CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr
 
 
 
 
 
 

Posté le 30/12/2011

SPORT •  VEYRE Julien • Vendredi 30 décembre 2011 à 0h00 

Le Basket club de Culoz décroche le titre de Club de l'année.

Pour la quatrième année consécutive, la rédaction de Voix de l’Ain a décidé de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur de l’année sportive. En désignant la et le champions de l’année. Et depuis trois ans, votre hebdomadaire vous associe à ce palmarès en vous demandant de voter pour la révélation de l’année. Pendant quinze jours, vous avez été plus de 200 à vous être connectés sur www.voixdelain.fr pour désigner votre graine de champion. Quels sont les sportifs qui ont marqué 2011 ?

Découvrez dans Voix de l’Ain en kiosque vendredi 30 décembre notre palmarès :
- la sportive de l’année,
- le sportif de l’année
-  la révélation élue par nos internautes,
- le flop,
- le club,
- le retraité,
- le retour,
- la première sélection.



Posté le 21/12/2011

Publié le 21/12/2011 à 06:00 par  

Nationale 2 féminine - jean-pierre dequatre (entraîneur de culoz bc).« Un bilan très positif »

Lucja Tomczak et les Culoziennes sont secondes à la trêve.  Photo Serge Perrier
Lucja Tomczak et les Culoziennes sont secondes à la trêve.  Photo Serge Perrier

Le promu culozien a pris rapidement ses marques en Nationale 2. Les Culoziennes ambitionnent une qualification pour la seconde phase.

Les Culoziennes ont terminé l’année 2011 sur deux victoires en déplacement, l’une bouclant la phase aller, l’autre initiant les matches retours.
C’est ainsi que les protégées de Jean-Pierre Dequatre et d’Olivier Mognon vont passer les fêtes au balcon de leur seconde place.
Quel bilan dressez-vous de cette première partie de championnat ?
C’est un bilan très positif pour un promu comme nous. Nous avons commis un seul faux pas en nous inclinant à domicile contre Saint-Chamond et nous avons connu un incident de parcours en effectuant au Creusot un dernier quart inexplicable. Nous avons réalisé une belle performance à Furdenheim et nous avons frôlé la victoire au Coteau. Nous nous sommes bien sortis de matches pièges comme celui de Dechy ou celui de Graffenstaden. Nous partageons la seconde place avec le Creusot et le Coteau, deux formations que nous recevrons aux matches retours.
Quels sont les points à travailler pour hausser encore le niveau de votre équipe ?
Nous avons corrigé le problème du rebond. Mais nous devons progresser surtout dans le domaine défensif. Il nous faut faire preuve de plus d’agressivité sur le porteur de balle. Les aides, voire les aides de l’aide, ne sont pas satisfaisantes. Il faut que nous soyons toujours rigoureux en attaque en respectant le collectif.
Quels ont vos objectifs pour la deuxième partie de saison ?
Le match de reprise contre le Creusot sera un tournant. En cas de succès, nous nous éloignerons presque définitivement du premier relégable et nous pourrons revoir nos ambitions à la hausse. C’est-à-dire que nous viserons une place dans les trois premiers pour une qualification en deuxième phase. Sainte-Savine et le Coteau me paraissent les mieux armés. Mais Saint-Chamond possède un très bon calendrier retour et le Creusot est un sérieux rival pour le podium. Pour nous, le mieux serait de nous retrouver avec Sainte-Savine et le Coteau. Car si nous confirmons nos performances de l’aller contre eux, nous serions compétitifs pour la deuxième phase.


Culoz Basket : la réserve du CBC en haut de l’affiche

« La saison passée, l’équipe avait raté la montée en Région d’un rien, terminait deuxième de son championnat et gagnait la finale de la Coupe de l’Ain. Cette année, avec un effectif de 15 joueuses, théoriquement sur le papier, notre place est en tête du championnat départemental mais entre la théorie et la pratique, il y a un monde… S’il faut prendre du plaisir à jouer il faut également une certaine rigueur de la part de toutes les joueuses, aux entraînements comme lors des rencontres. Les résultats de cette saison passent obligatoirement par cela. Nous avons bien commencé la saison, à nous de la continuer dans les mêmes conditions », explique Hervé Couvé, coach de la réserve culozienne, peut s’avouer fier du parcours réalisé par son équipe, leader du championnat DF1 avec huit victoires en huit matchs disputés, et qui fonce ainsi vers la Régionale 3.

Posté le 19/12/2011

Publié le 19/12/2011 à 06:00 par  

Trophée coupe de France.Culoz et Bourg passent Saint-Jean-le-Vieux et Feillens calent

Les deux équipes évoluant en championnat national, les filles de Culoz et les cadets de la JL Bourg passent un tour supplémentaire.

Féminines Chalon 65 Culoz 82

À Chalon, Culoz bat ES Chalon-sur-Saône (+ 7) 82 à 65 (14-30,41-36, 53-50).
Pour Culoz : Fayard 7 points (1 faute) ; Coutaz 7 (2) ; Chinal 12 (3) ; Remondat 8 (4) ; Colomb 5 (1) ; Comte 4 (2) ; Tadeuszak 5 (1) ; Neyret 3 (1) ; Tomczak 24 (1) ; Chaboud 7 (2).
Les Culoziennes ont subi l’adresse des Chalonnaises dans le premier quart en affichant une défense trop permissive. C’est ainsi que les pensionnaires de Nationale 2 comptaient seize points de retard après dix minutes alors que leur handicap initial n’était que de sept points.
Un discours musclé du coach a remis les Bugistes dans le droit chemin avec un second quart plus à la hauteur de leur niveau de jeu. Le résultat fut sans appel : un 27 à 6, hissant les Culoziennes aux commandes à la pause (41-36). L’attaque de Culoz s’endormit dans le troisième quart (12 points) avant de se réveiller dans le dernier (29) pour assurer victoire et qualification.


Posté le 16/12/2011

Publié le 16/12/2011 à 06:00 par  

Coupe de france.Encore quatre en lice

Les filles de Culoz font leur entrée en 128 e de finale, au côté de Saint-Jean-le-Vieux. Côté garçons, il ne reste que Feillens. Chez les jeunes, les cadets de la JL Bourg vont à Chalon.

Quatre formations de l’Ain seront en lice ce week-end pour les coupes de France. Deux en Trophée féminin (Saint-Jean-le-Vieux et Culoz) et une en trophée masculin (Feillens) pour le compte des 128 e de finale ainsi qu’une en cadets (JL Bourg) en 64 e de finale.
Les Culoziennes débutent en se déplaçant chez un inférieur hiérarchique qu’elles avaient croisé la saison précédente, l’ES Chalon-sur-Saône. Pour l’entraîneur Jean-Pierre Dequatre, il est hors de question de céder face à une formation de plus bas niveau. La qualification doit être obtenue avec les filles du banc.
Les Chalonnaises occupent la sixième place en Nationale 3, avec six victoires pour six défaites.
Même bilan dans la même poule G pour l’Avant-Garde seurroise (Côte-d’Or) qui se déplace à Saint-Jean-le-Vieux, après avoir écarté Vonnas au tour précédent. Les protégées d’Isabelle Marquis seront difficiles à manœuvrer dans leur antre, avec 15 points d’avance.
Les Feillendis reçoivent une formation de N3, Tarare. Yoann Polizzi et ses joueurs espèrent poursuivre leur chemin avec leur basket champagne.
Les cadets burgiens vont s’étalonner par rapport à une autre poule de première division, avec leur déplacement à Chalon. Cette équipe de la poule D se bat pour décrocher sa qualification en top 16, objectif déjà atteint par les Bressans
Serge Perrier


Culoz Le Père Noël vient récompenser l’école de basket du CBC

Les enfants de l’école de basket présents lors de la venue du Père Noël.  Photo François Ducruet
Les enfants de l’école de basket présents lors de la venue du Père Noël.  Photo François Ducruet

Avec un emploi du temps surchargé, il n’était pas certain de pouvoir venir à Culoz mais devant la sagesse de tous les enfants fréquentant l’école de Basket culozienne, il s’était dégagé un créneau horaire pour récompenser tous les jeunes sportifs du CBC. Dès le début de l’après-midi, les quelque soixante-dix mini-basketteurs avaient répondu présent à l’invitation de Stéphanie.
Des jeux leur permettaient de se confronter avant l’instant magique où le vieux monsieur à la barbe blanche arrivait à la salle Jean Falconnier… À l’instant précis où les enfants entonnaient « Petit Papa Noël ». Un mot pour chacun des enfants (certains inquiets de savoir s’il avait bien reçu leur courrier), une récompense pour tous et le Père Noël repartait sur son traineau pendant que les enfants se retrouvaient pour un délicieux goûter. Bel après-midi pour les jeunes pousses du club !


Basket : les cadettes évolueront au niveau régional

L’an dernier elles avaient manqué l’objectif d’évoluer en championnat régional pour un petit panier. Cette année, la tâche semblait facilement réalisable au vu de la composition de l’équipe. Malheureusement c’était sans compter sur les nombreuses blessures et arrêts suite à celles-ci. Pourtant les entraîneurs Christian Grigis et Stéphanie Comte gardaient leur confiance envers le groupe et les derniers résultats du championnat de pré-Ligue apportaient leur lot de victoires. Les bugistes, iront donc dès janvier, affronter les équipes de Ligue Régionale du Rhône et de la Loire : Ozon, Lentigny, Communay, Oullins, Meyzieu et Saint-Remy. Le coach Christian Grigis peut s’avouer satisfait. « Je suis heureux pour les filles de la qualification en Région, grâce au travail fourni avec l’aide de Stéphanie. Malgré le nombre important de blessées qui nous a perturbé pour la mise en place d’un jeu collectif plus élaboré. »



Posté le 14/12/2011

Publié par la 


SPORT

• Mardi 13 décembre 2011 à 23h28

Laure Coutaz, meneuse du BC Culoz en Nationale 2. Photo V. Janiaud
  • Illustration actu 
  • Illustration actu
  • Illustration actu 
  • Illustration actu
  • Illustration actu
Quel sportif du département de l’Ain s’est révélé à vos yeux cette saison? Quel est celui dont vos avez découvert le nom et les exploits dans nos colonnes?  L’an passé, la golfeuse Lucie André qui a débuté une carrière professionnelle a été désignée comme la sportive de l’année 2010. L’année précédente, c’est le motard Clément Marmont qui avait été consacré. Ces deux sportifs ne peuvent donc évidemment pas être élu à nouveau comme révélation pour 2011.Pour cette élection, l’idée n’est pas de  mettre en avant les sportifs confirmés de notre département même s’ils ont encore brillé cette saison (Christophe Lemaitre, Lionel Nallet, Lucie André, Simon Desthieux…qui postuleront dans la catégorie sportif de l’année) mais plutôt de parier sur l’avenir.

Après avoir laissé libre les premiers votes, voici la sélection des sportifs nommés par la rédaction des sports de Voix de l’Ain :

 

- Antoine Guillamon, pilier droit au Lou rugby en Top 14, 20 ans

Ce jeune pilier originaire de Marsonnas dans la Bresse a su s’imposer parmi les potentiels titulaire de la première ligne du Lou en Top 14. A un poste où les jeunes joueurs sont rares à exploser au plus haut niveau, Antoine Guillamon est l’un des plus grands espoirs du rugby français. Et donc forcément une étoile montante pour notre département.

 

- Laure Coutaz, meneuse au BC Culoz basket en Nationale 2, 23 ans

A 23 ans, cette ancienne joueuse de Challes a mené son équipe du BC Culoz de la Nationale 3 à la Nationale 2 au printemps dernier. Invaincues jusqu’en finale du championnat de France, Laure Coutaz et les Culoziennes semblaient invincibles ! Au niveau au dessus, Laure apporte toujours sa qualité. Jugée “très complète” par notre spécialiste basket Vincent Janiaud, Laure “dirige bien le jeu et possède une excellente lecture du jeu”. Rapide et vive, Laure Coutaz possède de surcroit des qualités de scoreuse. Bref, Laure éclaire le jeu Bugiste.

 

- Florent Perradin, défenseur au Football Club de Bourg-Péronnas en CFA, 19 ans

Avec discrétion et efficacité ! Florent Perradin s’est invité de plus en plus souvent dans l’équipe première du FC Bourg-Péronnas en début d’année. Dans l’axe ou bien au poste de défenseur latéral, le jeune homme originaire de Romans peut s’inscrire dans l’histoire du club. A 19 ans, il semble déjà incontournable dans l’équipe version 2011-2012 managé par Hervé Della-Maggiore.

 

- Yoann Michaud, cycliste à Bourg Ain Cyclisme en 2011, 22 ans

Quelle saison pour ce jeune grimpeur originaire de Nantua ! En amateur, Yoann Michaud a remporté le Tour du Jura. Puis il a été sélectionné avec l’équipe de France espoir sur le Tour de l’Ain professionnel où on l’a vu s’échapper. Si l’on ajoute d’excellentes courses comme  son Tour d’Aoste (8e du général) et que l’on rappelle que Yoann Michaud n’est venu à la pratique du haut niveau amateur qu’au début 2010. Une belle ascension pour ce grimpeur qui défendra les couleurs de Chambéry en 2012.

 

- Jérôme Sanchez, basketteur à la JL Bourg basket, 21 ans

L’ailier de 2M de la JL Bourg impressionne par ses bonds sous les paniers. Intégré dans l’équipe burgienne qui évolue en Pro B, Jérôme Sanchez a grignoté du temps de jeu au fil de l’année. De 8 minutes de moyenne la saison dernière à 22 minutes de moyenne pour l’entame de cette saison. Il a aussi doublé son évaluation moyenne et son scoring. Solide et massif, Jérôme Sanchez est aussi un formidable guerrier. Franc et batailleur. Son coach Fabrice Courcier estime simplement qu’il doit s’améliorer sur le plan offensif. A surveiller !

 

Votez dès à présent pour la révélation sportive de l’année 2011 et découvrez le résultat le 30 décembre prochain (Votes bouclés le 25 décembre à 23h59). Pour voter, il suffit de laisser un commentaire sous cet article, d’envoyer un mail à j.veyre@voixdelain.fr ou bien de laisser un commentaire sur notre page fan Facebook ou bien sur notre profil ami sur Facebook également. A vos votes !

Et si vous jugez qu’il manque un jeune espoir dans notre sélection? Même sanction : envoyez alors un mail à j.veyre@voixdelain.fr





Posté le 12/12/2011

Publié le 12/12/2011 à 06:00 par  

Nationale 2 féminine.La bonne affaire pour les Culoziennes

Les Culoziennes ont remporté un précieux succès dans la banlieue de Strasbourg, aux dépens des réservistes locales, classées en milieu de tableau.
La troupe de Jean-Pierre Dequattre reste ainsi au contact du leader Sainte-Savine.
Les filles de Graffenstaden ont laissé passer une bonne occasion de prendre leur revanche sur une équipe de Culoz en passant totalement à côté de leur première mi-temps.
Même si Schnell marque d’entrée pour la SIG, ce sont bien les Culoziennes qui dominèrent le premier quart, notamment grâce aux percussions de Coûta qui a fait énormément de mal aux Illkirchoises.
Les locales restèrent au contact uniquement grâce à des exploits individuels.
Le début du second acte a été catastrophique pour la SIG qui reste 6 minutes sans marquer. Une adresse en berne et une défense trop permissive permirent à Culoz de prendre 19 points d’avance.
En seconde période, les Alsaciennes réussissent enfin à mettre de l’intensité en défense. Cela leur a permis de récupérer des balles pour marquer des paniers faciles. Les visiteuses sont alors totalement dépassées et la SIG revint à 6 points à l’entame du dernier acte.
Les locales parviennent même à se rapprocher à 3 points. Mais c est le moment que choisi par Chinal pour marquer 2 fois à trois points et repousser définitivement la tentative de remontée des Alsaciennes


Posté le 10/12/2011

Nationale 2 féminine.Un tournant important

Publié le 10/12/2011 à 06:00 par  

Élodie Tadeuszak et Culoz se déplacent en Alsace pour défendre leur seconde place au classement.  Photo Serge Perrier
Élodie Tadeuszak et Culoz se déplacent en Alsace pour défendre leur seconde place au classement.  Photo Serge Perrier

Les Culoziennes s’en von défendre à Graffenstaden leur seconde place. Un nouveau succès les rapprochait, à mi-championnat, de leur objectif initial de maintien.

Après avoir terminé la phase aller sur un succès à Lyon et s'être hissées à la seconde place du classement, les Culoziennes se rendent à Graffenstaden pour le compte de la première journée retour. Une rencontre de la plus haute importance pour l'entraîneur Jean-Pierre Dequatre. « La réserve de Graffenstaden occupe actuellement la huitième place, celle de premier reléguable. Nous avons deux longueurs d'avance sur elle. Une victoire nous permettrait d'avoir trois points de plus avec un panier average favorable. Nous aurions ainsi accompli un grand pas vers le maintien. Ce soir, ce sera notre challenge, de surcroît nous passerions les fêtes au second rang de la poule ce qui serait une super performance pour un promu. »
Un challenge qui ne s'annonce pas de tout repos compte tenu de la qualité de l'adversaire. « Nous l'avions facilement emporté de vingt points à l'aller (83-63) mais il manquait deux joueuses majeures chez les Alsaciennes. Cette formation est la seule à avoir fait chuter Furdeheim dans son antre avec nous. Les défaites concédées contre les équipes du haut de tableau ont toujours été de faible ampleur. » précise le coach.
La formation culozienne sera peut-être privée d'Élodie Fayard-Rollet qui s'est donnée une entorse samedi dernier à Lyon et dont la participation est très incertaine.
Culoz BC: Coutaz, Colomb, Chaboud, Comte, Chinal, Fayard-Rollet, Neyret, Remondat, Tadeuszak, Tomczak.
> CE SOIR À 20 HEURES
Graffenstaden (2)-Culoz.
Serge Perrier


Posté le 05/12/2011

Nationale 2 féminine - fc lyon 52 - culoz bc 77.Culoz à sa main

Publié le 05/12/2011 à 06:00 par  

Après sa victoire contre le leader Sainte-Savine, Culoz n’a pas laissé l’occasion d’engranger un nouveau large succès chez la lanterne rouge lyonnaise.

Après une entame équilibrée (6-5), les Culoziennes se mettent les premières en action.
Deux tirs primés de Colomb et deux paniers faciles face à la défense tout-terrain lyonnaise permettent aux visiteuses de faire le break (15-10. 7 e).
Les joueuses de Fred Berger doivent à un heureux tir primé de Joly de ne pas être largué à la fin du premier quart (13-20).
Rebelote dans le second acte. Portées par Tomczak (11 pts, 6 rebonds à la pause) à l’intérieur, les Culoziennes ne laissent que des miettes aux jeunes locales.
Prises sur les fondamentaux, les Lyonnaises multiplient les pertes de balle et vivent chichement d’expédients. Une contre-attaque puis un rebond offensif de Makosso (17-26, 14 e), puis un passe-et-va entre Joly et Berthuel sont les seuls rayons de soleil en attaque pour les demoiselles du FCL.
La troupe de Jean-Pierre Dequattre plie définitivement la rencontre au retour des vestiaires.
Huit points de l’inarrêtableTomczak dans la peinture et deux tirs primés de Tadeuszak et Coutaz font gonfler le score (35-59, 26 e).
Les Lyonnaises montrent par éclair quelques bonnes dispositions. Mais il est un peu tard.
Culoz peut dérouler tranquillement dans le dernier quart. Jean-Pierre Dequattre fait tourner tout son monde et rappelle notamment Tomczak sur le banc.
Grâce à ce succès, les Culoziennes confirment avec maîtrise le succès acquis une semaine auparavant face au leader Sainte-Savine. Elles restent en embuscade avant un second déplacement consécutif à Strasbourg, chez un concurrent direct.


Posté le 03/12/2011

Nationale 2 féminine.Culoz pour conforter sa troisième place

Publié le 03/12/2011 à 06:00 par  

Marine Remondat devrait pouvoir s’exprimer et afficher ses progrès.  Photo Serge Perrier
Marine Remondat devrait pouvoir s’exprimer et afficher ses progrès.  Photo Serge Perrier

Face à une équipe lyonnaise en difficulté, Culoz doit enchaîner ce soir.

Les Culoziennes vont boucler la phase aller sur un déplacement chez leur voisin lyonnais qui paraît exempt de tout piège.
Sans faire injure aux espoirs du FC Lyon, cette équipe est dépassée à ce niveau, tout au moins par les huit premières formations de la poule qui se disputent les trois billets pour les plays-offs... et un ticket de relégation.
Un revers, face à la défense la plus perméable (751 points encaissés en dix journées) et l’attaque la moins prolifique (445 points inscrits) de la poule, ferait désordre.
Les Lyonnaises n’ont plus gagné depuis leur déplacement dans les Ardennes le 24 septembre face à des homologues espoirs.
Une victoire semble donc être toute tracée pour ce court voyage, même si Jean-Pierre Dequatre affiche son habituelle prudence: « Nous allons affronter un groupe jeune qui progresse et le leader costellois a dû s’employer la semaine dernière pour faire l’écart. Une belle adresse extérieure et une défense zone-press-zone sont les atouts des Lyonnaises. »
L’occasion paraît belle de préserver les cadres, de donner du temps de jeu aux remplaçantes pour redonner de la vigueur à tout un groupe.
Jean-Pierre Dequatre acquiesce : « J’attends une bonne prestation des titulaires de façon à permettre notamment à Anaïs Neyret et Marine Remondat de s’exprimer. Ce sont deux filles très méritantes avec un bon état d’esprit, qui passent beaucoup de temps sur le banc, voire même ne jouent pas. Elles sont importantes pour le groupe et j’attends qu’elles montrent tous les progrès qu’elles ont faits à l’entraînement au contact des joueuses expérimentées. »
Il sera temps ensuite de préparer l’ultime rencontre de cette année 2011 où il faudra se rendre en Alsace pour négocier un adversaire autrement plus difficile avec la réserve de Graffenstaden, et tenter de consolider la troisième place actuelle.
Composition de Culoz : Coutaz, Comte, Chaboud, Chinal, Colomb ; Fayard-Rollet, Tomczak, Tadeuszak, Remondat, Neyret.

 

© 2010 CULOZ BASKET CLUB - 01350 CULOZ | Téléphone : 0618833308