CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr

News Décembre 2014

Posté le 15/12/2014

NATIONALE 1 FÉMININE (12E JOURNÉE) LA TRONCHE-MEYLAN 66 - CULOZ BC 42. Culoz cède en deuxième période

Publié le 15/12/2014 à 05:00 par 

La Tronche-Meylan prend sa revanche du match aller (66 à 42). Les Culoziennes encaissent leur deuxième défaite consécutive. Ce revers relègue le CBC à la dixième place. La trêve de Noël arrive à point pour les demoiselles de l’Ain.
Lucie Demolliens et les Culoziennes, ici samedi dernier contre Montbrison, ont lâché prise.   Photo Serge Odin
Lucie Demolliens et les Culoziennes, ici samedi dernier contre Montbrison, ont lâché prise. Photo Serge Odin
Pour rester dans la lutte aux playoffs, La Tronche-Meylan devait battre le huitième, Culoz, samedi soir. Les joueuses de François Gomez ont sorti le grand jeu et rempli leur mission.
Ce huitième succès à domicile, juste avant la trêve de Noël, prend d’autant plus d’importance avec la défaite de Montbrison à Colomiers.
Il n’en va pas de même pour Culoz. La victoire des espoirs du SASP Lyon relègue le club bugiste à la dixième place.
Pour ce premier match retour, La Tronche-Meylan a souffert durant la première période pour venir à bout des Culoziennes.
Mais samedi, les protégées de François Gomez ont renversé la vapeur face à leurs voisines et ont oublié leur défaite du match aller (58-56).
Pourtant, les locales auraient pu s’épargner une première partie aussi dangereuse si la fatigue n’était pas présente. Les Iséroises se montraient imprécises dans leurs tirs, accumulaient les pertes de balles et tâchaient leur entrée en jeu par une défense peu réactive.
Mais après trois minutes de flottement, le BCTM retrouvait son esprit combattif et creusait l’écart (16 à 10).
Hypermotivées, les Culoziennes ne lâchaient rien. Mais c’était sans compter le sang-froid de Marie-Frédérique Ayissi qui redonnait confiance à ses coéquipières.
Inlassablement, les visiteuses infiltraient la défense adverse et revenaient à seulement deux points des Troncho-Meylanaises en manque d’adresse.
Ainsi, à la pause, les deux équipes rentraient aux vestiaires sur le score surprenant de 24-22, sans doute justifié par un arbitrage intransigeant qui distribuait les fautes à tour de bras et ne laissait pas jouer le contact.
Surprenant également le retour en force de La Tronche-Meylan. D’une équipe qui se laissait manger par l’adversaire par instants, les Alpines passaient à un collectif nettement plus concentré et appliqué.
Énergiques, Pottiez, Mendy et Bousbaa offraient trois belles actions propres et passaient en puissance sous le panier culozien.
En plus de l’intensité défensive, le BCTM opérait un véritable hold-up au score et tuait le match à la demi-heure de jeu (51-36).
Culoz lâchait prise et vivait un calvaire jusqu’à la dernière seconde, que ce soit sous le cercle ou aux lancers francs.

À Meylan, gymnase Le Charlaix, BC La Tronche-Meylan bat Culoz BC 66 à 42 (16 à 10 ; 24 à 22 ; 51 à 36).
Pour La Tronche-Meylan.- Mendy, 16 points ; Ayissi, 14 ; Bousbaa, 10 ; Mbaikoua, 9 ; De Colo, 5 ; Daviet, 5 ; Pottiez, 3 ; Servage, 3 ; Carmassi, 0 ; Choron, 0.
Pour Culoz BC.- Demolliens, 12 ; Coutaz, 10 ; Vente, 7 ; Tomczak, 7 ; Chinal, 6 ; Comte, 0 ; Candy, 0 ; Cabald, 0 ; Traore, 0 ; Chaboud, 0

Posté le 13/12/2014

NATIONALE 1 FÉMININE BC LA TRONCHE-MEYLAN - CULOZ BC (CE SOIR À 20 HEURES). Culoz veut soigner le contenu

Publié le 13/12/2014 à 05:00 par 

A l’occasion de ce dernier rendez-vous de l’année, les Culoziennes, sèchement battues en Isère la saison dernière, espèrent avant tout faire bonne figure.
Après leur défaite contre Montbrison (notre photo), Fatim Traoré  et Culoz, huitièmes, se déplacent sans pression pour ce premier match retour.  Photo Serge Odin

Après leur défaite contre Montbrison (notre photo), Fatim Traoré et Culoz, huitièmes, se déplacent sans pression pour ce premier match retour. Photo Serge Odin

Le Culoz BC achève la première partie de saison par un déplacement périlleux sur le parquet du BC La Tronche-Meylan ce soir, à l’occasion de la première de la phase retour.
« J’attends qu’elles effectuent déjà un bon match »
Yacine Aouadi, coach de Culoz
Une rencontre compliquée sur le papier, chez le troisième de la poule A. Pourtant, à l’aller, les Bugistes s’étaient imposées (58-56). Une victoire acquise au bout du suspense. Oui mais voilà, en trois mois, le visage du BCTM a radicalement changé. Et Yacine Aouadi, l’entraîneur culozien, avoue partir un peu dans l’inconnue. « Je n’ai que très peu d’informations sur cette équipe, si ce n’est qu’elle n’a plus grand-chose à voir avec celle qu’on avait affronté lors de l’ouverture du championnat. »
Et pour cause, les Iséroises sont désormais dirigées par François Gomez, leur nouvel entraîneur passé notamment par Perpignan. Ce dernier a pris la place de Laurence Cayot sur le banc. Mais ce n’est pas tout. Afin de revoir ses objectifs à la hausse, le BCTM, qui avait participé aux playoffs en fin de saison dernière, a engagé deux joueuses de haut niveau durant l’automne.
Il s’agit de la meneuse Linda Bousbaa, qui arrive d’Aix-en-Provence (Ligue 2), et de l’ailière Marie-Frédérique Ayissi (ex Perpignan). Deux joueuses capables de changer la face d’un match. « Bref, pour résumer, on s’attend à une partie très compliquée. Mais nous n’aurons aucune pression particulière. L’an dernier, on a pris trente points là-bas. Cette fois, on y va le cœur léger. J’attends des filles qu’elles effectuent déjà un bon match. On verra ensuite si on est en mesure de ramener la victoire. Mais la manière sera importante ce soir », assure Yacine Aouadi.
Et puis, si les statistiques ne plaident pas forcément en faveur des bugistes (NDR le CBC courre toujours après un premier succès hors de ses bases cette saison), l’US Colomiers a montré la voie en s’imposant sur le parquet du BCTM (70-75) le week-end dernier.
Preuve que Jessie de Colo et ses partenaires ne sont pas invincibles. Le mot de la fin est pour Yacine Aouadi. « Si on veut être en mesure de jouer la gagne, alors il faudra faire preuve d’une grande efficacité. » Tout est dit.
Le groupe.- Coutaz (cap), Tomczak, Demolliens, Vente, Traoré, Chinal, Comte, Cabald.
> LA TRONCHE-MEYLAN - CULOZ
Ce soir à 20 heures, à Meylan (gymnase Charlaix-Maupertuis).

Posté le 08/12/2014

NATIONALE 1 FEMININE (11E JOURNÉE) CULOZ BC – BC MONTBRISON : 63 – 68. Culoz perd son invincibilité

Publié le 08/12/2014 à 05:00 par 

Face au leader Montbrison, les Culoziennes ont concédé leur premier revers de la saison à domicile samedi soir. La faute à un troisième quart-temps mal négocié.
Lucja Tomczak et le Culoz BC ont trouvé plus fort avec Montbrison.   Photo Serge Odin
Lucja Tomczak et le Culoz BC ont trouvé plus fort avec Montbrison. Photo Serge Odin
Le Culoz BC accueillait samedi soir le BC Montbrison, co-leader de la poule A à l’occasion de la 11e journée du championnat.
Victorieuses du Smuc (77 à 60) le week-end dernier, et auteurs d’un sans-faute à domicile jusqu’ici, les Culoziennes espéraient bien bousculer une formation ligérienne forcément favorite et s’offrir un sixième succès dans ce championnat.
D’entrée la rencontre est rythmée. Les Bugistes montrent qu’elles veulent tenir tête à leurs adversaires (8-6, 5e ). Le BCMF peine à trouver des solutions offensives mais s’accroche sous l’impulsion notamment de Marjanovic et Carlier (18-16, 10e ).
Lors du second quart, le scénario est identique. Les deux formations se livrent un véritable mano a mano, mais c’est bel et bien le CBC, emmené par Demolliens et Traoré, qui fait la course en tête jusqu’à la pause (35-32, 20e ).

Un troisième quart fatal pour Culoz

Revenu des vestiaires avec de bien meilleures intentions, Montbrison inflige d’entrée un 7 à 0 aux Bugistes. Les visiteuses prennent le commandement au tableau d’affichage (39-50, 26e ).
Le manque d’adresse des Bugistes à ce moment de la partie est alors flagrant. Vente puis Coutaz alimentent le score sur les lancers. Mais c’est trop peu pour tenir tête à la machine ligérienne (42-53, 30e ).
Les filles de Corinne Benintendi prennent alors une sérieuse option sur la victoire et ne vont plus vraiment être inquiétées (47-57, 34e ), malgré toute la volonté de Chinal.
En fin de match, Culoz retrouve de l’adresse avec notamment Traoré et Tomczak. Mais ça ne suffit pas, malgré un petit relâchement du BCM, à recoller au score (55-66, 38e ). Un dernier panier à trois points de la capitaine Coutaz ne changera rien, les Culoziennes subissent leur premier revers de la saison à domicile (63-68).
À l’issue de la rencontre, la coach ligérienne, Corinne Benintendi, était soulagée du dénouement. « Il a fallu une mi-temps pour qu’on s’adapte à la défense locale. On a recadré les choses à la pause et lors du troisième quart on a déroulé. Le problème, c’est qu’ensuite, alors qu’on était à +15, on a arrêté de jouer comme il fallait et Culoz a pu recoller un peu. Malgré tout, je dirai qu’on a fait le job, sans faire un grand match. Place à la suite désormais. On est leaders, on va tout faire pour le rester. »

A Culoz, salle Jean Falconnier, BC Montbrison bat Culoz BC 68 à 63 (16-18, 32-35, 53-42)
Culoz BC : Comte (0 pt, 0 fte), Vente (3 pts, 1 fte), Tomczak (11 pts, 0 fte), Coutaz (7 pts, 3 ftes), Chinal (13 pts, 3 ftes), Cabald (2 pts, 0 fte), Demolliens (10 pts, 3 ftes), Traoré (17 pts, 2 ftes)
BC Montbrison : Duvivier (3 pts, 0 fte), Sidibe (10 pts, 3 ftes), Babicova (8 pts, 3 ftes), Gomis (0 pt, 1 fte), Marjanovic (18 pts, 5 ftes), Carlier (16 pts, 3 ftes), Bouillon (0 pt, 1 fte), Michalon (6 pts, 2 ftes), Cabaton (7 pts, 0 fte)


RÉACTION. On n’a pas à rougir de notre prestation

Photo Serge Odin
Photo Serge Odin
Yacine Aouadi
(Coach de Culoz)
« C’est une défaite très frustrante ce soir, dans la mesure où il y avait la place pour remporter ce match. On remporte trois quart-temps, mais on négocie très mal le troisième et ça nous coûte le match. Contre une formation de ce calibre, bien jouer pendant trente minutes ne suffit pas, on l’a vu. C’est la troisième fois que ce genre de scénario, alors qu’on a le match en main, se reproduit, après Roquebrune et Geispolsheim. Notre défense a fonctionné en première mi-temps, ensuite notre adversaire est parvenu à trouver des solutions. Mais je dirai qu’on a surtout perdu la bataille au rebond. Au rayon des satisfactions, nous retiendrons que nous avons tenu tête au leader, ce n’est pas rien. Maintenant, c’est vrai qu’on perd notre invincibilité à la maison, c’est dommage. Néanmoins, on n’a pas à rougir de notre prestation. »
Posté le 06/12/2014

NATIONALE 1 FÉMININE (11E JOURNÉE) CULOZ BC - BC MONTBRISON. Culoz veut exister face au leader

Publié le 06/12/2014 à 05:00 par 

Culoziennes reçoivent Montbrison. Les Bugiste qui jusqu’ici n’ont rien laissé à leurs adversaires à domicile, espèrent prolonger leur série d’invincibilité.
Fatim Traoré et Culoz enchaînent. Après Marseille la semaine dernière (notre photo), elles reçoivent Montbrison c e soir.  Photo Serge Odin
Fatim Traoré et Culoz enchaînent. Après Marseille la semaine dernière (notre photo), elles reçoivent Montbrison c e soir. Photo Serge Odin
Ne rien lâcher, encore une fois. C’est le mot d’ordre ce soir pour clore la phase aller. Pourtant, le Culoz BC n’est pas forcément favori face à Montbrison. Mais les filles entendent bien déjouer les pronostics et bousculer la hiérarchie établie.
« On tient beaucoup à cette série de victoires à domicile »
Yacine Aouadi coach de Culoz
Ce dernier match à la maison de l’année 2014, aura donc tout d’un match de gala face au leader de la poule A et champion de France NF2 en titre. L’équipe est dirigée depuis un peu plus d’un an par l’ancienne Challésienne Corinne Bénintendi.
Après leur succès obtenu face au SMUC Marseille (77-60) le week-end dernier, les Culoziennes abordent sans trop de pression. « Jouer une équipe du top 3, bien évidemment, c’est toujours difficile. Mais pour nous, ça ne change pas grand-chose au final. On est dans un championnat homogène et relevé. Il n’y a pas de calculs à faire, ni de petites équipes de toute façon. Tous les matchs sont compliqués et celui-ci le sera particulièrement. Maintenant, il faut être conscient qu’on va affronter une équipe quasi professionnelle, composée de joueuses de haut niveau, et qui s’entraîne bien plus que nous », déclare Yacine Aouadi.
« Mais quoi qu’il en soit, on fera tout pour exister en jouant les yeux dans les yeux pour prouver qu’on est une solide formation de NF1. L’objectif sera de conserver notre invincibilité à la maison. Car quand on me dit qu’on n’a rien à perdre, ce n’est pas vrai. On tient beaucoup à cette série de victoires à domicile, et on n’a pas envie qu’elle s’arrête », confie l’entraîneur culozien.
En face, l’équipe ligérienne, est emmenée entre autres par sa capitaine Emilie Duvivier, passée par Challes, et la Serbe Milena Marjanovic (1,94 m), sans oublier la Slovaque Beata Babicova, qui jouait à Chenôve la saison passée. Fort de cinq succès de rang, le dernier en date samedi passé face à Geispolsheim (61-54), le BCM est au coude à coude avec le BC Chenôve. Et arrive plein d’ambition.
Nul doute que Corinne Bénintendi, 48 sélections en équipe de France entre 1984 et 1996, viendra en terre bugiste pour engranger une neuvième victoire dans ce championnat, et boucler ainsi la phase aller de la meilleure des manières. Mais bien évidemment, le CBC fera tout son possible pour contrarier ses plans.
Le groupe.- Coutaz (c.), Tomczak, Chinal, Vente, Traoré, Demolliens, Comte, Cabald.

Posté le 01/12/2014
NATIONALE 1 FÉMININE (10E JOURNÉE) CULOZ BC 77 – MARSEILLE 60. Culoz assure le service minimum
Publié le 01/12/2014 à 05:00 par 

Face à un adversaire phocéen limité, les Culoziennes n’ont pas eu à forcer leur talent pour préserver leur invincibilité à domicile et engranger une cinquième victoire cette saison.

Stéphanie Cabald et les Culoziennes ont préservé l’essentiel   en s’imposant devant Marseille (77 à 60).  Photo Serge Odin
Stéphanie Cabald et les Culoziennes ont préservé l’essentiel en s’imposant devant Marseille (77 à 60). Photo Serge Odin

À l’occasion de la venue du Stade Marseillais samedi soir, le Culoz BC espérait bien engranger une cinquième victoire après la défaite frustrante concédée à Geispolsheim (88-89 ap) il y a quinze jours.
Face à un promu avant-dernier de la poule A, la tâche paraissait loin d’être insurmontable pour les protégées de Yacine Aouadi, même si le coach avait invité son équipe à la plus grande vigilance afin de ne pas tomber dans un piège.
Accrochées pendant trois minutes (7 à 6), les Culoziennes faisaient ensuite très rapidement la différence, notamment par l’intermédiaire de Traoré et Tomczak (17 à 6, 5e ).
Le coach marseillais Vincent Bousgarbies se voyait dans l’obligation de prendre un temps mort. Sans grand effet toutefois. Omniprésente, Tomczak était relayée par Demolliens qui scorait à trois points. À l’issue du premier quart, les visiteuses accusaient déjà un gros retard (29 à 12).
Traoré assure le spectacle
Lors du second quart, les deux formations se montraient particulièrement maladroites (32 à 14, 13e ).
Visiblement pas dans le coup, les Marseillaises ne trouvaient pas de solutions en attaque. Au fil des minutes, l’intensité de la rencontre baissait et la qualité s’en ressentait inévitablement.
Après cette succession de maladresses de part et d’autre, les Bugistes menaient malgré tout largement à la pause (42 à 22).
Le troisième quart était sans histoire. Les locales contrôlaient assez facilement les débats (50 à 34, 25e ) toujours avec une Troaré très présente en attaque. Yacine Aouadi en profitait également pour donner du temps de jeu à son banc. Cabald prenait le relais de Coutaz à la mène (60-40, 29e ).
Si le suspense n’était pas au rendez-vous, les partenaires de Laurie Valdeavero montraient tout de même de l’orgueil lors du dernier quart. Les Marseillaises signaient même un 8-0 qui leur permettait de recoller, plongeant quelque peu les Bugistes dans le doute (68 à 59, 36e ).
Mais Culoz, par Demolliens puis Comte, s’assurait un succès logique (77-60). Idéal avant de défier le leader Montbrison dès la semaine prochaine et toujours au pied du Colombier.
François Ducruet
À Culoz, salle Jean-Falconnier, Culoz BC bat Stade Marseillais 77 à 60 (29 à 12, 42 à 22, 60 à 42).
Pour Culoz BC.- Tomczak, 17 points (4 fautes) ; Chinal, 3 (1) ; Traoré, 26 (1) ; Cabald, 6 (2) ; Comte, 3 (2) ; Coutaz, 2 (3) ; Demolliens, 15 (3) ; Vente, 5 (0).
Pour Marseille.- Nemmouchi, 2 (1) ; Beynier, 0 (0) ; Catani, 14 (4) ; Matajova, 15 (1) ; Luciani, 6 (2) ; Valdeavero, 11 (2) ; Maaden, 4 (3) ; Regani, 2 (1) ; Andre, 6 (3).

RÉACTION. On a fait preuve de suffisance
Photo Serge Odin
Photo Serge Odin
Yacine Aouadi
Coach de Culoz
« Face à une équipe de Marseille limitée, qui a joué avec ses moyens, j’ai trouvé qu’on avait été indiscipliné ce soir. C’est un peu à l’image de notre semaine qui a été très moyenne, notamment en terme d’intensité. En plus de ça, comme je l’avais annoncé, c’était un match piège. Après une bonne entame, on a fait preuve de suffisance. On n’a pas mis beaucoup de rythme sur le terrain. Au rebond, on a laissé notre adversaire exister. C’est d’ailleurs comme ça qu’il a pu survivre quasiment tout au long du match. Au final, je prends la victoire quand même, sans trop faire la fine bouche, car elle est très importante au niveau comptable. Et surtout, elle nous permet d’accueillir le leader Montbrison le week-end prochain avec un peu plus de sérénité. Mais face aux Ligériennes, il faudra montrer autre chose, c’est une évidence. »

 

© 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308