CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr
 
 
 
 
 
 

Posté le 30/01/2012

Trophée coupe de France seniors féminines.

Publié le 30/01/2012 à 06:00 par  

Les Bugistes ont échoué à Voiron . 

Trophée coupe de France Etoile de Voiron 59 Culoz 55

A Voiron, Etoile de Voiron (2) bat Culoz 59 à 55 (18-15, 31-35, 38-39).
Pour Culoz : Fayard-Rollet 9 points (1 faute) ; Coutaz 4 (4) ; Chinal 5 (1) ; Comte 6 (3) ; Tadeuzak 5 (0) ; Tomczak 24 (4) ; Chaboud 2 (1) ; Neyret 0 (0) ; Remondat 0 (0).
Comme souvent en coupe de France, c’est la formation la plus motivée qui composte son billet pour le tour suivant. Les Voironnaises ont donc logiquement éliminé une équipe culozienne «nullement chagrinée » par ce revers.
Pourtant les protégées de Jean-Pierre Dequatre avaient affiché à l’image de Tomczak de bien belles dispositions aux deux bouts du terrain dans le second quart. Au terme de ce dernier, elles viraient en tête à la pause (35-31).
Dans le troisième acte, les deux formations rivalisaient de maladresse pour dix minutes d’indigence offensive (7 à 4 pour Voiron).
Dans la dernière ligne droite, on peut supposer que consciemment ou inconsciemment les Bugistes ne cherchèrent pas à forcer leur destin et les jeunes Voironnaises pouvaient ainsi poursuivre leur parcours en coupe.
Les Culoziennes se consacreront dorénavant à 100% au championnat afin de se qualifier pour les play-off, objectif de leur saison en Nationale 2.


Posté le 28/01/2012

Coupes de France (32 es de finale).Trois sur le pont

Publié le 28/01/2012 à 06:00 par  

Lucile Chaboud et les Culoziennes à l’épreuve de l’Etoile de Voiron.   Photo Serge Perrier
Lucile Chaboud et les Culoziennes à l’épreuve de l’Etoile de Voiron. Photo Serge Perrier

Les Culoziennes, les cadettes du BC Dombes et les cadets de la JL Bourg se présenteront avec des motivations diverses.

Les trente-deuxièmes de finale des Trophées seniors et des coupes de France cadets et cadettes se disputent ce week-end. Les Culoziennes affronteront la réserve de l’Etoile de Voiron en Isère ; les cadets de la JL Bourg se déplacent dans la Loire pour défier l’Union Basket Loire Sud tandis que les cadettes du BC Dombes accueillent le FC Lyon.

« Pas une priorité »

Les Culoziennes seront opposées à une jeune formation voironnaise qui évolue en poule A de Nationale 2. Les Iséroises sont classées neuvièmes mais viennent de débuter l’année de manière tonitruante en s’imposant deux fois en championnat et en se qualifiant en coupe grâce à un succès largement acquis au Creusot (68-45). Sans vouloir faire l’impasse sur la coupe, Jean-Pierre Dequatre ne revendiquera pas une qualification à tout prix :
« Nous chercherons à faire la meilleure opposition possible. Nous pouvons envisager la victoire mais sans jouer à fond. Notre priorité est désormais de terminer le championnat à l’une des trois premières places. Nous ne voulons pas laisser des plumes dans la Coupe de France. La seule obligation que nous nous étions fixée en Coupe était de battre les équipes évoluant en dessous de notre niveau. Nous serons privés de Cécile Colomb, retenue professionnellement, et de nombreuses joueuses risquent de se présenter diminuées comme Laure Coutaz et Lucja Tomczak touchées par la gastro-entérite, Perrine Chinal, ennuyée par une sciatique, ou Anaïs Neyret, victime d’une pointe à un mollet. »


Posté le 23/01/2012

Nationale 2 féminine.Culoz maîtrise les Espoirs ardennaises

Publié le 23/01/2012 à 06:00 par  

Le début de rencontre est équilibré avec une belle adresse extérieure des locales à l’image de Desprez tandis que les Bugistes trouvent des brèches dans la défense pour scorer.
Les Culoziennes ont un point d’avance à l’issue des dix premières minutes et vont poursuivre leur course en tête dans le second acte sans pouvoir se détacher faute à des lacunes défensives.
Ces vingt premières minutes, jouées sans trop de rythme, ont permis aux visiteuses de digérer le long déplacement.
A la reprise, le recadrage défensif prôné par le staff technique porte ses fruits. Culoz prend le large avec une défense enfin dissuasive et son intérieure Tomczak, est dominatrice dans la raquette.
Avec dix-sept points d’avance à l’aube du dernier quart, Laure Coutaz et ses partenaires vont pouvoir gérer avec maîtrise leur avance. Au final, malgré les progrès des Espoirs ardennaises, les protégés de Jean-Pierre Dequatre signent un solide succès qui leur permet de consolider leur second rang.
Samedi prochain, les Culoziennes se rendront à Voiron dans le cadre des 32 es de finale de la coupe de France.


Posté le 22/01/2012

Nationale 2 féminine Culoz était trop fort

Publié le dimanche 22 janvier 2012 à 11H00 par 

Cassandra Vetu et les Carolos n'ont pas à rougir de leur défaite.
Cassandra Vetu et les Carolos n'ont pas à rougir de leur défaite.

Grâce à une Coralie Desprez très efficace au tir, les Carolos réalisaient une bonne entame matérialisée par deux égalités 2-2 puis 4-4. Culoz créait un premier écart à la 4e (8-4) mais Coralie Desprez gardait la main chaude (10-10, 6e). Les locales, combatives, repassaient devant à la 8e sur une percée de Bricka (14-13). Mais Tomczak permettait à Culoz de remporter ce premier quart in-extremis (17-18).
Accroché jusqu'à la pauseUn primé de Dinalle donnait une nouvelle parité à la 11e (20-20). A l'approche du quart d'heure, l'intérieure Chaboud actait une avance de trois longueurs (22-25) mais Dinalle, sous le cercle, concluait (24-25, 15e). En l'espace de trois minutes, le cinq de l'Ain accélérait pour se procurer six unités par l'inévitable Tomczak (26-32, 18e). Toujours dans le coup, les partenaires de Pelissou pouvaient encore y croire à la pause avec seulement quatre points de débours (31-35). Pourtant, le troisième quart s'avérait plus problématique pour les espoirs qui flanchaeint face à l'adresse des percussions visiteuses. Progressivement, les Culoziennes creusaient l'écart en cinq minutes (38-45, 25e).
Charleville cherchait un second souffle et la marge atteignait rapidement la barre des dix points à la 27e (39-49). Il fallait un bonus de Labouche pour limiter la casse mais le trou était fait pour Culoz qui administrait un 13-26 dans ce troisième quart où la défense ardennaise avait été rudement secouée (44-61, 30e).
Malgré le sursaut d'orgueil de Vetu derrière l'arc, le dernier acte ne faisait qu'amplifier la tendance : 49-66 (33e) et 50-70 (35e). Le second du championnat appuyait là où ça faisait mal même si Charleville avait failli remporter l'ultime quart finalement cédé 18-19.
Impressionnant d'adresse, Culoz s'adjugeait un logique succès qui se dessina en seconde période car le FCBA avait bien résisté vingt minutes durant (62-80).
Julien PINCEMIN (Charleville) : « On prend une claque dans ce troisième quart par manque essentiellement de concentration et rigueur. Malgré une bonne prestation de nos extérieures, la fatigue engendra un manque de lucidité préjudiciable après le repos. Notre match en dents de scie révèle malgré tout des choses positives face à une équipe de haut de tableau qui a prouvé son rang actuel. En dépit de l'ampleur du score, une prestation globalement positive. »


Nationale 2 féminine Eviter les complexes

Publié le samedi 21 janvier 2012 à 11H00 par 

Les partenaires de Maéva Dinalle devront confirmer leurs progrès.
Les partenaires de Maéva Dinalle devront confirmer leurs progrès.

La force de l'habitude. Pour la quatrième fois en six mois, les Flammes carolos (9es) défieront ce soir la redoutable équipe de Culoz. Deuxièmes ex-æquo de la poule, les Culoziennes sont promues également mais sont en course pour jouer la montée.
Battues à l'aller (47-77), les Ardennaises auront fort à faire face à une formation rodée autour de son axe 1-5. « C'est le plus performant du championnat, affirme Julien Pincemin. La meneuse Coutade et le pivot Tomczak se régalent ensemble. Il y a un gros travail en perspective sur ces deux joueuses. »
Mais plus que ces deux dernières, Culoz possède un cinq majeur impressionnant. « C'est solide défensivement. En attaque, c'est adroit et ça exploite les moindres erreurs, ajoute l'entraîneur carolomacérien. La faiblesse peut venir du banc qui est moins profond que chez d'autres équipes. »

Préparation avec les pros
Le FCBA comptera sur Coralie Desprez qui forme une paire d'arrières complémentaires avec Cassandra Vêtu.
Mais l'effectif n'a pas forcément pu travailler collectivement cette semaine car plusieurs joueuses, dont Louise Bellanger, se sont entraînées avec les professionnelles. « C'est embêtant à l'aube de jouer une belle équipe, mais c'est flatteur pour notre système de formation, avoue Julien Pincemin. Je suis fier de voir les jeunes s'entraîner avec l'équipe première. C'est bénéfique pour elles et donc pour l'équipe. »
L'avantage aussi, c'est que les stagiaires seront prêtes pour le défi physique qu'imposera l'équipe de l'Ain.
Face à une formation expérimentée, ce ne sera pas de trop. De la défense et de la gestion du match dépendra sûrement le résultat final, qui comptera pour maintenir l'avance existant sur les autres équipes Espoirs du groupe.



Posté le 21/01/2012

Nationale 2 féminine.Ambitions revues à la hausse

Publié le 21/01/2012 à 06:00 par  

Elodie Fayard a été efficace face au Creusot.   Photo Serge Perrier
Elodie Fayard a été efficace face au Creusot. Photo Serge Perrier

Le maintien assuré, Culoz veut s’appliquer à conserver sa place parmi les trois meilleures équipes de la poule. Un objectif qui va booster la fin de saison.

En disposant du Creusot la semaine dernière, les Culoziennes se sont un peu plus ancrées sur le podium où elles partagent la seconde marche avec l’Union le Coteau-Riorges.
Dorénavant, Jean-Pierre Dequatre et sa troupe comptent bien défendre cette position jusqu’à l’issue du championnat : « Nous avons pris une belle revanche sur le Creusot qui partageait la seconde place avec nous. Nous avons dû faire preuve d’une belle efficacité offensive pour surseoir à l’adresse exceptionnelle (88 %) de quatre joueuses creusotines. Perrine Chinal à l’intérieur et Elodie Fayard ont été prépondérantes dans notre succès. Nous avons vu que notre codauphin le Coteau a été titillé (+1 au final) dans son antre par Graffenstaden alors que nous avions battu les Alsaciennes chez elles, il n’y a pas si longtemps. Force est donc de constater que notre rang actuel n’est nullement usurpé. »
Et de conclure que les ambitions sont à la hausse : « Nous avons définitivement éloigné le spectre de la descente et nous allons nous appliquer à conserver une place dans les trois premiers afin de disputer les play-off. Pour un promu, cela serait déjà bien. Cet objectif va nous permettre de continuer en restant concentré. »
Le déplacement dans les Ardennes s’inscrit dans ce nouveau contexte. A l’aller, les Espoirs de Charleville avaient été archi dominées (77-47) et malgré les progrès réalisés par ces équipes en formation, les Bugistes seront favorites. Jean-Pierre Dequatre se méfie cependant des huit heures de route à négocier et d’un effectif qu’il a décidé de restreindre à huit éléments. Anaïs Neyret et Marine Remondat sont laissées à la disposition de l’équipe réserve qui se rend dimanche au BC Dombes. Stéphanie Comte se plaignait d’un adducteur en milieu de semaine mais devrait tenir sa place.

Composition de Culoz

Laure Coutaz ; Lucile Chaboud ; Elodie Fayard-Rollet ; Lucja Tomczak, Stéphanie Comte ; Elodie Tadeuzak ; Perrine Chinal et Cécile Colomb.

> CE SOIR

Ardennes-Espoirs — Culoz BC à 20 heures.


Culoz Philippe Comte : « Nos objectifs de début de saison sont en bonne voie »


Philippe Comte, président du Culoz Basket Club.  Photo François Ducruet
Philippe Comte, président du Culoz Basket Club.  Photo François Ducruet

Etat des lieux au Culoz BC à la mi saison en compagnie de son président, Philippe Comte.

Le président du Culoz Basket Club donne ses impressions à la mi-saison et alors que les championnats viennent de reprendre chez les jeunes et chez les seniors.
« Nos objectifs de début de saison sont en bonne voie. Côté effectif, nous nous maintenons dans la même fourchette que la saison passée avec environ 170 licenciés. Les résultats sportifs sont là. En ce début d’année 2012, toutes les équipes ont repris le championnat, les minimes engagées en 1 re série se sont imposées par deux fois, les cadettes, comme nous le souhaitions, se retrouvent en championnat régional et viennent de remporter, pour leurs premiers pas dans cette compétition, deux victoires. L’équipe réserve, caracole en tête de son championnat depuis le mois de septembre et compte désormais deux victoires d’avance sur son premier poursuivant Saint-Rémy que nos Culoziennes viennent de battre de près de 30 points. Nous possédons là un groupe de qualité.
Enfin pour terminer, l’équipe fanion dans son championnat de Nationale 2 se comporte admirablement en se positionnant à la 3 e place. Notre objectif de début de saison, un bon maintien avec la découverte de ce niveau de compétition, est quasiment atteint alors qu’il nous reste neuf rencontres de championnat, l’ambiance au sein de l’équipe est au beau fixe et notre capitaine vient de recevoir le titre de révélation sportive de l’année 2011. Tout va donc aussi bien que possible sportivement même si la saison est encore longue… on devrait donc voir venir la fin de saison avec confiance… Mais nous ne vendrons pas pour autant la peau de l’ours avant de l’avoir tué. »


Posté le 17/01/2012

Publié le • Lundi 16 janvier 2012 à 9h27 par la 


Emmanuel Klinguer (responsable promotion Voix de l'Ain) et Julien Veyre (responsable Sport) remettent son trophée à Laure Coutaz sous l'objectif de Vincent Janiaud, correspondant basket.aure 

Les coéquipières de Laure Coutaz saluent leur meneuse lors de la remise du trophée. Photo V. Janiaud


Laure Coutaz, meneuse du BC Culoz, a reçu samedi soir le trophée de Révélation sportive de l’année 2011, décerné par les internautes de www.voixdelain.fr. Dans le palmarès, la basketteuse était accompagnée par le rugbyman Lionel Nallet (Sportif de l’année) et l’handballeuse Amélie Goudjo (Sportive de l’année). Désignée révélation pour sa formidable saison à la tête d’une équipe de Culoz vice championne de France de nationale 3, la jeune femme a reçu son trophée avec humilité. Le BC Culoz a également été désigné meilleur club de l’année 2011 par la rédaction de votre hebdomadaire Voix de l’Ain. Au niveau sportif, les Culoziennes ont empoché une victoire 85 à 70 face à l’équipe d’Alliance du basket Creusotin. Et s’empare de la 3e place au classement.

Développement vendredi dans nos colonnes.

Et vidéo sur cet événement dans la semaine sur www.voixdelain.fr




Publié par le le 17/01/2012 à 05:00 par J.-Claude Pierrat (CLP)

BASKETLes Creusotines battues à Culoz

Victorieuses 72-52 lors du match aller, les seniors filles 1 de l’AB Creusot se sont inclinées sur le parquet de Culoz sur le score de 85 à 70.

Elles étaient assurément attendues… aussi les filles de Guillaume Harant se sont serrées les coudes samedi soir pour répliquer aux attaques directes de leurs adversaires du jour, assurément revanchardes en ce début d’année et de 2 e phase.
On se doutait que l’entraîneur creusotin allait avoir des problèmes de rotations au cours de ce match. Cela n’a pas manqué puisque rapidement rattrapées par les fautes, Audrey Queniez, Christel Dumas et Marie Sangouard ont rejoint le banc pour 5 fautes, compliquant la mission du staff technique.
Les Creusotines ont donc logiquement cédé face à une équipe de l’Ain qui a tiré profit de sa supériorité pour creuser l’écart. Malgré tout Guillaume Harant s’est montré optimiste à la fin du match rappelant qu’il avait observé de bons renseignements et enregistré une belle combativité de ses filles : « Elles ont été très solidaires, j’ai observé un bon esprit de groupe ».
Cerise sur le gâteau les Creusotines conservent le bénéfice du point-average sur leur adversaire : « Une très bonne chose » que l’entraîneur ajoute à la victoire du Coteau (1 point) sur la SIG.
Prochain rendez-vous au Creusot samedi à 20 heures et face aux joueuses de l’union Riorges Coteau.


Posté le 16/01/2012

Publié le 16/01/2012 à 06:00 par  

NATIONALE 2 FéMININE.Culoz ne fait pas de détail

Lucja Tomczak (23 points) a été le souffre-douleur du Creusot samedi soir.  Photo Catherine Aulaz
Lucja Tomczak (23 points) a été le souffre-douleur du Creusot samedi soir. Photo Catherine Aulaz

Jamais vraiment inquiété, Culoz sort large vainqueur de ce duel entre deuxièmes de la poule.

Culoz BC 85 - Le Creusot 70

A Culoz, Culoz bat le Creusot 85 à 70 (24-18, 49-36, 69-55).
Pour Culoz : Fayard-Rollet 13pts (4 ftes) ; Coutaz 12 (3), Chinal 19 (3) ; Remondat 0 (0) ; Colomb 0 (2) ; Comte 5 (3) ; Tadeuszak 9 (1) ; Tomczak 23 (2) ; Neyret 0 (1) ;  Chaboud 4 (3).
Pour le Creusot : Morere 0 (1) ; Langeais 13 (2) ; Szabo 17 (2) ; Queniez 3 (5 ftes 34e ) ;  Dumas 21 (5, 39e) ; Chauvin 4 (4) ; Sangouard 12 (5 ftes 33e) ; Lattaud 0 (1).
Samedi soir, c’est une place sur le podium qui se jouait entre Culoz et l’Alliance du basket creusotin avec en prime pour les locales, une petite revanche à prendre, et si possible avec au moins 20 points d’écart.
Le début de match est accroché. Culoz manque de rythme en défense et les visiteuses en profitent pour passer en tête (8-13, 5 e). C’est Fayard, bien présente sur cette entame, qui sonne la révolte avec un panier bonifié. Chaboud lui emboîte le pas, Coutaz et Tomczak ne lâchent rien. Mais il faudra attendre la fin du premier quart pour voir les locales prendre enfin une avance conséquente en infligeant un 9-0 au Creusot (24-18). Le Creusot ne s’avoue pas encore vaincu et revient dans le match en profitant d’une équipe bugistes qui manque de constance (24-24).
Mais la encore, Fayard va trouver le cercle à longue distance au bon moment. Surtout Chinal, intenable dans la raquette, va inscrire 13 points dans ce deuxième quart. Le trou est fait à la pause. Le Cresuot ne reviendra pas à moins de 10 points, emmené par Langlais et Dumas (10 points chacune dans la deuxième mi-temps).
L’écart montera même à 19 points (80-61, 36 e) quand Le Creusot perdra coup sur coup Sangouard et Queniez. Mais Jean-Pierre Dequatre choisit de privilégier le collectif et fait tourner son banc. Une occasion que saisit l’adversaire pour réduire le score.


Posté le 15/01/2011

Publié par le  le 15/01/2012 à 05:00

  • Sport local
  • Ajoutez "Sport local" à vos tags favoris

N2 FÉMININE. (13 E JOURNÉE)Le Creusot tombe à Culoz

Larges vainqueurs (72-52) au match aller, les Creusotine se savaient attendues par une équipe de Culoz revancharde.
Diminuées par les absences d’Anissa Lago et Stéphanie Mabari, les filles de Guillaume Harrant ont fait front avec leurs moyens. Mais rapidement rattrapées par les fautes - Audrey Queniez, Christel Dumas et Marie Sangouard ont rejoint le banc pour 5 fautes - et des rotations encore un peu tendre à ce niveau, elles ont logiquement fini par céder face à une équipe de l’Ain qui a tiré profit de sa supériorité dans la raquette pour creuser un écart déjà conséquent à la pause (49-36).
La belle série des Creusotines, qui restaient sur six victoires consécutives en championnat, a donc pris fin. Mais en conservant le bénéfice du point-average sur leur adversaire, Christel Dumas et ses coéquipières ont préservé l’essentiel.

CULOZ - LE CREUSOT : 85-70

A Culoz : Culoz b. Le Creusot 85 à 70 (24-18, 25-18, 20-19, 16-15). Arb. : MM. Vermorel et Carvalho
Le Creusot : Langlais 13, Szabo 17, Queniez 3, Dumas 21, Chauvin 4, Sangouard 12, Morère 0


Posté le 14/01/2012

Publié par le  le 14/01/2012 à 05:00 par J.-Claude Pierrat (CLP)


BASKETLes locales solidaires à Culoz

Les Creusotines vont se serrer les coudes à Culoz ce soir.  Photo J.-C. P. (CLP )
Les Creusotines vont se serrer les coudes à Culoz ce soir. Photo J.-C. P. (CLP )

Les seniors filles 1 du Creusot se rendent aujourd’hui dans l’Ain pour rencontrer à 20 heures leurs homologues de Culoz pour le premier match retour du championnat.
Une échéance importante pour le staff technique de l’ABC qui connaît bien son adversaire : « À l’aller, elles ont tenu trois quarts temps, ensuite elles se sont écroulées, on leur passe un 20 à 3 », se souvient Daniel Moriaux, bien conscient que les choses ont évolué ensuite. Il est vrai qu’aujourd’hui, on trouve en tête de la poule tout un groupe (dont Culoz) qui peut prétendre jouer les premiers rôles : « C’est un championnat difficile, il sera compliqué de ressortir de ce groupe. » Pour revenir sur cette présente rencontre à Culoz, les responsables rappellent qu’il s’agit de faire du mieux possible et sans arrière-pensée : « Nous avons récupéré notre meneuse Christel Dumas, ça va nous faire le plus grand bien… et nous pensons intégrer quelques jeunes », a lancé jeudi soir Daniel Moriaux. Même son de cloche pour Guillaume Harant qui rappelle que cette 2 e phase sera cruciale avec au menu de gros match, notamment à l’extérieur.
ProgrammeAujourd’hui : les seniors G se rendent à Sancé pour 20 h 30 et les seniors G1 vont à Charolles pour 20 h 30. Les minimes G vont à l’Élan pour 15 h 30 et les filles vont à Buxy pour 16 heures. Demain : les cadettes reçoivent Sancé à 14 heures.




Publié le 14/01/2012 à 06:00 par  

Nationale 2 féminine.Une revanche à prendre

Laure Coutaz et Culoz en quête d’une revanche.   Photo d’archives Serge Perrier
Laure Coutaz et Culoz en quête d’une revanche. Photo d’archives Serge Perrier

Le match aller ne s’était pas très bien terminé pour Culoz qui a un coup à jouer ce soir.

Les Culoziennes reçoivent Le Creusot pour le compte de la seconde journée des matches retours.
Une reprise qui verra donc un face à face entre deux des trois dauphins du leader Sainte-Savine, le Coteau étant le troisième.
Un match placé sous le signe de la revanche puisque les protégées de Jean-Pierre Dequatre et d’Olivier Mognon avaient subi la loi des Creusotines à l’aller (72-52). Un revers à l’ampleur encore inexpliquée puisque Laure Coutaz et ses coéquipières avaient mené pendant trente-cinq minutes. « Nous avons perdu inexplicablement le fil de la rencontre dans les dernières minutes en étant submergés alors que l’on tenait le match… » se souvient Jean-Pierre Dequatre. Il précise : « Le Creusot, qui affiche des ambitions de montée, n’est pas une formation impressionnante mais elle est très homogène. »
Les deux équipes ont préparé ce match de rentrée par un soixante-quatrième de finale de Coupe de France samedi dernier en y obtenant des fortunes diverses. Ainsi les joueuses de Saône-et-Loire ont été largement battues (45-68) à domicile, par la réserve de l’Etoile de Voiron qui est avant-dernière en poule A de Nationale 2. Des Voironnaises qui recevront… Les Culoziennes lors du prochain tour le 28 janvier prochain. Ces dernières s’étant appliquées à éliminer difficilement Dijon (57-52). Une rencontre de préparation en vue du choc de samedi en championnat dont le coach a tiré quelques enseignements :
« Nous avons été en dedans sur le rythme, l’adresse et la mise en place de notre jeu offensif. Cela c’est plutôt bien passé en défense. »
Des ajustements ont été réalisés cette semaine aux entraînements afin d’être le plus opérationnel possible ce soir. Le staff technique attend un match plein avec une victoire à la clé qui permettrait d’écarter du podium un sérieux adversaire dans la course aux play-offs.

Composition de Culoz

Coutaz, Comte, Colomb, Chaboud, Chinal, Fayard-Rollet, Tadeuszak, Tomczak, Neyret et Remondat.


Posté le 09/01/2012

Publié le 09/01/2012 à 06:00 par  

Trophée coupe de france féminine.Culoz fait joué l’expérience

CLS Dijon 52 Culoz BC 57

A Dijon, Culoz (Nationale 2) bat le CLS Dijon (CSL Nationale 3) 57 à 52 (16-24, 14-5, 14-12, 13-11).
Arbitres MM. Boissard et Fleury.
CSLD : Tomaselli (7), Guerchoux (14), Voisin (10), Piget (7), Beurdeley (4), Kemper (2)
Culoz : Fayard (6), Coutaz (6), Colom (4), Comte (8), Taderuska (12), Tomczak (8), Chabaud (6).
Le CSLD s’est fait sortir de la coupe hier soir par une équipe de Culoz qui évolue en Nationale 2. Il n’a pourtant pas manqué grand-chose au Cercle pour être présent au prochain tour. Juste une dose de rigueur et un zeste d’adresse. Ces ingrédients réunis auraient permis aux joueuses de Marcel Tomaselli de créer un petit exploit face à cette équipe du Bugey qui s’en sort grâce au trou d’air vécu par son adversaire dijonnais en fin de troisième quart-temps.
De 37-37 à la 25 e minute, le score passa à 52-41 en faveur des filles de Jean-Pierre Dequatre quelques minutes plus tard.
La fin de match ne changeait rien à l’affaire (57-52, 38 e) puisque le score ne bougea plus. Le CSL Dijon sort de la coupe sans avoir à rougir Quant à Culoz, le championnat l’attend dès la semaine prochaine avant le tirage ausort du prochain tour..


Posté le 07/01/2012

Publié le 07/01/2012 à 06:00 par  

Trophée coupe de France.Les Culoziennes ambitieuses

Chinal et Culoz en reprise  à Dijon.  Photo Serge Perrier
Chinal et Culoz en reprise à Dijon.  Photo Serge Perrier

Les Culoziennes se déplacent ce soir à Dijon pour le compte des 64 es de finale de la coupe de France.
Elles concéderont sept points à leurs hôtes qui évoluent en Nationale 3, où elles occupent actuellement la seconde place de la poule G.
Fidèle à sa ligne de conduite, l’entraîneur bugiste Jean-Pierre Dequatre confirme les objectifs : « Face à une formation de niveau inférieur, nous viserons la qualification tout en donnant du temps de jeu à toutes les filles comme nous l’avons fait à Chalon au tour précédent. »
Cette fois, la rencontre s’inscrit toutefois dans un cadre différent : « Nous avons laissé deux semaines de repos aux filles. Nous aurons seulement deux entraînements avant ce match. Nous en profiterons pour nous relancer physiquement. Rien ne vaut la compétition pour se remettre dans le rythme. ».
Culoz BC : Tomczak, Tadeuzak, Comte, Chaboud, Coutaz, Neyret, Remondat, Fayard, Colomb et Chinal.
CSL DIJON - CULOZ BC
Ce soir à 20 heures



 

© 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308