CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr
 
 
 
 
 
 
Posté le 25/12/2013

NATIONALE 1 FÉMININE CULOZ BC. Yacine Aouadi : « Le travail a payé »

Publié le 24/12/2013 
à 19:06
 pa

Le coach culozien est satisfait du renouveau de ses troupes après la remise en cause du début décembre.

Yacine Aouadi
Yacine Aouadi

Après une période difficile, les Culoziennes ont terminé l’année en disposant du leader villeurbannais. Avec cinq victoires, toutes obtenues à domicile, pour sept revers, les protégées de Yacine Aouadi sont en passe de se maintenir sportivement.
Comment analysez-vous votre victoire sur le leader ?
Nous l’avons pris au mental. Les filles sont allées au bout d’elles-mêmes. Si tu ne te transcendes pas contre le leader, tu ne peux pas gagner. À la mi-temps nous étions frustrés, nous sommes revenus à bloc en seconde. Nous avons ralenti leur jeu et nous avons été plus présents au rebond. Nous avons mis dedans au bon moment et les Villeurbannaises ont buté sur notre zone. Quand un leader doute, il bégaie toutes les possessions. Cela fait du bien pour la confiance. Nous nous sommes tous remis en question après notre mauvais mois de novembre et nous avons changé des choses. Le travail a payé.
Comment appréhendez-vous la suite du championnat ?
Je me réjouis d’avoir avancé ce match du 4 janvier au 21 décembre. Nous allons reprendre l’entraînement le 2 janvier après une bonne coupure nécessaire pour recharger les batteries. Nous avons deux rencontres importantes à la rentrée. Nous allons au Centre Fédéral le 11 janvier où il est important que nous enlevions notre premier match à l’extérieur et ensuite nous recevons le 18 janvier Sannois-Saint-Gratien pour écarter un rival direct dans la course au maintien. Avec sept victoires, nous serions en bonne voie pour être à l’abri.
Quel regard portez-vous sur le club de Lagnieu où vous coachiez la saison dernière ?
Je suis toujours licencié à Lagnieu, je suis membre du bureau et je joue en réserve. C’est mon club de cœur. J’y ai vécu des choses extra et j’ai construit beaucoup de relations humaines. Dans un club, on ne vient pas que pour du sport, on vient surtout pour nouer des liens. J’espère qu’ils vont s’en sortir. Tant que mathématiquement ce n’est pas joué, tout est possible, il faut y croire jusqu’au bout. Malgré les démissions de deux membres du bureau (lire par ailleurs), je suis convaincu que le club continuera à avancer. Je continuerai à le soutenir quoi qu’il arrive.
Propos recueillis par Serge Perrier


    Posté le 22/12/2013

    NATIONALE 1 FEMININE. Culoz s’offre le leader

    Publié le 22/12/2013 
    à 21:47
     pa

    En terminant sur un 33 à 16 dans le dernier quart, les protégées de Yacine Aouadi tombent le leader villeurbannais.

    L’agressivité offensive de Majda Ghariani lui a valu d’inscrire 31 points.  Photo Serge Perrier
    L’agressivité offensive de Majda Ghariani lui a valu d’inscrire 31 points. Photo Serge Perrier

    C’est le leader villeurbannais qui entame le mieux cette rencontre avec Vishnyakova dans la peinture et un jeu rapide que les locales ont du mal à contenir (15/8 à la 6e ). Toujours aussi précise à 3/4 mètres du cercle, Chaboud ramène à son équipe à parité (15 partout à la 10e ) alors que les Rhodaniennes connaissent quelques ratés dans leur jeu de passes.
    Les défenses de zone s’installent de chaque côté et l’efficacité offensive s’en ressent. Ghariani parvient à concrétiser son agressivité sur la ligne de réparation et Culoz se porte en tête (26 à 25 à la 18e ). Villeurbanne accélère et assène un 11 à 2 en fin de première mi-temps pour virer en tête à la pause (46/38). Dominatrices au rebond et performantes en contre-attaque, les leaders du championnat ont affirmé leur statut lors de ces vingt premières minutes.
    A la reprise, face à des blocs défensifs zonards bien verrouillés, les attaques sont à la peine et malgré un bon passage de Colomb, les locales restent débitrices de huit unités (44/36 à la 27e ). Un retard qui va être réduit juste avant la demi-heure par des Bugistes plus réalistes (46/48 à la 30e ). Ce réalisme ne quittera plus les protégées de Yacine Aouadi jusqu’à l’issue du match. Chinal redonne l’avantage aux Culoziennes (50/48 à la 31e ).
    Avec deux missiles longue portée, Lafaurie entretient le suspense (54 partout à la 32e). Chinal lui répond pour le début de l’envolée culozienne. Une envolée orchestrée par Ghariani qui est devenue insaisissable.

    Ghariani sur son trente et un.

    Ghariani fait le break (59/54 à la 33e ). Elle permet à Culoz d’avoir dix points d’avance en signant un bonifié (69/59 à la 37e ). Elle inscrira aux lancers les cinq derniers points de la rencontre pour un total personnel de trente et un points dont vingt inscrits sur la ligne de réparation, fruit d’une agressivité offensive jamais démentie.
    Culoz finit l’année en beauté en tombant le leader villeurbannais qui était, jusqu’alors, invaincu à l’extérieur.
    S.P.
    A Culoz, Culoz bat AS Villeurbanne 79 à 64 (15/15, 28/36, 46/48).
    Arbitres : Pierre Constantin, Frédéric Sivatte.
    Pour Culoz.- Fayard-Rollet 1 point (0 faute) ; Coutaz 6 (3) ; Chinal 10 (3) ; Colomb 7 (2) ; Comte 0 (1) ; Niangane 2 (5 fautes à la 40e ) ; Tomczak 8 (5 fautes à la 33e ) ; Ghariani 31 (3) ; Chaboud 14 (1).
    Pour Villeurbanne.- Pujos 0 (5 fautes à la 40e ) ; Lafaurie 13 (5 fautes à la 39e ) ; Roussignol 2 (5 fautes à la 37e ) ; Thos 5 (4) ; Vishnyakova 16 (2) ; Mandon 0 (1) ; Julien 4 (3) ; Barroilhet 22 (3) ; Jolo 2 (2).


    Posté le 20/12/2013

    NATIONALE 1 FÉMININE. Culoz vise l’exploit

    Publié le 20/12/2013 
    à 19:12
     pa

    Les protégées de Yacine Aouadi espèrent finir l’année en beauté, en battant le leader villeurbannais, invaincu à l’extérieur.

    Majda Ghariani et Lucille Chaboud veulent faire chuter Villeurbanne. Photo Serge Perrier
    Majda Ghariani et Lucille Chaboud veulent faire chuter Villeurbanne. Photo Serge Perrier

    Pour clore l’année 2013, Villeurbanne sera l’hôte du Culoz BC, ce soir. Les Rhodaniennes sont toujours invaincues à l’extérieur, tandis que les Bugistes sont particulièrement redoutables dans leur salle où elles ont certes perdu deux fois mais, à chaque fois, cela s’est joué à une possession.
    Ce sont pourtant deux formations repêchées lors du précédent exercice qui s’affronteront ce soir. Abonnées à la lanterne rouge il y a un an, les joueuses du Rhône ont effectué un recrutement de premier choix, qui leur vaut de posséder déjà deux longueurs d’avance sur leurs dauphines.
    Côté culozien, les prestations et le classement font état d’une certaine amélioration. Après une période difficile, les filles du président Philippe Comte ont rassuré leur coach lors de leur ultime sortie à Geispolsheim samedi dernier.
    Yacine Aouadi explique : « Malgré le score, nous avons été beaucoup mieux que lors de nos dernières sorties. Les changements mis en place en attaque ont déjà porté leurs fruits. Nous avons retrouvé notre agressivité offensive des cinq ou six premiers matches de la saison. Les balles perdues et un mauvais pourcentage aux lancers (19/35) ne nous ont pas permis de concrétiser mais mon discours d’après match était positif. »
    Les bonnes dispositions affichées en Alsace ne seront sans doute pas suffisantes pour espérer faire trébucher l’ogre villeurbannais, vainqueur 79-54 à l’aller.
    Yacine Aouadi se souvient : « Nous avions été très surpris de l’intensité proposée par Villeurbanne des deux côtés du terrain. C’est la marque évidente de toutes les équipes qui dominent un championnat. Elles sont un cran au-dessus de tout le monde au niveau de l’intensité. Notre défi sera donc d’être à la hauteur de leur intensité pour pouvoir rivaliser. Nous y allons avec la ferme intention de bouger le leader et de répondre présent devant nos supporters. »
    Composition de Culoz.- Fayard-Rollet, Coutaz, Chinal, Comte, Candy, Colomb, Ghariani, Tomczak, Niangane, Chaboud.
    > CULOZ – VILLEURBANNE
    Ce soir à 20 heures.
    Serge Perrier

    REPÈRES. Aouadi a la recette

    Yacine Aouadi connaît bien la recette pour faire chuter les ténors. La saison dernière, après quinze victoires de suite en Nationale 3 masculine, le leader Beaujolais était venu perdre à Lagnieu. En réussissant à être opportunistes et en étant au-dessus au niveau de l’intensité, les poulains de Yacine avaient signé l’exploit.

    0

    C’est le nombre de défaites concédées par Villeurbanne à l’extérieur en six sorties, depuis le début de saison. Par ailleurs, les Rhodaniennes ne se sont inclinées qu’une seule fois à domicile, de manière surprenante contre Aubervilliers, avant-dernier.



    CULOZ. Le Père Noël récompense une soixantaine de mini-basketteurs

    Publié le 19/12/2013 
    à 22:00
     pa

    Les jeunes de l'école de basket du Culoz BC, en compagnie du Père Noël. Photo François Ducruet
    Les jeunes de l'école de basket du Culoz BC, en compagnie du Père Noël. Photo François Ducruet

    Quelque soixante mini-basketteurs avaient répondu présent ce mercredi après-midi à l’invitation de Stéphanie, aidée de Majda et des jeunes du Culoz BC. Au programme, des jeux qui leur permettaient de se confronter avant l’instant magique où le vieux monsieur à la barbe blanche arrivait à la salle Jean-Falconnier, au moment précis où les enfants appelaient “Papa Noël” de plus en plus fort. Un mot pour chacun des enfants, une récompense pour tous et le Père Noël repartait sur son traîneau pendant que les enfants se retrouvaient pour un délicieux goûter.



    Posté le 18/12/2013

    CULOZ. Basket: la réserve de la CBC basket sort gagnante

    Publié le 17/12/2013 
    à 21:39
     pa

    C’est une réserve soudée qui s’est imposée au Puy-en-Velay.  Photo François Ducruet
    C’est une réserve soudée qui s’est imposée au Puy-en-Velay.  Photo François Ducruet

    Dernière journée de championnat pour 2013 en ce qui concernait l’équipe réserve du CBC. En déplacement au Puy-en-Velay dimanche, les Culoziennes se sont imposées dès le début (61-58). De quoi satisfaire l’entraîneur Thomas Hardy : « Nous avons pris le match par le bon bout. Dans l’ensemble, c’est une belle victoire. Nous recevrons Saint-Etienne le 11 janvier ». Actuellement classée en milieu de tableau, la réserve n’est qu’à 2 petits points des troisièmes…



    Posté le 15/12/2013

    NATIONALE 1 FÉMININE GEISPOLSHEIM 82 - CULOZ BC 61. Les Culoziennes craquent à la fin

    Publié le 15/12/2013 
    à 20:46
     pa

    Défaite au match aller, l’équipe de Geispolsheim avait à cœur de prendre sa revanche face aux Culoziennes et d’asseoir son rang dans le haut du tableau.

    Les Culoziennes se sont inclinées chez des Alsaciennes très adroites  et déterminées à prendre leur revanche du match aller.  Photo L’Alsace
    Les Culoziennes se sont inclinées chez des Alsaciennes très adroites et déterminées à prendre leur revanche du match aller. Photo L’Alsace

    Le match démarre par beaucoup de nerv–sité de part et d’autre. Mais ce sont les locales qui ouvrent la marque par Ratzel et qui vont faire la course en tête avec Specq et Ratzel enquillant trois primés (13 à 6, 4e ).
    Du côté de Culoz, Ghariani donne le tournis à la défense des locales. Pendant ce temps, Anielak et Specq, nanties de deux fautes, sont rapidement remplacées.
    Le trio formé de Chapays, Clauss et Donivar prend le relais avec beaucoup d’efficacité. Le tempo ne change pas et Geispolsheim mène 25-16 à la dixième minute.
    Le deuxième quart reprend sur le même rythme endiablé. Geispolsheim est bien en jambes et adroit tandis que Culoz se cantonne dans un jeu direct très agressif, où Ghariani prend souvent le dessus.
    Prenant des risques en faisant jouer Anielak avec ses 2 fautes, Geispolsheim s’assure aussi une présence efficace dans la peinture.
    En défense, les Alsaciennes ont pris clairement le parti de limiter l’efficacité du trio majeur de Culoz. Ni Chaboub, ni Tomczak, ni Coutaz n’arrivent à trouver d’espace pour scorer comme à leurs habitudes. Et les locales accentuent encore leur avance à la mi-temps : 47-32.
    La reprise du troisième quart est terrible. Culoz jette toute son énergie dans les confrontations. Les locales sont prises à la gorge.
    Les visiteuses reviennent à 52-48 (25e minute).
    Mais les joueuses de Patrick Lazare ont du mental et restent solidaires. Chacune se bat. La défense reprend petit à petit le dessus. La raquette est verrouillée et Geispolsheim domine à nouveau.
    Culoz ne marque plus que sur lancers francs tandis que Donivar, qui a remplacé Chapays à la mène, met Jehl et Anielak sur orbite. Et le CJS redécolle (60-48 à la 30e minute).
    L’intensité augmente encore au quatrième quart-temps. La défense collective du CJS est d’une efficacité rare.
    Culoz ne sait plus que faire et commet de nombreuses fautes dans ce quart pour tenter de déstabiliser les hôtes.
    Les Bas-Rhinoises ne craquent pas avec une lucide Specq à la mène. Lux apporte de précieux points à longue distance. Jehl enfonce le clou en jeu rapide et le duo Vincent-Anielak domine au rebond.
    Culoz est k.-o. debout et concède au final une lourde défaite.

    Culoz meilleur au rebond

    À Geispolsheim, Geispolsheim bat Culoz par 82 à 61 (25 à 16, 47 à 33, 60 à 48).
    Arbitres : MM. Sengsouli et Franck.
    Pour Geispolsheim : 24 paniers sur 48 à 2 points, 7 paniers sur 19 à 3 points, 13 lancers francs sur 20.
    30 rebonds (Anielak 10), 13 interceptions, 7 balles perdues, 27 fautes.
    Chapays, 8, Donivar ; 1, Specq, 10 ; Chemineau, 4 ; Jehl, 16 ; Ratzel, 11 ; Lux, 8 ; Clauss, 2 ; Anielak, 20 ; Vincent, 2.
    Pour Culoz BC : 16 paniers sur 38 à 2 points, 3 paniers sur 21 à 3 points.
    38 rebonds (Chaboud 18), 4 interceptions, 28 balles perdues, 24 fautes.
    Fayard- Rollet, 2 ; Coutaz, 6 ; Chinal, 5 ; Colomb, 8 ; Comte, 1 ; Niangane, 4 ; Tomczak, 8 ; Ghariani, 20 ; Chaboud, 7.




    Posté le 13/12/2013

    NATIONALE 1 FÉMININE. Culoz en Alsace sans pression

    Publié le 13/12/2013 
    à 19:38
     pa

    Face à Geispolsheim l’équipe en forme du moment, les Culoziennes n’auront rien à perdre.

    Awa Niangane et les Culoziennes n’ont pas un calendrier facile  pour en terminer avec 2013.  Photo Serge Perrier
    Awa Niangane et les Culoziennes n’ont pas un calendrier facile pour en terminer avec 2013. Photo Serge Perrier

    La phase retour du championnat de France de Nationale 1 débute dans la foulée du dernier tour aller et amène les Culoziennes en Alsace.
    Des Culoziennes qui auront en mémoire la belle prestation du match aller contre Geispolsheim où elles l’avaient emporté très largement (75 à 53) en offrant aux deux bouts du terrain de sérieuses garanties d’efficacité.
    Chemin faisant, les protégées de Yacine Aouadi ont perdu de leur superbe après leur réussite de début de saison (trois victoires en cinq matches). Elles ont certes conservé une défense de qualité mais leur attaque est en mal d’efficacité.
    Le coach Yacine Aouadi tente d’éradiquer le mal : « Nous travaillons beaucoup à l’entraînement pour gommer nos carences en attaque, afin de la mettre au niveau de notre défense. C’est une période difficile qui fait que notre classement s’en ressent et notre confiance également. Cette période nous oblige à devoir faire place à des changements dans le collectif pour pallier à nos difficultés. Tout le monde a envie de réussir et aucune fille n’est à la traîne. Le groupe est motivé et conscient des problèmes. Je n’ai aucun reproche à faire à mes joueuses sur le plan de l’engagement. Personne ne baisse les bras. »
    Avec un déplacement à Geispolsheim et la réception du leader villeurbannais la semaine prochaine, le proche calendrier n’est guère avenant. Yacine Aouadi ne met aucune pression : « Pour moi clairement nous devons aborder ces deux matches sans pression. Ce n’est pas contre ces deux équipes que nous allons jouer notre maintien. Geispolsheim est l’équipe en forme du moment à la vue de ces derniers résultats. C’est une formation qui réalise un bon parcours chez elles et qui a été épargnée par les blessures. Notre déplacement se présente comme difficile. Mais nous n’avons rien à perdre. »
    En espérant que les filles qui chercheront avant tout à trouver de la fluidité en attaque, entendent le message.
    Composition de Culoz.- Lucja Tomczak ; Lucille Chaboud ; Awa Niangane ; Stéphanie Comte ; Laure Coutaz ; Perrine Chinal ; Elodie Fayard-Rollet ; Cécile Colomb ; Majda Ghariani ; Elodie Candy.
    > GEISPOLSHEIM - CULOZ
    Ce soir à 20 heures.
    Serge Perrier

    LA 12E JOURNÉE. On attaque la phase des matches retour

    Le premier tour retour aurait dû clôturer l’année 2013 mais certaines formations, comme Culoz, ont avancé leur rencontre du 4 janvier au week-end prochain. Avant de terminer l’année dans le Bugey samedi prochain, le leader villeurbannais recevra, avec les faveurs du pronostic, La Tronche, quatrième. Les dauphins des Rhodaniennes, Colomiers et Chenôve, ne devraient pas être trop inquiétés avec les réceptions respectives de l’avant-dernier et dernier du classement. Istres accueille Sainte-Savine avec méfiance car les banlieusardes troyennes sont très performantes loin de leurs bases, comme peuvent en attester les Culoziennes.
    Le programme de ce samedi.- 15 h 30 : Chenôve - Centre fédéral.
    20 heures : Villeurbanne - La Tronche ; Geispolsheim - Culoz ; Istres - Sainte-Savine ; Colomiers - Aubervilliers.

    EN CHIFFRES.

    C’est Noël

    Le mercredi 18 décembre, de 14 heures à 16 h 30 dans la salle Jean Falconnier, les babys (U7), mini-poussines (U9) et poussines (U11) du Culoz BC se retrouveront pour un après-midi ludique avant de se regrouper autour de l’arbre traditionnel et de recevoir les cadeaux du Père Noël. Par ailleurs, le club a mis en vente des grilles de Noël de vingt-cinq cases (2 euros la case) dont la gagnante offrira une corbeille de Noël bien garnie.

    Il nous a manqué une possession pour battre Chenôve et Sainte-Savine et rester invaincu à domicile. Nous allons travailler pour trouver ce centimètre qu’il nous manque et tout ira bien mieux pour la suite.

    Yacine Aouadi
    Le coach culozien

    8

    C’est le rang occupé par les Culoziennes à l’issue de la phase aller. Avec quatre victoires (toutes obtenues à domicile) pour six défaites (dont deux à la maison), les Bugistes possèdent une longueur d’avance sur Sannois-Saint-Gratien et deux sur Aubervilliers l’équipe en position de relégable.



    Posté le 11/12/2013

    CULOZ. Basket : les U17 tiennent la forme

    Publié le 10/12/2013 
    à 22:08
     pa

    Les jeunes joueurs du Culoz Basket Club ont réalisé une belle première partie de saison.  Photo Francois Ducruet
    Les jeunes joueurs du Culoz Basket Club ont réalisé une belle première partie de saison.  Photo Francois 

    Fin de première phase du championnat pour les U17 du Culoz basket club, avec ce week-end la venue de l'entente Meximieux - Lagnieu. « Après notre courte défaite de la semaine passée face à Péronnas (65-70), mes joueuses ont pris le match à leur compte pour remporter ainsi leur quatrième victoire en cinq rencontres (82-33).
    Elles terminent co-leaders de la poule avec Péronnas et attendent désormais le nouveau tirage pour connaitre leurs futurs adversaires lors de la seconde partie de saison », explique Stéphanie Comte, coach des U17 du CBC.




    Posté le 08/12/2013

    NATIONALE 1 FÉMININE. Culoz bute sur Sainte-Savine

    Publié le 08/12/2013 
    à 22:44
     pa

    Face à une équipe de Sainte-Savine maîtresse du tempo, les Culoziennes se sont échinées à courir après le score.

    Perrine Chinal et les Culoziennes n’ont pas trouvé la clé pour faire plier Sainte-Savine.  Photo Serge Perrier
    Perrine Chinal et les Culoziennes n’ont pas trouvé la clé pour faire plier Sainte-Savine.  Photo Serge Perrier

    Après leur victoire contre Aubervilliers, les Culoziennes recevaient Sainte-Savine, leur alter égo de la septième place.
    D’emblée les visiteuses plantent le décor avec leurs attaques chronophages qui paralysent le rythme de la rencontre.
    Les locales sont en plein désarroi offensif et devront se contenter de six points lors des dix premières minutes. Pour autant la situation n’est pas catastrophique puisque la défense bugiste fait bonne garde et n’encaisse durant ce laps de temps qu’onze points.
    Dans le second quart, les attaques se débrident mais Sainte-Savine garde le frein à main bien serré pour faire la course en tête. Culoz retrouve un peu d’adresse pour rester dans le sillage (16/17 à la 7e). Mieux encore, Ghariani assène un bonifié au buzzer qui fait de Culoz le leader à la pause (21/19).
    Cette réussite n’aura aucun écho favorable lors de la reprise où les visiteuses reviennent en maîtresses du parquet. Ruiz provoque les fautes et concrétise sur la ligne de réparation, Goubo dirige la manœuvre avec maestria et Chabadova moissonne les rebonds. Culoz reste muet pendant cinq minutes et encaisse un 13 à 0. En multipliant les formes défensives, les Bugistes parviennent à stopper l’hémorragie. L’adresse à longue distance de Chabadova et de Goubo permet aux filles de l’Aube d’entamer les dix dernières minutes avec une avance substantielle (40/32), malgré le bonifié de Chinal au buzzer. Sur la lancée Ghariani, Chaboud et Niangane signent un 10 à 0 qui porte Culoz aux commandes (42/40 à la 35e).
    Un retournement de situation que les protégées de Yacine Aouadi ne sauront pas valider dans le money-time. Les visiteuses retrouvent leur patience et le chemin du panier pour refroidir l’enthousiasme des joueuses de l’Ain (47/42 à la 37e). Chinal, à trois points, et la virevoltante Ghariani ne pourront rien changer. Avec du sang-froid aux lancers, les filles de Champagne enlèvent leur quatrième succès à l’extérieur.
    Culoz concède sa seconde défaite dans sa salle avant de se rendre à Geispolsheim et de recevoir Villeurbanne juste avant les fêtes.
    Serge Perrier
    A Culoz, Sainte-Savine bat Culoz 56 à 52 (11 à 6, 19 à 21, 40 à 32).
    Arbitres : Jérôme Godfrin et Alexandre Dubernard.
    Pour Culoz : Fayard-Rollet 0 point (2 fautes) ; Coutaz 6 (3) ; Chinal 6 (4) ; Colomb 3 (1) ; Comte 0 (0) ; Niangane 6 (1) ; Tomczak 6 (0) ; Ghariani 16 (4) ; Chaboud 9 (3).
    Pour Sainte-Savine : Sejournet 0 (0) ; Pavlendova 10 (2) ; Condoris 2 (3) ; Ruiz 14 (4) ; Jeandon 0 (2) ; Mayaud 0 (0) ; Chabadova 10 (3) ; Chalumeau 6 (1) ; Goubo 14 (3).


    LES REACTIONS. Je suis désolé pour notre public

    Yacine Aouadi
    (Entraîneur de Culoz)
    « La seule certitude après ce match, c’est que nous devons réagir. Nous avons bien défendu avec des variations défensives qui les ont perturbés. Par contre offensivement nous ne nous mettons pas à la hauteur de notre défense en ratant beaucoup trop de shoots ouverts. Nous sommes frustrés de revenir dans le match après avoir encaissé un 13 à 0 et de trouver le moyen de perdre. Je suis désolé pour notre public. Les deux prochains matches sont compliqués mais nous ne baisserons pas les bras. »

    Ce fut un combat âpre et dur

    Ludovic Lethenet
    (Entraîneur de Sainte-Savine)
    « Je suis très fier d’avoir gagné ici puisque seul Chenove l’avait fait et qu’il y a deux ans, nous en avions pris vingt. Nous avions bien préparé ce match car c’est une équipe que nous respectons beaucoup. Le travail effectué cette semaine a été bien récompensé. Nous avons essayé de casser le rythme en contenant leur jeu rapide et leur jeu de transition. Ce fut un combat dur et âpre. Pour nous, c’est rassurant de gagner contre un concurrent direct pour le maintien. »




    Posté le 06/12/2013

    NATIONALE 1 FÉMININE. Culoz vise la passe de cinq

    Publié le 06/12/2013 
    à 19:38
     pa

    Les Culoziennes ont besoin d’une cinquième victoire ce soir face à Sainte-Savine, pour équilibrer leur bilan à l’issue de la phase aller.

    Elodie Fayard-Rollet.  Le Progrès
    Elodie Fayard-Rollet. Le Progrès

    Les Culoziennes terminent leur phase aller sur deux matches à domicile à enlever impérativement. Elles ont effectué la moitié du parcours en dominant un promu Aubervilliers samedi dernier. Elles vont devoir doubler la mise en accueillant l’autre promu Sainte-Savine ce soir.
    Si la manière n’a pas été tout à fait au rendez-vous la semaine dernière, les protégées de Yacine Aouadi le doivent en partie à un adversaire atypique à l’effectif très limité qui n’a donc pas favorisé le spectacle.
    La confiance a peut-être fait aussi défaut dans les rangs bugistes sachant que les Culoziennes n’avaient pas gagné depuis plusieurs semaines.
    Aussi, le coach a pu justement positiver cette victoire ô combien précieuse pour la suite du championnat dans un match clé de la saison. Avec la venue des Saviniennes, c’est un tout autre challenge qui attend les joueuses de l’Ain. L’équipe de l’Aube partage la septième place du classement avec elles et a réussi rapidement à s’intégrer à ce niveau en compilant quatre victoires de rang dont trois à l’extérieur.
    Il faut dire qu’elle s’est solidement renforcée à l’intersaison et présente de très fortes individualités ayant évolué au niveau supérieur voire même plus.
    Yacine Aouadi a de bonnes raisons de craindre cet adversaire : « Sainte-Savine s’est imposée déjà trois fois à l’extérieur cette saison dont notamment une à Colomiers. Il va donc nous falloir réussir un match plein en défense en contrôlant les fortes individualités tout en ne laissant pas aux autres l’opportunité de scorer. Sur le plan offensif, il va falloir nous montrer plus adroit que lors de nos précédentes sorties où nous avons raté beaucoup trop de shoots ouverts. »
    Composition de Culoz : Elodie Fayard-Rollet, Laure Coutaz, Perrine Chinal, Cécile Colomb, Stéphanie Comte, Lucille Chaboud, Awa Niangane, Luja Tomczak, Elodie Candy, Majda Ghariani.
    Samedi à 20 heures : Culoz - Sainte-Savine.
    Serge Perrier

      EN CHIFFRES. Expérience

      Sainte-Savine s’appuie sur trois joueuses expérimentées : la Française Camille Ruiz et les internationales slovaques Monica Chabadova et Daniela Pavlendova. Camille Ruiz reste sur plusieurs saisons auréolées de titres. En 2010, elle est championne de France de NF2 avec Perpignan et deux ans plus tard championne de France de Ligue 2 avec ce même club. Lors du dernier exercice, elle enlève le Trophée de France à Bercy avec Saint-Etienne.

      Réservistes

      L’équipe réserve de Culoz a été promue cette saison en Régionale 2. Elle vise le maintien sous la houlette de son nouvel entraîneur Thomas Hardy qui décrit son groupe (une quinzaine de joueuses) comme réceptif et animé de beaucoup de combativité. A ce jour, Culoz compte deux victoires pour cinq revers. Un bilan que les Bugistes espèrent bien améliorer avec la venue de Saint-Paulien, ce dimanche à 15 h 30, à la salle Jean Falconnier.

      4

      C’est le nombre de victoires affichées au compteur de Culoz et de Saint-Savine avant cet ultime tour aller. L’occasion pour l’équipe victorieuse d’équilibrer son bilan. En l’emportant Culoz compterait une victoire de plus que la saison dernière à l’issue de la même période.

      LE POINT. Le programme de ce samedi

      Ce sera la dernière journée de la phase aller de la poule A de nationale 1 féminine. La dixième puisque le nombre de formations a été réduit à 11 depuis l’arrêt forcé de Saint-Etienne. Exempt du jour, la Tronche a déjà bouclé cette première partie sur six victoires pour quatre défaites. Quoi qu’il leur advienne à Sannois-Saint-Gratien, les Villeurbannaises resteront leader puisque les Rhodaniennes ont deux longueurs d’avance sur leurs dauphines : Colomiers, Chenove et Istres. Colomiers qui se rend au Centre Fédéral et Chenôve qui reçoit Aubervilliers devraient logiquement s’imposer. La tâche d’Istres à Geispolsheim sera plus délicate.
      14 h 30 : Centre Fédéral (2) - Colomiers.
      20 heures : Culoz - Sainte-Savine ; Chenôve - Aubervilliers ; Geispolsheim - Istres ; Sannois-Saint-Gratien - Villeurbanne.



      Posté 02/12/2013

      NATIONALE 1 FÉMININE CULOZ 79 - AUBERVILLIERS 67. Culoz assure l’essentiel

      Publié le 01/12/2013 
      à 23:44
       pa

      En tête de bout en bout, les Bugistes n’ont pas su tuer le match et sont restées sous la menace d’une formation très limitée en effectif.

      Le Progrès
      Le Progrès
      Les visiteuses arrivent dans la salle à l’heure du coup d’envoi pour avoir été retardées sur l’autoroute par une opération escargot. De surcroît, elles se présentent avec sept joueuses dont cinq réellement aptes à jouer.
      Dans ce contexte particulier, le match commence poussivement, les Culoziennes se mettant au diapason du tempo lent, logiquement choisi par Aubervilliers. Deux interceptions des protégées de Yacine Aouadi permettent de débloquer la situation (8 à 4 à la 6e minute). À trois points, Colomb confirme le break et Culoz termine le premier quart avec cinq longueurs d’avance (16 à 11).
      Rioline-Louveau, omniprésente au rebond offensif, maintient l’écart (17 à 22 à la 13e ). Chaboud excelle en défense, Ghariani accélère le jeu et les Albertivilliariennes concèdent un 12 à 0. Culoz prend le large (34 à 19 à la 17e ). Mais les filles de José Rosa ne lâchent rien et répliquent par un 11 à 2 avant la mi-temps.
      Une belle adresse sur la ligne de réparation et l’omniprésence de Rioline-Louveau dans la peinture ramènent le déficit des joueuses de la Seine-Saint-Denis à six unités (30 à 36). Alors qu’elles n’avaient inscrit aucun tir bonifié lors des vingt premières minutes, les visiteuses reviennent sur le terrain pour en enquiller deux et remettre les compteurs à zéro (36 partout à la 23e ).
      Colomb répond à la même distance pour ne pas laisser de doutes s’installer. Et quand Coutaz et Chinal scorent, Derveaux et Capelle pour les visiteuses font de même pour maintenir le suspense à l’aube du dernier acte (55 à 51).
      Les joueuses de l’Ain accélèrent avec Ghariani à la baguette. Fayard et Tomczak affichent leur adresse. Niangane se montre précieuse au rebond offensif. Culoz s’octroie plus de dix points d’avance (68 à 57 à la 34e ) pour vivre une fin de rencontre sereine.
      Les filles d’Aubervilliers n’ont plus la force nécessaire pour contester la supériorité de leurs hôtes. Ces dernières renouent avec la victoire, la quatrième de la saison, après plus d’un mois de disette.
      Serge Perrier
      A Culoz, Culoz bat Aubervilliers 79 à 67 (16 à 10 ; 36 à 30 ; 55 à 51).
      Arbitres : Stéphane Vermorel et Olivier Triffault.
      Pour Culoz : Fayard-Rollet, 7 points (1 faute) ; Coutaz, 12 (3) ; Chinal, 6 (2) ; Comte, 0 (1) ; Colomb, 13(1) ; Niangane, 6 (4) ; Tomczak, 14 (3) ; Ghariani, 13 (4) ; Chaboud, 8 (5 fautes à la 35e ).
      Pour Aubervilliers : Derveaux, 13 (3) ; Rioline, 9 (2) ; Lenormand, 2 (3) ; Brahmi, 0 (1) ; Rioline-Louveau, 29 (0) ; Capelle, 14 (1) ; Bambara, 0 (0).

      LES RÉACTIONS. C’était une victoire impérative

      Yacine Aouadi
      (Entraîneur de Culoz)
      « Nous sommes conscients d’avoir gagné ce match sans la manière. Mais je prends parce que c’était une victoire impérative. Il fallait mettre cette équipe derrière nous au classement. C’est toujours compliqué de jouer des équipes comme cela et nous nous sommes situés dans une convergence de maladresse et de compilation de fautes. Ce n’était pas beau à voir. Nous savons que nous avons besoin d’inverser la tendance car nous jouons moins bien ces derniers temps. »

      Culoz a un bel avenir

      José Rosa
      (Entraîneur d’Aubervilliers)
      « Nous avons été obligés de jouer à cinq tout en arrivant au coup d’envoi et nous avons joué une belle équipe de Culoz. C’est une équipe agréable à jouer et qui a un bel avenir. Au complet nous aurions pu nous maintenir, mais avec toutes les blessées que l’on a, ce sera très difficile même si nous allons continuer à combattre. »


      EN IMAGE - CULOZ. Basket :

      Photo Serge Perrier
      Photo Serge Perrier

      le président d’honneur distingué

      Samedi soir, les filles du BC Culoz recevaient Aubervilliers pour l’avant-dernière journée de Nationale 1. Le président du comité de l’Ain, Gérald Chauvet, celui de la Ligue du Lyonnais, Jean-Pierre Gomez, et celui de la Fédération française, Jean-Pierre Suitat, en ont pour remettre à Jean-Pierre Falconnier, président d’honneur du club, la médaille d’or du comité de l’Ain en lever de rideau de la rencontre.


      EN IMAGES - CULOZ. Les jeunes basketteuses participent au Challenge benjamines

      Publié le 30/11/2013 
      à 22:12
       pa

      Photo François Ducruet
      Photo François Ducruet

      Les jeunes joueuses du Culoz Basket club sont inscrites au Challenge benjamines, organisé par la Fédération française de basket, avant les grandes finales nationales à Paris les 10 et 11 mai. Elles s’entraînent depuis la semaine dernière avec Stéphanie, leur éducatrice. Basé sur des épreuves individuelles, ce challenge permet de se mesurer, par des jeux d’adresse, aux jeunes de la France entière. « Une excellente occasion pour nos jeunes de se surpasser, et d’appliquer au mieux ce qu’elles apprennent lors des entraînements, commente l’éducatrice. Chacune tente de faire mieux que sa voisine pour se qualifier et aller à Paris ! » Le premier prix est un voyage aux États-Unis.







       

      © 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308