CULOZ BASKET CLUB

6, Les Ravières - 01350 CULOZ
culozbasketclub@sfr.fr
 

 

 

 

 

 

Posté le 31/05/2011


Culoz.Basket : le Culoz BC termine en beauté

Publié le 31/05/2011 à 00:00 par  

Succès au bout du suspense pour le Culoz BC devant Geispolsheim (68-65) en Nationale 3 féminine  /  Photo François Ducruet
Succès au bout du suspense pour le Culoz BC devant Geispolsheim (68-65) en Nationale 3 féminine / Photo François Ducruet
n extremis ! Il aura fallu un panier à trois points de Maryline Meunier au buzzer pour que le Culoz BC vienne à bout dimanche après-midi de la réserve de Geispolsheim (68-65). À l’issue d’une prolongation enlevée, les joueuses de Jean-Pierre Dequatre ont donc obtenu leur vingt-huitième succès de rang cette saison. Mais que cela a été dur et intense.
« On savait que ce serait difficile. Face à une équipe solide dans tous les compartiments, et adroite, il a fallu s’employer au maximum. La fatigue s’est fait ressentir chez les filles. On s’en sort de justesse, mais il faut féliciter les filles qui se sont battues jusqu’au bout. La rentrée de Meunier sur la dernière action a été un coup de poker gagnant », déclarait le coach, à l’issue de cette victoire. Place désormais au Final Four ce week-end à Angers, avant pourquoi pas de disputer le titre de champion de France de Nationale 3 féminine le week-end suivant à Paray-le-Monial.


Posté le 30/05/2011


Nationale 3 féminine / Play-offs

Geispolsheim pas verni


Publié le 30/05/2011 à 02:01 par  

CULOZ – GEISPOLSHEIM II 68-65 a.p.. – Il fallait un gagnant, hier, à Culoz et Geispo n’a pas été chanceux. Le CJS a perdu au buzzer une rencontre qu’il aurait tout aussi bien pu gagner.
La partie démarre par un tir primé de la capitaine Jacob qui, en maître du jeu, a réalisé un match plein. Jacob intercepte encore et lance Chemineau (4-5, 2 e’). Des gains de balles que les Alsaciennes ne parviennent pas à transformer laissent à Culoz une marge de quatre points au terme du premier quart-temps (15-11). Les filles de Geispo se donnent à fond en défense et puisent dans leurs ressources pour chahuter leurs adversaires. Le deuxième quart-temps ne fait que concrétiser un état d’esprit solidaire et la volonté collective de créer l’exploit et de s’imposer à Culoz pour ce dernier match de play-offs.
Au retour des vestiaires, les Villageoises font exploser la défense culozienne à la faveur d’un 0-7 (27-33, 22 e’). Un travail titanesque de Vincent (trois rebonds et deux contres) permet une relance rapide. Jacob et Chemineau sont à la conclusion (11 points à leur actif). Geispo tient le bon bout et fait toujours la course en tête (41-42) à la fin du troisième acte.
Le quatrième quart-temps est tout à l’avantage des visiteuses, Culoz ne trouve pas la solution et seule Tomczak joue la trouble fête. Ce n’est qu’à la 34 e’ que les Culoziennes réussissent le forcing par Coutaz et doublent les visiteuses (51-46).
Vont se succéder plusieurs parités qui se solderont à chaque fois par un échec ou une réussite au lancer. Zaroli, Macabre et Jacob sont à l’aise dans cet exercice (54-55, 40 e’). Mais Tomczak arrache la prolongation à vingt secondes du coup de sifflet final 55-55.

Zaroli « in the zone »

Geispo prend l’eau en début de prolongation, subissant la loi de Florez et Coutaz et encaissant six points consécutifs. Céline Zaroli se sublime, marque à elle toute seule sept points dans la prolongation pour ramener son équipe à 62-59. On y croit toujours du côté des protégées de coach Kaerlé. Froehly lance un missile à trois points à sept secondes et fait mouche (65-65) !
Sur la dernière possession, Culoz crucifie Geispo au buzzer par un tir de Meunier. Explosion de joie du côté de Culoz, déception du côté de Geispo, mais les deux équipes méritent largement leur accession en Nationale 2 féminine.
Le bilan de la saison dépasse largement les objectifs et le retour sera placé sous le signe de la convivialité grâce aux supporters qui auront fait le déplacement.



Basket / Nationale 3 féminine.Culoz aux forceps

Publié le 30/05/2011 à 00:00 par  

Laurence Flores et ses coéquipières ont dû batailler ferme pour s’imposer  /  Photo Serge Perrier
Laurence Flores et ses coéquipières ont dû batailler ferme pour s’imposer / Photo Serge Perrier

Les Bugistes ont dû passer par les prolongations pour défendre leur invincibilité

Culoz 68 Geispolsheim 65

A Culoz, Culoz bat Geispolsheim 68 à 65 après prolongations (15-11, 27-26, 41-42, 55-55).
Pour Culoz : Coutaz 10 pts (4 ftes) ; Ralfas 10 pts (1 fte) ; Florès 13 pts (4 ftes) ; Colomb 5 pts (3 ftes) ; Meunier 9 pts (2 ftes) ; Comte 0 pt (1 fte) ; Neyret 0 pt (0 fte) ; Tomczak 19 pts (2 ftes) ; Remondat 0 pt (0 fte) ; Chaboud 2 pts (3 ftes).
Pour Geispolsheim : Jacob 12 pts (2 fts) ; Schaeffer 3 pts (0 fte) ; Vincent 10 pts (5 ftes à la 42 e minute) ; Macabre 6 pts (2 ftes) ; Zaroli 12 pts (4 ftes) ; Chemineau 10 pts (5 ftes à la 45 e minute) ; Coblard 2 pts (0 fte) ; Frauli 3 pts (0 fte) ; Clauss 4 pts (4 ftes) ; Terrin 3 pts (2 ftes).
Jean-Pierre Dequatre craignait énormément ce dernier match de la saison à domicile et les événements vont lui donner entièrement raison. Très rapidement, les deux formations font montre d’une belle agressivité défensive et les attaques peinent. Florès et Tomczak donnent cependant un léger avantage (15-11) aux locales à l’issue du premier acte. Après un rapproché des visiteuses, Ralfas et Colomb font le break (24-18).
L’adresse des Alsaciennes à longue distance empêche Culoz de s’échapper à la pause (27-26). Au retour des vestiaires, les joueuses de Fabien Kaerlé se montrent intraitables en défense et réalistes en contre-attaque. Elles signent ainsi un 8 à 0 qui envoie les Culoziennes dans les cordes (27-34 à la 22 e). Meunier et Ralfas sonnent la révolte et Culoz revient à un point à la demi-heure (41-42). Dans le dernier quart, Tomczak, Coutaz et la défense culozienne rassurent leurs supporters (51/46 à la 35 e). Pourtant les jeunes de Geispolsheim s’accrochent jusqu’au bout pour arracher la prolongation (55 partout). Un temps additionnel qui commence en fanfare pour les protégées de Jean-Pierre Dequatre qui signent un 7 à 0. Zaroli, intenable, ramène les visiteuses à un point (62-63). Frauli égalise à quelques secondes du terme (65 partout) avant le panier bonifié de Meunier au buzzer qui scelle la 28 e victoire de Culoz, la plus compliquée à décrocher.

Ils ont dit

Jean-Pierre Dequatre (entraîneur de Culoz).- « C’est une équipe adroite, qui utilise bien pénétration-fixation, et sur laquelle il est ainsi difficile de défendre. Nous n’avons pas eu notre adresse habituelle. J’aurai préféré que mes intérieures soient plus agressives que de tirer à trois ou quatre mètres. Heureusement, Yvonna Ralfas a parfaitement tenu ce rôle. »
Fabien Kaerlé (entraîneur de Geispolsheim).-
« Nous avons fait un bon match avec une équipe jeune et promue cette saison. Nous étions exactement dans ce que nous voulions faire en défense. Le match s’est joué sur de petits riens. Je félicite Culoz pour son parcours et lui souhaite d’être champion de France. »
Laure Coutaz (meneuse culozienne).- « Nous avons perdu plus de balles que d’habitude. Nous n’avons pas été assez dures et concentrées en défense. Nous avons été capables de revenir avec volonté et solidarité. »
Serge Perrier


Posté le 28/05/2011

Culoz.Basket : dernier match à domicile pour le Culoz BC

Publié le 28/05/2011 à 00:00 par  

Dernier match de la saison à domicile ce dimanche pour le Culoz BC, face à Geispolsheim  /  Photo François Ducruet
Dernier match de la saison à domicile ce dimanche pour le Culoz BC, face à Geispolsheim / Photo François Ducruet

Dimanche après-midi, le Culoz BC accueille à la salle Jean-Falconnier l'équipe réserve de Geispolsheim, lors de la 6 e et dernière journée des playoffs du championnat de Nationale 3 féminine.
Il s'agit là pour la formation de Jean-Pierre Dequatre de l'ultime apparition à domicile, puisque le week-end suivant, les Culoziennes disputeront le Final Four du championnat à Angers.
En face, l'équipe alsacienne, toujours en lice pour la montée, arrive en grande forme au pied du Grand Colombier. Elle vient en effet d'infliger une correction à l'Union Loire Nord (95-44) le week-end dernier. Les Culoziennes sont donc prévenues.
« Cette équipe dispose de nombreux atouts, notamment dans le secteur offensif. On aborde le match avec beaucoup de prudence, d'autant que je sens les filles fatiguées », a déclaré Jean-Pierre Dequatre.
Quoi qu'il en soit, le Culoz BC espère régaler une dernière fois les supporters locaux, attendus encore plus nombreux qu'à l'accoutumée.



Nationale 3 féminine.Dernier écueil à domicile

Publié le 28/05/2011 à 00:00 par  

Yvonna Ralfas et les Culoziennes joueront leur dernier match  à domicile  / Photo Serge Perrier
Yvonna Ralfas et les Culoziennes joueront leur dernier match à domicile / Photo Serge Perrier

Les Culoziennes joueront dimanche leur dernière rencontre à domicile de la saison. Après leur succès (66/57) à Strasbourg dimanche dernier, le vingt-septième depuis septembre dernier, les protégées de Jean-Pierre Dequatre aspirent à clore ce second chapitre de la saison en restant invaincues. Leur coach est cependant inquiet à la veille de cet ultime rendez-vous à la salle Jean-Falconnier : « L’opposition sera très forte. A l’aller nous avions gagné difficilement et il leur manquait une jeune intérieure de qualité qui devrait être présente à Culoz. Elles sont secondes et aspirent à le rester pour monter. Elles vont être très déterminées. De notre côté, la fatigue se fait sentir après tous les efforts consentis depuis le 15 août et avec cette pression supplémentaire de vouloir conserver notre invincibilité jusqu’au bout. » Le technicien bugiste fait cependant confiance à son groupe pour finir en beauté devant ses supporters : « Certes nous pêchons physiquement mais la volonté des filles devrait nous amener à la victoire. C’est un groupe qui a montré sa capacité à réagir dans les moments difficiles grâce à une force mentale énorme. » Il serait évidemment dommageable d’enregistrer un premier revers à une semaine des phases finales qui se dérouleront à Angers.
Composition de Culoz : Laurence Flores, Lucja Tomczak, Laure Coutaz, Stéphanie Comte, Cécile Colomb, Anaïs Neyret, Marine Remondat, Marylin Meunier, Yvonna Ralfas, Lucile Chaboud.
DIMANCHE À 15H30 :
Culoz-Geispolsheim.
Serge Perrier


Posté le 25/05/2011

Culoz.Basket : le Culoz BC victorieux

Publié le 25/05/2011 à 00:00 par  

Qu’on se le dise, le Culoz BC ne lâchera rien cette saison.
Dimanche après-midi, en déplacement à Strasbourg, les joueuses de Jean-Pierre Dequatre ont engrangé un vingt-septième succès consécutif (66-57). Non sans mal, comme le reconnaissait le coach bugiste à l'issue de la rencontre. « Cette une victoire acquise dans la douleur. Les filles sont fatiguées. Globalement, on ne peut pas dire qu'on a fait une belle prestation. Mais ce succès montre que nous sommes toujours présents, c'est important. »
Malgré tout, une fois de plus, le CBC aura maîtrisé son sujet, en alternant les défenses pour perturber son adversaire (20-9, 10 e).
À la mi-temps, les partenaires de Lucja Tomczak étaient ainsi en avance (38-27). Un écart que le Culoz BC allait maintenir jusqu'au début du dernier quart (53-42). « C'est à ce moment-là que l'on s'est mis à déjouer. Nous nous sommes montrés moins incisifs, et les locales ont repris espoir. Elles sont revenues à - 4, en pratiquant une défense très haute, et en profitant, il faut le dire, d'une certaine complaisance de la part des arbitres. Mais les filles ont su réagir pour finir dignement et gagner. »
Gagner, le mot d'ordre d'une équipe bien décidée à tout rafler cette saison.
Dimanche, le Culoz BC accueille la réserve de Geispolsheim, pour le dernier rendez-vous de cette seconde phase.


Posté le 24/05/2011

Culoz.Basket : titre départemental pour les cadettes

Publié le 24/05/2011 à 00:00 par  

Les cadettes ont remporté le titre départemental samedi à Belley, en dominant Saint-Rémy (67-61)  / Photo François Ducruet
Les cadettes ont remporté le titre départemental samedi à Belley, en dominant Saint-Rémy (67-61) / Photo François Ducruet

Encore un trophée pour le Culoz BC. Ce samedi, ce sont les cadettes qui se sont distinguées. Les joueuses de Stéphanie Comte se rendaient à Belley pour y affronter la formation de Saint-Rémy, à l'occasion de la finale départementale. À l'issue d'une rencontre pour le moins indécise, les partenaires de Laura Curtelin se sont imposées de belle manière (67-61). Elles sont donc devenues championnes de l'Ain, pour le plus grand bonheur de leurs supporters.


Posté le 23/05/2011


Nationale 3 féminine / Play-offs

Les Lib’ proches de l’exploit

Publié l23/05/2011 02:01 par  


Lucile Froehly et les Libellules ont chahuté le leader Culoz.  (Photo DNA – Alain Destouches)

LIBELLULES STRASBOURG – CULOZ 57-66. – Les « Lib’ », décimées par les absences du quatuor De Amorim, Krieger, Francillette et Sauer, affrontent Culoz, leader invaincu des play-offs. Les coaches Aurélien Huyum et Yildirai Biri ont dû puiser largement dans le réservoir de l’équipe II et enregistrent ainsi la rentrée de Sommer, Burk et Didier.
Culoz démarre très bien par Chabod et Flores (0-6, 2 e’). Un premier panier à trois points de Malinkova permet aux Alsaciennes de débloquer leur compteur. Culoz mène les débats par Cutaz et Tomczak, les « Lib’ » souffrent d’un manque de pénétration dans la raquette.
Heureusement, Kost et Reiter réduisent légèrement l’écart à la fin de ce premier acte (9-20).
Les coaches strasbourgeois mettent en place les systèmes « spécial play-offs » et la partie prend une tournure plus favorable. Malinkova, à la mène, donne le tournis à sa vis-à-vis et adresse des passes au millimètre à « Speedy » Spindler, dans un très grand jour, et à Froehly, qui score sept points entre la 15 e’ et la 17 e’.
L’entrée de Sommer est bénéfique : deux lancers- francs réussis et une interception magistrale qui permet à Kost de conclure en contre-attaque. Les « Lib’ » font jeu égal dans ce quart-temps (18-18). La rencontre tient toutes ses promesses : 27-38 à la pause.
Rien n’est joué et le plus beau est à venir. Culoz, à nouveau, rentre mieux dans la partie (30-47, 25 e’). Ce sera le plus grand écart de la partie. Un temps-mort pris fort à propos par les « Lib’ » et la rencontre va changer du tout au tout.
Soudées et magnifiques, les Bas-Rhinoises font douter Culoz qui se voyait sans doute gagner largement. Burk, comme à ses plus beaux jours, sert quelques caviars à Spindler, toujours disponible, Malinkova continue également son festival (37-47, 27 e’).
Une nouvelle série de paniers de Froehly permet aux Lib’de ne pas lâcher de terrain : 15-15 dans ce quart-temps et 42-53 (30 e’).

Surmotivées

Les « Lib’ » sont surmotivées et ont bien l’intention de tout donner afin de ne pas avoir de regret. Mais Culoz, sentant le danger, marque par Remondat et Cutaz. Spindler sort de sa boîte et inscrit sept points d’affilée grâce à des actions bien amenées par Burk et Malinkova. Les « Lib’ » reviennent sur les talons de Culoz, 51-56. Une attaque non conclue côté local, la cinquième faute dans la foulée de la capitaine Spindler et Culoz s’échappe à nouveau (53-62, 38 e’). Les deux dernières contre-attaques abouties de Kost et Froehly ne changeront plus rien. Les « Lib’ » se sont bien battues et l’exploit était même à la portée de cette équipe recomposée qui a tenu la dragée haute à Culoz, en route pour le titre de championne de France de NF3.

Les « Lib » proches de l’exploit

le 23/05/2011 à 00:00 par   

Libellules Strasbourg - Culoz 57-66. Quart temps : 9-29, 18-18, 15-15 ; 15-13. Libellules : Burk, Malinkova 12, Spindler (cap.) 14, Kost 8, Didier, Froehly 19, Sommer 2, Duchet, Reuter 2. Culoz : Coutaz 14, Ralfas 8, Flores (cap.) 6, Colomb, Meuneir 6, Compte, Neyret, Tomzack 22, Remondat 3, Chaboud 7.
Privées de De Amorin, Krieger, Francillette et Sauer, les Libellules ont failli réaliser l’exploit face à Culoz, le leader invaincu.
Culoz démarre très bien (0-6, 2 e). Un premier panier à 3 points de Malinkova permet d’ouvrir le score pour les « Lib ». Culoz mène les débats par Coutaz et Tomzack même si Kost et Reuter permettent de réduire légèrement l’écart (9-20). Dans le 2e quart-temps, les Libellules réagissent grâce encore à Malinkova. L’entrée du banc de Julia Sommer est bénéfique. Les Strasbourgeoises sont à la hauteur de Culoz dans ce 2 e acte (18-18, 27-38 à la mi-temps).
Au retour des vestiaires, Culoz entre mieux dans la partie (30-47, 25 e) pour le plus grand écart de la partie. C’est à ce moment que la partie va changer : les « Lib » vont faire douter Culoz en revenant à dix points à la 27 e (37-47). Et cet écart se maintient jusqu’à la fin du 3 e quart-temps (42-53). Le 4e quart voit les Strasbourgeoises revenir surmotivées. Mais Culoz marque par Remondat et Coutaz. Mais en bon capitaine, Spindler inscrit 7 points et permet à son équipe de revenir à 5 longueurs seulement (51-56). Mais Culoz réagit et se redonne un peu d’air (53-62, 38 e).
Les deux dernières contre-attaques de Kost et Froehly ne changent plus rien. Les « Lib » s’inclinent au final 57-66. Même si l’exploit était à bout de bras ; les Strasbourgeoises peuvent être fières d’avoir tenu la dragée haute face au leader, Culoz.


Posté le 22/05/2011

Finales départementales.Une belle réussite

Publié le 22/05/2011 à 00:00 par  

cadettes 1ère  série : Culoz BC , championnes de l'Ain  Photo Caroline Borie
cadettes 1ère série : Culoz BC , championnes de l'Ain  Photo Caroline Borie

Les douze finales au programme ont donné lieu à une belle journée sportive

Très belle journée sportive en ce samedi estival. L’équipe du FJBB autour de son président Marc Pitrat avait organisé cette manifestation de façon remarquable. De 9 h 30 à 18 h 30, les matches se sont succédés dans les trois gymnases dont dispose la Ville.

Les spectateurs étaient venus en nombre et les salles étaient chauffées à blanc pour le plus grand bonheur des joueurs.

Les dirigeants du comité de l’Ain étaient présents ainsi que le maire et l’adjoint aux sports. Pour le président du comité de l’Ain, « Belley était tout à fait capable d’accueillir la compétition ». Quant au maire, il s’est dit très heureux d’accueillir tous les joueurs du département.

À la fin de chaque match, les médailles ou la coupe étaient remises directement et faisaient l’objet de hurlements de joie ou de pleurs.

Une petite pensée pour Marion Rémondat, cadette de Culoz, qui s’est blessée et a été transportée vers le centre hospitalier de Belley.

Caroline Borie
Le public venu nombreux soutenir et encourager les équipes  Photo Caroline Borie
Le public venu nombreux soutenir et encourager les équipes  Photo Caroline Borie


Posté le 21/05/2011

Basket / Nationale 3 féminine.Culoz a toujours faim

Publié le 21/05/2011 à 00:00 par  

Lucja Tomczak et les Culoziennes se déplacent à Strasbourg avec l’ambition d’une 27 e victoire consécutive  / Photo Serge Perrier
Lucja Tomczak et les Culoziennes se déplacent à Strasbourg avec l’ambition d’une 27 e victoire consécutive  / Photo Serge Perrier

Montée en poche, les Culoziennes veulent préserver leur invincibilité à Strasbourg, demain

À l’issue de leur vingt-sixième victoire consécutive, les Culoziennes ont pu enfin savourer leur accession en Nationale 2 et leur qualification pour les demi-finales du championnat de France à Angers.

Cette victoire libératrice, décrochée face à Charleville, s’est avérée difficile à l‘image d’une première mi-temps où les Bugistes affichèrent quelques lacunes en défense fille à fille.
Après la pause, la zone trois-deux vint balayer les doutes des vingt premières minutes.
Ce n’est pas la première fois que les protégées de Jean-Pierre Dequatre trouvent la clé stratégique ou font la différence physiquement après la pause.
Ce fut le cas précisément lors du match aller contre les Libellules strasbourgeoises à qui elles rendent visite ce dimanche.
Les joueuses de l’Est sont secondes ex aequo avec Geispolsheim, avec une longueur d’avance sur l'Union le Coteau-Riorges.
Ces trois formations sont à la lutte pour le second billet d’accession. Le relâchement n’est pas à l’ordre du jour chez les Bugistes.
Le coach Jean-Pierre Dequatre explique pourquoi : « Même si nous sommes débarrassés de tout souci, notre objectif est de rester invaincu, pour nous-même et pour l’équité sportive. Nous voulons continuer d’engranger les victoires pour ne pas fausser le championnat ».
Malgré tout, ce match ne sera pas une sinécure : « Ce déplacement dans l’Est sera difficile comme l’ont été les deux autres. Il faudra digérer la longue route à faire et maîtriser une formation dont l'objectif est d'accéder en nationale 2. »
Le technicien haut-bugiste a tiré les enseignements de la rencontre jouée à domicile. Il est plutôt optimiste : « A l’aller, nous avions réussi à faire la différence en seconde mi-temps en dominant physiquement. Pour rééditer notre résultat, il faudra mettre d’emblée beaucoup d’intensité. De cette façon, je pense que l’on peut envisager sereinement la victoire. »
Composition de Culoz : Laurence Flores, Laure Coutaz, Stéphanie Comte, Marine Remondat, Cécile Colomb, Lucja Tomczak, Yvonna Ralfas, Anaïs Neyret, Lucile Chaboud, Marylin Meunier.
S trasbourg-Culoz
Demain à 15 h 30.
Serge Perrier


Finales jeunes.12 titres à décerner

Publié le 21/05/2011 à 00:00 par  

Les finales des championnats départementaux des jeunes se disputeront aujourd’hui à Belley.
Trois gymnases seront mobilisés simultanément pour la circonstance.
En effet, douze titres seront décernés.
Deux niveaux de compétition sont définis pour les six catégories en lice.
Benjamins, benjamines, minimes garçons et filles, cadets et cadettes seront rassemblés.
L e programme
9 h 30.- minimes garçons première série (Viriat - JL Bourg 2).
10 heures.- Cadets deuxième série (Saint-Jean - Oyonnax).
10 heures.- Cadettes première série (Culoz - Saint-Rémy).
11 h 15.- Cadets première série (JL Bourg 3 - Viriat).
12 heures. - Minimes garçons deuxième série (Saint-Jean - Oyonnax).
12 heures.- Minimes filles première série (Ceyzériat - Saint-Rémy).
13 h 15.- Benjamins première série (Belley - Viriat).
13 h 45.- Benjamins deuxième série (Bellegarde - Saint-Rémy).
14 heures. - Benjamines deuxième série (Revermont - Saint-Maurice).
15 heures.- Minimes filles deuxième série (JL Bourg 2 - Izernore).
15 h 30.- Cadettes deuxième série (Belley - Bellegarde).
16 h 30 : benjamins première série (Meximieux - Yzernore).