CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr
 
 
 
 
 
 
Posté le 31/01/2013

Culoz.Les basketteurs joueront à domicile samedi

Publié le 31/01/2013 
à 06:00 pa

Le Culoz BC accueille le BC la Tronche Meylan samedi soir en championnat de NF1.  Photo François Ducruet
Le Culoz BC accueille le BC la Tronche Meylan samedi soir en championnat de NF1.  Photo François Ducruet
Samedi à 20 heures à la salle Jean-Falconnier, le Culoz Basket club accueille le BC la Tronche Meylan, lors de la 16ejournée du championnat de nationale 1 féminine. Battue sans gloire au Centre fédéral (49-64) le week-end dernier, sa quatrième défaite de rang en championnat, l’équipe dirigée par Olivier Mignon tentera de renouer avec la victoire. Un bon résultat rapprocherait le CBC du maintien, son objectif déclaré cette saison.
Dimanche après-midi, l’équipe réserve du Culoz BC reçoit à la salle Jean-Falconnier l’Elan Val-d’Aix, pour le compte du championnat de Régionale 3 féminine. L’occasion pour les joueuses d’Hervé Couvé d’engranger un troisième succès de rang. Chez les jeunes, les U20 se rendent à Feurs en championnat régional, alors qu’en départemental, les cadettes vont à Saint-Jean-le-Vieux. Enfin, les minimes se déplacent à Ambérieu, et les benjamines au GS Carriat Bourg.


Posté le 28/01/2013

Nationale 1 féminine Centre fédéral - Culoz.Culoz en mauvaise posture

Publié le 28/01/2013 
à 06:00 pa

L’opération maintien se complique pour les Bugistes après leur 4e revers d’affilée (64 à 49).

Centre Fédéral 64 Culoz BC 49

À Paris (gymnase de l’INSEP), le Centre Fédéral bat Culoz 64 à 49 (22 à 14, 33 à 22, 46 à 40).
Arbitrage de MM. Maledon et El Marghadi.
Centre Fédéral : 26 paniers sur 63 tirs (dont 5 à 21 à trois points), 7 lancers sur 11.
Dorby, Duchet, 11 ; Dinga Mbomi, 4 ; Turmel, Milapie, 14 ; puis Limousin, 15 ; Tadic, 10 ; Bienvenu, 4 ; Fagnez, 4 ; Mouny, 2.
Culoz : 21 paniers sur 60 tirs (dont 6 sur 20 à trois points), 1 lancer sur 4.
Coutaz, 7 ; Chinal, 12 ; Tomczak, 16 ; Michalak, 8 ; Chaboud, 2 ; puis Fayard, 2 ; Comte ; Genier, 2.
Dans l’intimité de l’Institut national des sports, cette importante partie pour Culoz (en vertu du règlement, le Centre Fédéral ne peut être relégué) a débuté sur un petit tempo.
Le premier panier du club de l’Ain, œuvre de Chaboud, n’intervenait qu’à la 3minute. Comme les cadettes parisiennes n’étaient guère prolifiques, le score demeurait faible (4-5, 5e ).
Puis, sous l’impulsion de ses meneuses Duchet et Limousin, le centre de formation du basket hexagonal trouvait subitement la cible en périphérie. Quatre paniers primés déstabilisaient l’arrière-garde du CBC hésitante.
À partir de 20-9 (8e ), la vitesse de Coutaz et les rebonds de Tomczak stoppaient l’hémorragie. Mais devant des cadettes plus rapides et mieux dotées à l’intérieur, les Culoziennes faisaient preuve de maladresse à mi-distance (27-14, 12e ).
À 33-17 (19e ), Michalak de loin ramenait son équipe (33-22 à mi-parcours). Mais le bilan était inquiétant. 9 sur 31 aux tirs, un déficit collectif de 6 rebonds, 8 balles perdues, 0 point du banc : Culoz accumulait les mauvais chiffres.
À la reprise, le CBC privilégiait le jeu intérieur, histoire de compenser le manque de réussite dans le périmètre. La tactique fonctionnait avec quatre paniers consécutifs de Tomczak pour un retour à 37-30 (23e ).
Culoz défendait mieux et résistait physiquement, d’où un suspense intact à la demi-heure (46-40). Cependant, les Bugistes loupaient trop de tirs et de transmissions pour passer devant. Le Centre Fédéral trouvait des solutions tandis que Culoz demeurait muet ou presque. Les Parisiennes s’imposaient encore plus nettement qu’à l’aller (58-70) et laissent Culoz en mauvaise posture.

Réaction

C’est décevant
Olivier Mognon
Entraîneur de Culoz
« Il n’y a eu aucun respect des consignes et il n’est pas possible de gagner en N1 en ne jouant que dix minutes. L’équipe a encore signé un premier quart temps très faible. Nous sommes ensuite tombés dans un concours de shoots alors qu’il fallait jouer en un contre un. Le banc et les rebonds ont fait la différence sur la fin, de même que le ratio négatif entre passes décisives (12). »


Posté le 26/01/2013

Nationale 1 féminine.Culoz doit prendre ses responsabilités

Publié le 26/01/2013 
à 06:00 pa

Olivier Mognon pense que ses filles doivent assumer leurs partitions pour espérer prendre leur revanche sur le Centre Fédéral.

Cécile Colomb et les Culoziennes veulent leur revanche face au Centre Fédéral.  Photo Serge Perrier
Cécile Colomb et les Culoziennes veulent leur revanche face au Centre Fédéral.  Photo Serge Perrier
En panne de victoires en championnat depuis le 8 décembre, les Culoziennes vont tenter de renouer avec le succès en prenant leur revanche sur le Centre Fédéral.
Ce dernier était venu s’imposer (70 à 58) contre toute attente dans le Bugey à l’aller. Un revers qui avait sonné comme une contre-performance, mais depuis les filles d’Arnaud Guppilliotte ont confirmé en totalisant quatre résultats positifs ; le même bilan que Culoz.
« J’espère que cet aspect revanche créera une motivation supplémentaire » avoue Olivier Mognon, le coach culozien.
Les U16 de l’Insep, elles, ont connu quelques soubresauts sur le plan de l’effectif avec des suspensions, voire des exclusions suite à des problèmes comportementaux. Certaines joueuses ont gagné leur place en Ligue 2, d’autres ont fait le chemin inverse. Pour autant, les productions de cette formation n’ont pas été altérées. Le coach parisien de son côté, pense même que son équipe s’est bonifiée : « Le fait, que les meilleures joueuses ne soient plus là, a permis de resserrer le groupe. L’état d’esprit est très différent et collectivement on joue beaucoup mieux. »
Les deux formations ont un but commun : réussir à gagner sportivement leur maintien. Olivier Mognon pense qu’en l’état actuel, trois victoires devraient suffire pour renouveler officiellement le bail. Pour Culoz, ce match à Paris fait partie de ceux qui sont ciblés pour atteindre l’objectif. Mais pour le staff technique, le pire ennemi du Culoz BC c’est lui-même : « Nous avons été capables de faire des séries positives comme des négatives. La différence ce n’est pas le contenu stratégique, c’est seulement l’énergie. Il faut de nouveau se prouver des choses ce samedi. Il faut que les filles prennent leurs responsabilités et ne se cachent pas. Elles doivent s’engouffrer dans une énergie afin d’enlever cette rencontre. »
Composition de l’équipe : Lucja Tomczak, Laure Coutaz, Lucile Chaboud, Perrine Chinal, Stéphanie Comte, Elodie Fayard-Rollet, Cécile Colomb, Florence Genier, Charlotte Michalak, Elodie Candy.
> CENTRE FÉDÉRAL – CULOZ BC
Samedi à 17 heures
Serge Perrier

Nationale 1 infos.Matches avancés

Charnay et Villeurbanne ont dû avancer leur rencontre pour jouer ce week-end en coupe de France Joe-Jaunay, celle où participent les équipes de LFB et de Ligue 2.
Ces deux formations ont obtenu cette wild card pour avoir été demi-finaliste du Trophée coupe de France la saison passée. En cas d’élimination, elles retrouveront ce Trophée. Mais pour l’heure, Charnay, leader en Nationale 1, reçoit ce soir (20 heures) le champion de France en titre Bourges et sa joueuse sportive de l’année, Céline Dumerc.

Une victoire nous ferait du bien au moral ; plus que celle obtenue en coupe à Albertville. Elle pourrait servir à nous relancer avant de recevoir la Tronche. J’espère que nos filles seront en pleine possession de leurs moyens pour affronter des jeunes qui galopent.

Philippe Comte
Président du Culoz BC

4

Pour leur troisième saison à ce niveau, les U 16 du Centre Fédéral ont déjà décroché quatre victoires contre zéro l’an passé, et trois la première saison.
Elles l’ont emporté trois fois à l’extérieur : Culoz, Brive et Villeurbanne, pour une fois à domicile contre Geispolsheim. Culoz compte également quatre succès dont un seul à l’extérieur.


Posté le 19/01/2013

Trophée coupe de France seniors64 es de finale.Un carré d’as au féminin

Publié le 19/01/2013 
à 06:00 pa

BC Dombes, Carriat, l’UFBB et Culoz joueront ce soir les 64 es de finale de la coupe de France.

Quatre formations féminines de l’Ain seront en lice lors des 64 es de finale.
Le BC Dombes, Carriat et l’UF Bresse Basket ont gagné brillamment le droit d’évoluer à ce stade de la compétition, tandis que Culoz fait son entrée dans l’épreuve.

Le petit poucet dombiste

Les filles de Saint-André-de-Corcy ont déjà écrit une belle histoire avec la coupe de France. Alors qu’elles gravissaient les échelons en championnat départemental, elles avaient déjà mis à mal des équipes évoluant en Nationale.
Promues cette saison en RF 3, elles ont poursuivi leur collection de scalps en éliminant deux Nationale 3 : Annecy et Jura Centre.
Cette fois, la marche sera plus haute avec la venue de l’Union de la Loire, quatrième en Nationale 2.
L’entraîneur Éric Pillet espère bien que sa troupe fera bonne figure en surfant le plus longtemps possible sur la vague des 20 points de bonus.
BC Dombes.- Léa Martelli, Aurélie Garin, Tiffanie Cortinovis, Chloé Lecoeuvre, Fanny et Mélanie Filancia, Vola Razamazava, Maeva Dimino, Claire Bugades.

Carriat comblé

Le parcours des Carriaties, pensionnaires de Régionale 2, en coupe de France a été jusque-là remarquable avec l’élimination de deux équipes de Nationale 3, l’ES Chalon et Saint-Apollinaire.
La venue d’une formation de Nationale 2 est un peu la cerise sur le gâteau pour le coach Roderich Heidt ; « Nous avons déjà atteint nos objectifs en Coupe. La venue du Creusot, cinquième en Nationale 2, sera l’occasion pour certaines de nos joueuses de se confronter à un niveau très élevé. »
Composition du GS Carriat.- Céline Delebassée, Laetitia Bellard, Clémentine Mas, Clémentine Kosina, Cynthia Donin, Nelly Bouilloux, Marion Pernellet, Mélinda Cordon, Léonie Jacquiller, Wafa Boukhanoucha.

L’UFBB motivée

Avec leurs déboires en championnat, la Coupe de France s’avère être un vrai plaisir pour les protégées de Sandrine Goutard, victorieuses d’une Nationale 2 au tour précédent.
La coach précise le contexte : « Dès lors que l’on n’a pas de pression, les filles jouent libérées et notre visage est différent. Ce match peut nous faire du bien pour le moral et la confiance. Nous jouerons pour le gagner. »
La tâche ne sera pas aisée, car cette réserve est leader invaincu en Pré-nationale des Alpes.
Composition de l’UFBB.- Aurélia Badet, Lucile Ducarre, Justine Grepelut, Audrey Giovando, Fanny Place, Jennifer Perrin, Anne-Laure Camuset, Juliettte Roulin, Camille Voitot, Marie Flatot (?).

Culoz à la relance

Après trois revers consécutifs en Nationale 1, les Culoziennes vont tenter de profiter de cette compétition pour renouer avec la victoire. Cette entrée en matière ne sera pas de tout repos car elles devront aller chercher leur qualification en Savoie à Albertville, une formation de Nationale 2 actuellement seconde.
Composition du Culoz BC.- Laure Coutaz, Lucja Tomczak, Florence Genier, Lucile Chaboud, Charlotte Michalak, Cécile Colomb, Perrine Chinal, Elodie Candy, Elodie Fayard, Stéphanie Comte.



Zoom.Culoz Basket : le CBC en Coupe de France

Publié le 17/01/2013 
à 06:00 pa

Déplacement à Albertville samedi en coupe de France pour le Culoz BC.  Photo Francois Ducruet
Déplacement à Albertville samedi en coupe de France pour le Culoz BC.  Photo Francois Ducruet

Samedi à 20 heures, le Culoz Basket Club se déplace à Albertville, pour y affronter le Basket Olympique Savoie, lors de son entrée en lice en coupe de France. Face à une formation savoyarde évoluant à l'échelon inférieur, en Nationale 2 féminine, les joueuses d'Olivier Mognon partiront avec les faveurs du pronostic. Méfiance toutefois, car au coup d'envoi, les Culoziennes auront un handicap de sept points, comme c'est la coutume dans cette compétition.
Dimanche après-midi, l'équipe réserve du Culoz BC reçoit à la salle Jean- Falconnier, l'équipe de Veauche en RF3



Posté le 14/01/2013

Nationale 1 féminine.Culoz laisse Brive s’échapper

Publié le 14/01/2013 
à 06:00 pa

Les Culoziennes ont subi la loi d’un concurrent direct pour le maintien qui les distance irrémédiablement.

Perrine Chinal et les Culoziennes n’ont pas trouvé la faille chez les Brivistes.  Photo Serge Perrier
Perrine Chinal et les Culoziennes n’ont pas trouvé la faille chez les Brivistes.  Photo Serge Perrier

Culoz 61 Brive 71

À Culoz, Brive-Corrèze bat Culoz 71 à 61 (23 à 12, 35 à 35, 55 à 47).
Arbitres : Anthony Jacquier et Jérôme Godfrin.
Pour Culoz : Rollet, 1 point (0 faute) ; Coutaz, 9 pts (4 ftes) ; Chinal, 8 pts (3 ftes) ; Colomb, 4 pts (3 ftes) ; Comte, 0 pt (0 fte) ; Grenier, 12 pts (1 fte) ; Tomczak, 6 pts (2 ftes) ; Michalak, 15 pts (5 ftes, 39 e) ; Chaboud, 6 pts (5 fautes, 40 e).
Pour Brive : Reolid, 23 pts (2 ftes) ; Mahouchiza, 10 pts (2 ftes) ; Legras, 3 pts (3 ftes) ; Piedbois, 2 pts (3 ftes) ; Bak, 17 pts (3 ftes) ; Buzoka, 16 pts (4 ftes) ; Chartier, 0 pt (0 fte) ; Pinto, 0 pt (0 fte).
Les Culoziennes ont raté leur grand rendez-vous de cette quatorzième journée où elles recevaient Brive, un concurrent direct dans la course au maintien.
Leur entame va s’avérer calamiteuse, l’ex-Burgienne Réolid effectuant un véritable festival à longue distance en signant un quatre sur quatre.
Les filles d’Olivier Mognon affichent ainsi un débours de onze unités à l’issue du premier quart (12 à 23).
L’entrée en jeu de Genier et une agressivité retrouvée aux deux bouts du terrain permettent aux Bugistes de rendre point pour point dans le second acte ce qu’elles avaient concédé dans le premier (23 à 12).
Revenues du diable vauvert, on pouvait penser que les locales avaient fait le plus difficile surtout au regard de leur maladresse aux lancers (4 sur 13 en première mi-temps). Il n’en sera rien.
L’envie, l’adresse et le collectif sont brivistes. Certes, les bonifiés de Michalak et de Chinal entretiennent encore l’espoir (41 partout, 25 e), mais c’est le chant du cygne.
Malgré les efforts louables de Genier en attaque et de Chaboud en défense, les Corréziennes Bak et Buzoka se gavent dans la peinture pour propulser Brive vers la victoire. À la demi-heure, Culoz est rejeté à huit longueurs (47 à 55).
Désemparées et bien peu inspirées, les filles du président Comte subissent la maîtrise de visiteuses ayant particulièrement bien préparé leur affaire sous la férule de leur méticuleux coach Marc Brandy.
Même privées d’une joueuse importante (Marie Quillet) et en n’évoluant quasiment qu’à six, les Corréziennes ne seront nullement inquiétées dans la dernière ligne droite. Genier et Michalak font de la résistance. Mais Réolid en passeuse, Mahouchiza à l’organisation, Legras en percussion, Bak et Buzoka près du cercle jouent juste pour signer un premier succès à l’extérieur.
Culoz a laissé échapper Brive, mais peut cependant se consoler avec les revers à domicile de Villeurbanne et de Geispolsheim.
Il faudra toutefois montrer autre chose pour finaliser l’objectif de maintien.

LES RéACTIONS - Nationale 1 féminine.Réaction

C’est décevant
Olivier Mognon
Entraîneur de Culoz
« C’est décevant. Nous jouons bien avec le même plan de jeu contre le leader Charnay et contre Brive nous balbutions notre basket, nous marchons, nous envoyons les balles dans les tribunes. Nous avons un déficit d’envie que je n’arrive pas à expliquer. »

Le travail a payé

Marc Brandy
Coach de Brive
« Nous avions bien préparé cette rencontre. Le travail a payé. Nous avons réalisé un bon match en jouant extérieur d’abord puis intérieur quand il le fallait. Nous avons fait un grand pas vers le maintien en distançant Culoz de deux points plus le panier -average. »

Sérieuses et solides

Maryne Réolid
Joueuse de Brive
« Nous avons fait ce qu’il fallait en étant sérieuses et en nous montrant solides en défense. Le danger est venu de partout. Nos intérieures se sont régalées. »


Posté 12/01/2013
Nationale 1 féminine Culoz BC - Brive (ce soir à 20 heures).

Victoire impérative pour Culoz

Publié le 12/01/2013 
à 06:00 pa

Pour ne pas laisser échapper un concurrent direct dans la lutte pour le maintien, les Culoziennes se doivent de battre Brive.

Les Culoziennes accueillent Brive pour une revanche et un pas supplémentaire vers le maintien.  Photo Dépêche du Midi
Les Culoziennes accueillent Brive pour une revanche et un pas supplémentaire vers le maintien. Photo Dépêche du Midi

Les Culoziennes n’ont pas franchement réussi leur reprise en championnat après la trêve des confiseurs.
Certes, la défaite à Colomiers était largement prévisible. Mais l’ampleur du revers et la manière de jouer n’ont pas été du goût de l’entraîneur Olivier Mognon : « Nous avons fait un non-match. Nous avons eu un déficit d’envie. Prévenus de leur jeu rapide, nous avons assuré le repli défensif, mais sans la volonté de les empêcher réellement de marquer. Nous avons eu des soucis sur l’attitude. »
La page haut-garonnaise tournée, tous les regards se sont tournés vers la réception de Brive. Une rencontre contre un concurrent direct dans la lutte pour le maintien, les Corréziennes possédant à ce jour une longueur d’avance sur les Bugistes.
Le match aller n’a pas laissé un souvenir impérissable. Olivier Mognon se rappelle : « C’est l’équipe qui avait joué le moins mal qui l’avait emporté. »
Depuis lors, les Culoziennes ont su hisser leur niveau de jeu avec un catalogue plus fourni dans le plan de jeu offensif. Olivier Mognon reste cependant prudent : « Nous devons rester vigilants. Notre maintien passe par une mobilisation de tous les instants. J’étais plutôt confiant après notre série mais nous ne sommes sûrs de rien. Samedi face à Brive, nous allons savoir si l’équipe est capable de se remobiliser après une défaite. » En déplacement professionnel depuis lundi, le coach ra retrouvé son groupe à l’entraînement d’hier au soir. Les deux premières séances avaient été assurées par son assistant Hervé Couvé.
Composition de Culoz.- Laure Coutaz, Lucja Tomczak, Lucile Chaboud, Perrine Chinal, Cécile Colomb, Elodie Fayard-Rollet, Stéphanie Comte, Florence Genier, Charlotte Michalak, Elodie Candy.
> CULOZ - BRIVE
Ce soir à 20 heures à Culoz (salle Falconnier).
Serge Perrier


Repères - Nationale 1 féminine.Brèves

Tour de l’Ain

Le tour de l’Ain des clubs, entrepris la saison passée, a fait étape mardi soir à Culoz. L’agent de développement du comité départemental, Laurent Tissot, et la secrétaire générale adjointe, Chantal Gallet, ont fait le déplacement dans le Bugey. Ils ont été accueillis par le président du Culoz, BC Philippe Comte, ainsi que par trois autres membres du bureau : Fabienne Miguet, Fabien Coutable et Robert Villard.
Les échanges ont duré plus de deux heures et demie.

Réolid de retour

L’ex-Burgienne Maryne Réolid effectuera son retour dans l’Ain aujourd’hui, puisqu’elle porte les couleurs de Brive-Corrèze.
Elle a débuté le basket à la JL Bourg. Elle a été championne de France avec les benjamines de l’Ain, la JL Bourg (minimes groupe B), le pôle et les minimes du FC Lyon.
Elle a muté ensuite à Aix-en-Provence où elle a évolué en Ligue avant de jouer à Villeurbanne (Nationale 1), puis à Brive (Nationale 2), Poiré-sur-Vie (Nationale 1) et de revenir à Brive cette saison.

0

Le nombre de victoires obtenues en déplacement par les Corréziennes de Marc Brandy depuis le début de saison.
Les Brivistes ont décroché leurs cinq succès à domicile.
Le premier l’a été aux dépens de Geispolsheim (69 à 62).
Puis elles ont disposé des Culoziennes (68 à 60), de Feytiat (65 à 64), de la Tronche (77 à 67) et de Villeurbanne (56 à 50).


La 14 e journée - Nationale 1 féminine.La journée

Sommet à Chenôve

L’affiche de cette quatorzième journée sera la rencontre entre Chenôve et Saint-Etienne, pour un choc entre deux des trois dauphins du leader Charnay.
Les Charnaysiennes se rendront en toute méfiance chez le dernier Feytiat.
Colomiers, le troisième dauphin, lui aussi à une longueur de Charnay, se déplacera à Istres, cinquième et décroché de trois longueurs. Les Alsaciennes de Geispolsheim accueilleront la Tronche dans une rencontre de milieu de tableau même si les Iséroises ont fait le break. Villeurbanne et Culoz doivent profiter de l’avantage du terrain pour rejoindre Brive à la huitième place.
Le programme.- Aujoud’hui à 18 h 30 : Villeurbanne (10 e)-Centre Fédéral (11 e). Ce soir à 20 heures : Culoz (9 e)-Brive (8 e) ; Chenôve (2 e)-Saint-Étienne (2 e) ; Feytiat (12 e)-Charnay (1 e) ; Istres (5 e)-Colomiers (2 e) ; Geispolsheim (7 e)-La Tronche (6 e).



Posté le 07/01/2013

NATIONALE 1 FÉMININEcolomiers 76 - culoz 53.

Pas d’étrennes pour Culoz

Publié le 07/01/2013 
à 06:00 pa

Les Bugistes s’inclinent Haute-Garonne sur le même score qu’au match aller. Pas de quoi alarmé le coach Olivier Mognon.

Charlotte Michalak et les Culoziennes ont eu une reprise difficile.  Photo La Dépêche du Midi / Michel Viala
Charlotte Michalak et les Culoziennes ont eu une reprise difficile. Photo La Dépêche du Midi / Michel Viala

D’emblée ou presque, le ton était donné à la faveur des cinq contre-attaques effectuées en l’espace de six minutes seulement et avec le succès que l’on devine par Colomiers. Et le panier aux allures de missile à longue portée inscrit par Charlotte Michalak, ne put que retarder un bref moment une échéance rendue inéluctable par la supériorité columérine.
Déjà victorieuses à l’aller, les Haut-Garonnaises ont donc remis le couvert sans coup férir. Pour qu’il en soit autrement, il aurait certainement fallu plus de réussite à la finition de la part des Bugistes. Mais à l’image de ce double échec de Lucja Tomczak (6-3, 2 e), il était dit que s’approcher de la raquette fatidique relèverait du parcours du combattant, tant les inamovibles et incontournables tours de contrôle que sont Joëlle Hippolyte et Alimatou Mandiang veillaient au grain.
Dans ces conditions, dès la pause réparatrice, la cause étaient entendue, compte-tenu des vingt longueurs d’avance à l’actif des banlieusardes toulousaines. Un écart qui gardera grosso modo ses prérogatives au cours du deuxième acte, quand bien même les Culoziennes auront le mérite de ne jamais baisser les bras. Mais à 64-41 à l’entame du dernier quart, l’expérience de celles qui se sont solidement positionnées dans le sillage des coleaders bourguignons permettra de creuser, inexorablement, un nouveau break: 65-49 (34 e), puis 76-53 au terme du match.
Et oui, la curiosité statistique n’aura échappé à personne : le score final est le même à l’aller qu’au retour. De là à dire que les matches se suivent et se ressemblent...
« Il n’est pas question de cibler les matches du fait de la pression que cela engendre face aux supposés concurrents directs tels que Brive ou le Centre Fédéral» lâchait Olivier Mognon après le match « D’un autre côté, nous savions aussi à quoi nous attendre. En période de reprise, retrouver un rythme en rapport avec le niveau de la compétition n’est pas évident. Voilà pourquoi je ne suis pas alarmé par cette défaite. Simplement, les filles ont baissé la tête de façon un peu prématurée. En fin de rencontre, nous revenons au score dans des proportions plus convenables mais comme nous n’étions pas au mieux physiquement après une semaine de préparation intensive, il ne nous a pas été possible de stabiliser l’écart. »
Philippe Alary



Posté le 05/01/2013

Colomiers. Les filles contre Culoz (N1) : confirmer 2012 en 2013

Publié le 05/01/2013 
à 03:48 par La Dépêche.fr

Le seul problème concerne le coach Johann Boscher victime d'une gastro-entérite en milieu de semaine../Photo DDM, Léa Donat ()

Le seul problème concerne le coach Johann Boscher victime d'une gastro-entérite en milieu de semaine../Photo DDM, Léa Donat
Les filles de Colomiers basket et leur encadrement ont passé de bonnes fêtes du nouvel an. Elles sont en effet en position de play-off à l'entame des matchs retours avec un moral à toute épreuve depuis leur nette victoire contre le leader stéphanois, confirmé huit jours plus tard par un succès à Villeurbanne.
Du coup, le classement n'a jamais été aussi favorable. Troisièmes de leur poule avec un point de retard sur Charnay er Chenove, à égalité avec Saint-Etienne et avec deux points d'avance sur Istres. Le calendrier leur est favorable avec des oppositions contre Culoz, Istres à qui le club doit une revanche et Feytiat. Si bien que l'on est en droit de rêver à un carton plein avant le dépacement décisif à Chenove du 2 février. Le championnat fera en effet une coupure le 19 janvier pour le match de Coupe de France à Perpignan. Le tirage au sort n'a pas favorisé les Columérines en se déplaçant chez les quatrième de la Pro A. Ce sera l'occasion de s'étalonner tout en évitant si possible les blessures.
Pour en revenir au championnat, les filles de Johann Boscher et Jordean Battelier sont passées dans une autre dimension. Elles sont désormais attendues au tournant par tous leurs adversaires. Si bien que chaque rendez-vous sera plus compliqué à gérer, à commencer par ce match contre Culoz rendu plus difficile par le contexte, à condition que les filles ne se prennent pas les pieds dans le tapis. Pour cette reprise 2013, la grande foule est attendue au gymnase René-Piquemal, car nul doute que le classement de cette équipe pourrait réveiller les énergies. Il n'y a pas de joueuses blessés et Anais Viale reprend les shoots. Le seul problème concerne le coach Johann Boscher victime d'une gastro-entérite en milieu de semaine…
Si tout paraît bien ficelé pour cette équipe fille, tous les supporters auront les yeux braqués vers Castel-Gaujacq où les garçons (N3) joueront une partie de leur avenir. Les bonnes nouvelles existent. Puisque François Couret, Mike Benchimol et Jean Gaël Percevaut ont joué le match amical contre le Toac. Reste David Encausse (dos) et JB Dardour (cheville) encore à l'infirmerie. Plus pour bientôt.
Samedi 20 heures, salle René-Piquemal
UGO



Nationale 1 Féminine Colomiers-Culoz (ce soir à 20 heures).Culoz reprend dans le dur

Publié le 05/01/2013 
à 06:00 pa

Le premier match de l’année 2013 est aussi le plus long chez des Columérines, prétendantes à une place sur le podium.

Coutaz et Tomczak à l'assaut de Colomiers.  Photo Serge Perrier
Coutaz et Tomczak à l'assaut de Colomiers.  Photo Serge Perrier

Les Culoziennes effectueront leur plus long déplacement de la saison en se rendant à Colomiers.
Ce club de Haute-Garonne vient de se hisser à la troisième place aux côtés de Saint-Etienne en compilant 9 victoires pour seulement 3 revers.
Cette performance ne surprend pas le staff technique culozien. Olivier Mognon avait déclaré à l’issue du match aller: « Colomiers ne sera pas loin du podium en fin de saison. »
Il faut dire que les Culoziennes avaient subi une lourde défaite (53 à 76) dans leur antre, la seule claque reçue à ce jour.
Le coach bugiste cerne le profil de cette équipe : « Elle pratique un jeu simple, dynamique et physique. Elle ne se prend pas la tête et possède un fonds de jeu bien connu de toutes les joueuses qui s’éclatent. Nous avions été débordées en première mi-temps par leur jeu rapide. Face à une formation au rebond défensif bien verrouillé et avec deux ailières qui anticipent, nous avions mal assuré le repli défensif et notre retard à la pause était déjà conséquent. »
Cette rencontre, a priori, ne se présente pas sous les meilleurs auspices, sachant que les Culoziennes viennent d'effectuer un gros travail physique avec l’objectif d’être prêtes pour les matches décisifs qui suivront contre Brive et le Centre Fédéral.
Pour autant, elles ne se présenteront pas en victimes expiatoires comme le précise leur coach : « Nous y allons avant tout pour gagner. Si nos filles ont du mal à avancer, nous ne seront pas surpris. Si l’air de la montagne, à travers notre sortie collective en raquette, s’avère immédiatement bénéfique alors nous saisirons notre chance. »
Composition de Culoz.- Lucja Tomczak, Lucile Chaboud, Charlotte Michalak, Laure Coutaz, Stéphanie Comte, Cécile Colomb, Elodie Fayard-Rollet, Perrine Chinal, Florence Genier, Elodie Candy.
> COLOMIERS - CULOZ
Aujourd’hui à 20 heures à Colomiers.


























































 

© 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308