Culoz
« On a abordé le match de la bonne façon. On connaissait les qualités de notre adversaire, et les filles ont parfaitement appliqué le plan de jeu, respecté les consignes. Nous avions la pression du résultat et on a assumé, c’est bien. On a eu de l’adresse, et on a globalement bien défendu, sans vraiment avoir eu de trou d’air. Je suis content ce soir. »

Globalement, on n’a pas fait une grande partie

Frédéric Berger
Entraîneur du Lyon BF espoirs
« On a bien démarré, notre entame a été plutôt cohérente. Mais ensuite, on est sorti de notre match. Nous avons eu du mal à mettre de l’engagement. Je ne veux pas chercher d’excuses même si, ce soir, nous avions des circonstances atténuantes, avec l’absence de quelques joueuses. On a montré un meilleur état d’esprit en deuxième mi-temps. Mais globalement, on n’a pas fait une grande partie. Il faut en tirer les leçons. »

Voir article sur http://​www.​leprogres.​fr/​sport-​local/​2015/​01/​12/​la-​victoire-​et-​la-​maniere-​pour-​le-​culoz-​bc


Posté le 10/01/2015

BASKET NATIONALE 1 FÉMININE (13E JOURNÉE). Le Culoz BC face à son destin

Publié le 10/01/2015 à 05:00 par 

La formation bugiste dispute un match important dans l’optique du maintien ce soir face aux jeunes Lyonnaises. Victoire indispensable pour la troupe de Yacine Aouadi.
 
Yacine Aouadi a confiance dans son groupe.  Photo Serge Odin

Yacine Aouadi a confiance dans son groupe. Photo Serge Odin


En recevant l’équipe espoirs de Lyon BF ce soir lors de la 13e journée du championnat NF1, le Culoz BC n’a qu’un seul impératif, s’imposer et renouer avec la victoire après une fin d’année 2014 difficile.
« À nous de mettre aussi de la dureté »
Yacine Aouadi, coach de Culoz
Aller chercher ce sixième succès est très important dans l’optique du maintien. « Important car on affronte un adversaire direct qui présente jusque-là le même bilan comptable que nous », déclare Yacine Aouadi.
Avec cinq victoires obtenues pour sept défaites concédées à ce jour, les partenaires de Laure Coutaz naviguent actuellement en eaux troubles, à la dixième place, en compagnie de Lyon, Villeurbanne et Roquebrune.
« On a besoin d’une victoire pour sécuriser notre position, c’est un fait. Ce sera compliqué face à une jeune équipe capable de mettre beaucoup d’intensité et d’engagement tout au long de la partie. Cette équipe lyonnaise a démontré qu’elle avait largement les capacités d’évoluer à ce niveau. On a pu d’ailleurs s’en rendre compte à l’aller (défaite 50-60). Mais chez nous, on n’a pas le droit de passer à côté. Jusqu’à présent, on a réalisé de belles choses à domicile, il n’y a pas de raison que ça change. J’ai confiance en mon équipe. »
Le coach culozien n’est d’ailleurs pas du tout perturbé pas la copie rendue par ses protégées le week-end dernier en match amical face au BC la Tronche Meylan (57-90). « La défaite ne signifie pas grand-chose, pas plus que son ampleur. Nous étions privés de certaines forces vives (NDR Tomczak et Chaboud notamment) et le résultat n’avait aucune importance. L’idée, c’était que les filles retrouvent le rythme, car il est fondamental d’attaquer 2015 pied au plancher. »
La clé du match ? « Notre capacité à gérer la pression, à garder le contrôle. Il ne faudra pas s’affoler mais au contraire montrer de la maîtrise en restant concentré de la première à la dernière minute. Et puis, sur un match comme celui-ci, face à une équipe très agressive parfois dans l’excès, les arbitres auront à mon sens un rôle majeur à jouer, ils devront réguler l’agressivité adverse. À nous de mettre aussi de la dureté, de répondre présent » conclut le coach culozien, qui sera toujours privé des services de son intérieure Lucille Chaboud (dos). Le groupe.- Coutaz (cap), Tomczak, Vente, Chinal, Traoré, Comte, Demolliens, Cabald.
> CE SOIR
Culoz - Lyon BF, ce soir à 20 heures, salle Jean-Falconnier.

Voir article sur http://​www.​leprogres.​fr/​sports/​2015/​01/​10/​le-​culoz-​bc-​face-​a-​son-​destin









 

 

© 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308